La baleine baladeuse

Ce « lundi bête » nous emmène au Brésil sur l’île de Maranjo où une découverte hallucinante a été faite en pleine jungle amazonienne à plusieurs dizaines de kilomètres de l’océan.

C’est en remarquant la présence de nombreux vautours que les scientifiques et autres personnes présentes sur ce site, ont découvert médusés, une baleine à bosse de 12 mois.

190225

Les raisons de sa présence dans ce lieu insolite sont encore peu claires mais les experts avancent la théorie selon laquelle le cadavre de l’animal flottait près des cotes et a été déposé sous l’effet de grandes marées et de fortes vagues jusque dans la mangrove.

L’autre mystère de cette affaire est l’absence, pour l’instant du moins, de raisons expliquant la mort de l’animal. Aucune blessure n’étant apparente,  l’explication de la collision avec un bateau semble peu probante.

Quoiqu’il en soit, vu que la scène de cette trouvaille insolite est éloignée et peu accessible, les scientifiques ont décidé d’enterrer l’animal pour le laisser se décomposer et de revenir chercher son squelette afin de poursuivre les investigations.

Alors oui cette histoire est bizarre, assez du moins pour passer dans cette rubrique mais reste avant tout une triste nouvelle… 😥

Source et vidéo: cliquer ici

Le coup du chat coincé dans l’arbre, version américaine.

La scène s’est déroulée ce weekend en Californie dans le comté désertique de San Bernadino. Les pompiers ont été appelés par un homme pour faire descendre un chat bloqué dans un arbre proche de sa maison.

Sauf que là le chat en question était un jeune cougar adulte perché à 15 mètres du sol.

190218a

Les professionnels aguerris ont secouru la pauvre bête en l’endormant avant de la récupérer avec une nacelle. Les agents gouvernementaux pour la faune et la flore, ont marqué l’animal avant de le relâcher dans la nature.

190218b

Ces gros matous montent souvent dans les arbres, celui-ci par contre s’était bien coincé et son évacuation était la chose la plus raisonnable à faire vu que des maisons étaient très proches. Ces jeunes cougars adultes s’aventurent souvent loin de leurs territoires d’origine pour en créer de nouveaux.

Une histoire de vie sauvage qui finit bien, c’est assez rare alors j’en profite. 🙄

Dites-le avec des cafards !

190211

Actualité oblige, cette semaine sera un peu placée sous le signe de l’amour et de la romance mais à la sauce Watanuki. Vous êtes donc prévenus. 😈

Je commence donc avec cette nouvelle insolite taillée sur mesure pour un lundi bête à quelques jours de la saint Valentin.

En ce moment le zoo de la ville d’El Paso au Texas, USA propose un service un peu spécial aux visiteurs/visiteuses souhaitant donner un exutoire à leurs déceptions amoureuses. l’idée est simple, pour deux dollars il est possible de donner à un cafard le nom de sa ou de son ex compagne/compagnon. Ces cafards sont d’une espèce bien particulière, il s’agit de cafards siffleurs (qui sifflent réellement) de Madagascar.

Avoir un cafard qui porte son nom dans un zoo n’est déjà pas très valorisant pour les cibles de ces petites vengeances, mais cela ne s’arrête pas là. Ces cafards sont en effet destinés à nourrir les suricates et les singes du zoo (pour eux ces gros cafards sont une vraie friandise) lors d’un repas organisé le jour de la Saint Valentin. L’évènement sera retransmis sur le site du zoo et sur sa page Facebook. Les noms retenus seront révélés au fur et à mesure du repas des animaux.

Car oui, l’opération a marché très fort puisque plus de 1500 certificats de nomination de cafards ont été envoyés suite à des demandes qui ne cessent d’affluer du monde entier. Ainsi, toutes les demandes ne seront pas honorées, seules les premières feront donc l’objet de cette vengeance « buggy Valentine ». Certaines personnes ont même voulu aller plus loin en proposant jusqu’à 500 dollars pour que le cafard portant le nom de leur ex soit piétiné à mort devant les caméras, ce que le zoo a refusé.

Des événements similaires sont proposés par le zoo du Bronx à New York et également au conservatoire animal de Kent en Grande Bretagne. Les australiens quant à eux jouent à la même chose mais plusieurs niveaux plus haut en organisant un concours pour donner à leurs serpents les plus venimeux les noms des ex de leurs visiteuses/visiteurs. Love bites… You’re poison… tant de chansons qui disent que l’amour est un poison mortel… 😎

Pour Sarah Borrego l’organisatrice de cet évènement, la réussite de l’opération montre que les gens en ont marre de cette Saint Valentin commerciale. Lui donner ce coté trash est en effet une bonne façon de prendre ses distances avec cette fête.

Au moment de conclure cet article j’hésite entre plusieurs choses. Un jeu de mot foireux du genre « Cette année je ne serai donc pas le seul à avoir le cafard le jour de la Saint valentin » ? Ou alors évoquer le lien entre l’objet de cette chronique et la personnalité qui viendra en visite officielle au zoo le 11 février ?

Non, rien de tout ça, juste préciser que fustiger un ou une ex n’est qu’une excuse pour poursuivre de façon unilatérale et maladive une relation dont on refuse la fin. 🙄

Et la marmotte…

190204

Une fois de plus ce lundi insolite nous ramène en Amérique du  nord. Parmi les tradition étranges partagées par certains pays de ce morceau de continent, se trouve celle du jour de la marmotte. Vous avez sans doute vu le film « un jour sans fin » dont le titre original est « The groundhog day » c’est à dire le jour de la marmotte.

Selon la tradition, si une marmotte en sortant de son terrier, aperçoit son ombre et s’empresse d’y retourner, cela signifie qu’il va y avoir encore six semaines de froid et donc un printemps tardif. A l’opposé, si la bestiole ne voit pas son ombre et ne retourne pas tout de suite dans son trou, le printemps est proche.

C’est ainsi que ce weekend au Canada, plusieurs parcs animaliers ont organisé leur jour de la marmotte, mais cette année ces évènements ont tourné au drame car oh horreur oh damnation, les deux marmottes les plus célèbres du pays ont fait des prédictions opposées !

Ce fait d’hiver ou fait divers nous rappelle que non les animaux n’ont pas vraiment de talents de météorologues mis à part quelques exceptions expliquées par la science comme par exemple pour les hirondelles qui font du rase-motte avant un orage.

Dans les faits, selon David Phillips, le climatologue auteur du livre  « The Day Niagara Falls Ran Dry » les marmottes n’ont raison que dans 37% des cas. Ce qui est tout à fait normal vu que contrairement à nos hirondelles, cette tradition n’a aucun fondement scientifique et sert uniquement à distraire les population entre Noël et Pâques. Tiens…On devrait peut-être leur exporter notre chandeleur… 😆

Frankenstein en vrai…

190128

Lorsque j’ai entendu parler pour la première fois du docteur Sergio Canavero, un neurochirurgien italien de 55 ans, j’ai tout de suite pensé à un canular bien ficelé. « Canavero » fait penser à « cadavero » et franchement un médecin qui cherche à greffer des têtes découpées sur d’autres corps humains, cela tient plus de la science fiction que de la science tout court. Hélas, face à la sommes d’articles et d’interviews sur des sites sérieux et par des journaux crédibles, j’ai été obligé d’accepter son existence. 😦

Le docteur Canavero prétend avoir été influencé par un médecin américain Robert White qui en 1970 avait greffé la tête d’un signe sur le corps d’un autre singe qui n’avait survécu que 36 heures. En 2013 le docteur Canavero annonce qu’il a le projet de greffer le corps humain d’un donneur décédé sur une tête d’un patient en vie pour par exemple rendre sa mobilité à une personne paraplégique. C’est en 2017 qu’il annonce avoir réalisé une première greffe complète sur un cadavre (un exercice avant une vraie greffe) avec le soutien d’une équipe chinoise de spécialistes. Cependant, personne dans la communauté scientifique ne semble vouloir le prendre au sérieux.

Car oui, greffer le corps humain d’un donneur sur la tête d’un patient engendre pas mal de problèmes, éthiques bien sûr mais aussi et avant tout techniques. Reconnecter des milliers de nerfs à la fois, notamment le très complexe nerf phrénique essentiel à la respiration, et ce dans un temps limité semble techniquement impossible et même si cela devenait possible par une technique que le Docteur Canavero  prétend avoir inventé, le système immunitaire du corps du donneur rejetterai la tête du patient ce qui donnerai de jolies scènes à la « Borrower ». 😆

Ainsi pour des raisons éthiques de gestion des corps des donneurs et pour les raisons techniques précitées, une greffe de tête sur un corps n’est pas possible dans l’état actuel de la science et prétendre le contraire pour faire miroiter un faux espoir aux personnes lourdement handicapées me semble cruel.

Cela n’empêche pas le Docteur Canavero de persévérer dans ses affirmations et de prétendre dans un article publié récemment dans Le Monde, vouloir refaçonner l’avenir car les humains sont à ses yeux une expérience ratée, des créatures ratées. Un Frankenstein avec des tendances eugéniques… Il a décidément tout pour plaire ce « grand » médecin… 😮

 

Silence, on joue !

190121

Depuis quelques jours et ce jusqu’à la fin du mois de février, la ville de Crémone en Italie est condamnée au silence le plus complet.

Cette volonté de faire taire les bruits de la ville n’est pas liée à des préoccupations écologique mais à un projet très spécial, celui d’enregistrer en très haute qualité sonore, le son de certains stradivarius âgés de plusieurs centaines d’années et valant plusieurs millions d’euros.

Afin d’immortaliser le son exceptionnel de ces instruments fragilisés par leur grand age, et ce de façon la plus pure possible, il a donc été décidé de fermer la circulation aux voitures et aux piétons autour du lieu d’enregistrement. Le plus infime des bruits comme celui d’un talon frappant le pavé peut créer des vibrations qui vont avoir un effet sur les micros très sensibles utilisés pour le projet.

Pour la même raison, dans l’auditorium les ampoules ont été dévissées car les micros peuvent capter leur infime bourdonnement. Les ascenseurs sont mis hors service et bien sûr la ventilation est désactivée. Enfin, la population est bien sûr tenue au silence le plus complet. Ce soir j’ai entendu à la radio l’histoire d’une serveuse dans un bar qui a cassé un verre a vu la police débarquer et l’interroger sur les raisons de ce vacarme ! 😆

Donc oui la démarche est sympathique et permettra peut-être aux générations futures de savourer le son d’un stradivarius de 400 ans et plus qui n’aura pas résisté au passage des siècles. Reste que dans cette histoire, personne ne semble s’interroger sur la pérennité du support de l’enregistrement sonore. J’espère que tout a été prévu dans le sens d’une très grande fiabilité dans le temps, car torturer toute une population pendant plus d’un mois est un prix plutôt élevé même pour ce beau projet.

Bébé chevelu, bébé connu

La nature a parfois des caprices assez étonnants qui transforment par exemple un bébé en une curiosité. C’est le cas de Chanko, une petite japonaise qui vient d’avoir un an et qui fait le buzz depuis sa naissance car elle est née avec une épaisse chevelure. 😯

190114

Car oui, la photo ci dessus n’est ni un trucage ni une perruque.

Le cas n’est pas isolé, d’autres bébés sont déjà nés avec une abondante chevelure du fait d’un déséquilibre hormonal.

Et si on reparle de Chanko ces temps-ci ce n’est pas à l’occasion de ses 1 an (Tanjobi omedetto Chanko Chan ! 😀 ) mais parce qu’elle va être coactrice principale de spots de pubs pour la marque Pantene.

Les spots ne seront diffusés qu’au Japon mais on pourra sans doute voir les premiers rampements de Chanko Chan dans le show biz au détour d’un « best of » de pubs japonaises diffusé sur une plateforme de streaming.

Voilà, sur mon blog les bébés peuvent aussi être mis à l’honneur de façon sympathique… 😉