Strange days

Cette fin de semaine a été à la fois brutale, étrange et surtout profondément déstabilisante. Alors par où commencer pour vous raconter ce désastre ? Et bien peut-être par le début. Jeudi en fin de matinée mon téléphone sonne. Le père d’un des enfants de notre groupe m’annonce presque en riant que lui et sa femme sont positifs au COVID. La suite est moins drôle puisque c’est l’évacuation de tous les enfants du groupe avec obligation de passer un test PCR avant de revenir.

Bien sûr 4 parents sur 12 ne sont pas joignables et c’est moi qui doit faire le taxi pendant deux heures avant de finir mon périple à la pharmacie du village pour un test antigénique. Je suis négatifs, mes collègues aussi et ce soir je le sais, six enfants sur les 12 le sont également.

Le lendemain encore choqué je reprends donc le travail mais en absence d’enfants, ma collègue et moi sommes réquisitionnés pour cuisiner une paella (pour ne pas perdre les ingrédients qui étaient prévus pour un atelier cuisine avec les enfants ce jour là). J’aurai pu rentrer chez moi me reposer et bien non, cuisinier je suis devenu !

Hier soir je vais me coucher et à une heure du matin ma mère se met à hurler et à m’appeler à l’aide, notre chat saigne abondamment du derrière, ses soucis de constipation chronique ont finit par lui faire péter une thrombose.

Me voici donc à récurer du sang noir de chat et à changer les draps en pleine nuit avant de recoucher ma mère et de découvrir un autre secteur des soins vétérinaire pour mon chat. Au final il va bien il est débouché (merci les suppositoires pour bébé et la pâte huileuse à avaler), il ne saigne plus et j’ai réussi à nettoyer la scène du crime.

Aujourd’hui par contre c’était très sympa, mes deux sœurs et un de mes beaux frères sont venus m’aider pour les travaux dans ma salle. Ma sœur infirmière m’a aidé à soigner mon chat a poser le diagnostique très cohérent de thrombose et ensemble nous avons inventé le tampax annal pour chat ! 😆

Désolé pour les détails sordides mais voilà, je veux me souvenir de cette fin de semaine folle absurde et stressante.

Là je vais me reposer un peu avant d’aller me préparer pour voir un concert au pub du village, un groupe qui fait des reprises des dix premières années du Pink Floyd. Pas besoin de vous dire que j’y vais avec un appareil pour filmer. :mrgreen:

4 réactions sur “Strange days

  1. Bonsoir
    Et bien, , on ne peut pas dire que tu ais une existence morose .
    Je dirais même que sous des impressions au prime abord lourdes , si on y réfléchit bien c’est plutôt positif et excitant .
    Tous ces évènements non graves mais fatigants , anxiogènes et enfin heureux participent au piquant de la vie .
    Pense a ceux qui d’un boulot morose et sans surprise , passe a chez eux , sans passe temps et désœuvrés devant une télé ….

    Bon concert …… je rajouterais bien « veinard » 😉

    J’aime

      • Il y aurait un lien si ta corpulence engendrait un stress .
        A prime abord vu tes activités et ta facilité a rentrer en contact avec les autres , je ne le pense pas..
        Je pense plutôt que comme un chacun le stress hélas fait parti de nos vies actuelles .
        Le challenge de notre temps est d’arriver a le combattre , et je suis sur que le contact social , les hobbies , et même ces petits imprévus dans un emploi du temps bien huilé , sont les meilleurs des traitements. 😉

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s