Une jeune fille en fleurs

Pour cette semaine, voici un court plus intimiste mais bien plus chargé en symbolisme que la plupart des courts que je vous ai présenté. C’est de saison et c’est à mes yeux très beau, j’espère que vous serez d’accord en partie avec mes assertions. :mrgreen:

17 réactions sur “Une jeune fille en fleurs

    • Bonjour Corinne. 😀 Alors oui ce court réalisé par une jeune animatrice 2D parisienne (son site c’est https://www.auralinemary.com/) , est en fait un message sur le travail que nous devons faire pour nous accepter comme nous sommes et nous aimer. Au début la jeune fille développe une particularité qui la marginalise car elle ne l’assume pas. Plus tard elle commence à l’accepter lorsqu’elle rencontre un jeune homme qui lui aussi présente la même problématique mais le couple se sépare dans un très beau plan prouvant que l’autre même si il aide ne suffit pas à faire ce travail qui est un travail intrapsychique sur soi-même. Puis à la fin, elle se retrouve à un carrefour de sa vie soit elle se laisse absorber par cette mer noire symbolisant le désespoir et le repli sur soi soit elle embrasse enfin pleinement ce qu’elle est, C’est cette seconde option qu’elle choisit, elle s’accepte totalement et cette particularité qui était discrète (quelques fleurs ça et là) prend le pas sur sa personne, la dernière image montrant la jeune femme sereine et embellie par sa transformation finale qui vient sublimer sa particularité. Bon c’est mon interprétation, à chacun de voir la sienne. 😎

      Aimé par 1 personne

      • Mais tu es un génie !!!
        C’était sûrement trop symbolique pour moi, ou alors (je penche pour la seconde solution) je suis une parfaite crétine insensible, itou itou 😉
        En tout cas ton analyse me convient parfaitement, alors oui c’est vraiment très beau !
        Ce qui m’attristait c’est cette séparation, je ne la comprenais pas…
        Merci Laurent d’avoir consacré du temps à ma question 😉
        je te souhaite une excellente journée
        Au fait, est-ce que je t’ai parlé du groupe Skald ?
        Si non, va voir !!

        J'aime

      • Un génie moi ? Oh que non ! Je suis peut-être très sensible à tout ce qui est symbolique c’est tout. j’ai fait un copié-collé de mon interprétation dans les commentaires on va voir si la créatrice de cette animation la valide ou non. En parlant de suite à mes articles, tu te souviens du restaurateur américain qui s’est fait cambrioler et qui a proposé un job au voleur ? Et bien il a trouvé mon article et mes commentaires sur Facebook. Il a été surpris de voir qu’un français suivait son histoire et m’a confié que le voleur ne s’est toujours pas manifesté… Il continue d’y croire et ça c’est aussi beau que son geste initial. Bon je file voir le groupe Skald. La semaine prochaine le dessin animé va envoyer du lourd… Je suis tombé sur un truc qui m’a secoué… 😯

        Aimé par 1 personne

      • Oui fait ça ton analyse est limpide 😉
        pour le monsieur cambriolé, mais c’est énorme, je suis impressionnée par les réseaux sociaux. il a eu connaissance de ton article !!
        C’est renversant, le monde est si petit ?😅

        J'aime

      • Ah oui alors là Skald c’est clair que je n’étais pas prêt… C’est juste énorme comme groupe et comme concept. Chanter en langue nordique utiliser des instruments anciens les mixer avec de l’électronique puis raconter des histoires ancestrales en faisant un lien avec notre actualité pour lancer un message écologique…. Waouhh …. Et le plus incroyable dans tout ça… Ce sont des français !!! 😯 Bon Ok tu l’auras voulu mercredi je vais moi aussi te faire découvrir ainsi qu’à ma pincée de lecteurs un groupe très original… 😈

        Aimé par 1 personne

  1. « C’est le printemps, ça bougeonne »
    Aaaaah la joie d’avoir une peau acnéique durant l’adolescence (sauf que 15 ans après j’en ai toujours un peu), c’est un parallèle absolument pas poétique que je fais là mais ça m’y a fait pensé 🤣

    J'aime

    • 😆 Alors non la jeune femme qui a créé ce dessin animé toute seule pensait à tout sauf à ça ou alors inconsciemment… Mais attends, non en fait le parallèle entre l’acné et le propos n’est pas si délirant, l’acné étant une des première chose qui vient nous mettre mal à l’aise au sortir de l’enfance. On le porte sur le visage et on galère pour en venir à bout. Bien vu Kakuma ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s