Des fantômes contre le COVID-19

Vous le savez peut-être déjà, je suis un grand fan de films de genre, notamment les films d’horreur venus d’Asie. Hélas depuis qu’un script de film d’horreur (la pandémie) est devenue la réalité, j’ai perdu toute envie de regarder le moindre film fantastique.

Cependant la nouvelle insolite que je relaie aujourd’hui ne pouvait pas me laisser indifférent. 😈

La scène se passe en Indonésie plus précisément dans le village de Kepuh qui se situe sur l’Ile de Jakarta. Dans ce pays comme dans beaucoup d’autres, les habitants ont du mal à respecter les mesures de confinement et refusent de rester chez eux. En Inde les policiers leur tombent dessus et les frappent à coups de bâtons mais dans ce village, les autorités locales ont fait un choix beaucoup plus original. Jugez plutôt sur la photo ci-dessous :

200420

Ces deux personnages déguisés en fantômes sont en fait des volontaires habillés comme des défunts ensevelis, enveloppés dans leurs linceuls. Dans le folklore local on appelle ces apparitions Pocong, ce sont des entités représentant l’âme des défunts et qui incarnent ainsi la mort. 😯

La population locale très superstitieuse a été secouée par ces apparitions et entre la peur brute et la réflexion qu’elle a engendré sur leur propre mortalité, a très vite déserté les rues du village pour enfin respecter le confinement. Les jeunes volontaires qui ont joué les fantômes sont eux très contents d’avoir aidé la communauté à s’assagir.

Bon, si nos responsables ont envie de transposer l’idée en France, on fera ça en mode zombie! Si entre-temps personne ne pense à s’armer, ça pourrait être marrant. 🙄

 

Japoniaiseries insolites mais…

Avant la crise j’en étais déjà presque sûr, à présent c’est un fait incontestable, je n’irai jamais au Japon. Du coup pour m’amuser à expérimenter un peu des sensations nippones, je me suis remis avec ce matin un succès acceptable, à la cuisine japonaise.

Mes créations sont grossières mais le goût est très sympa.

Surtout avec une des dernières IPA fruitées de ma marque préférée… Le tout dégusté dans mon jardin sous le cerisier en fleurs et en écoutant du enka. Un vrai goût de paradis qui m’a fait oublier quelques instant le merdier dans lequel nous sommes.

Confinement et photographie

Aujourd’hui pour ce lundi insolite, une idée pas si insolite et en tous cas pas bête du tout d’un photographe lituanien.

Adas Vasiliauskas, un photographe lituanien, propose à ses voisins confinés chez eux de se mettre en scène pour qu’il les prenne en photo avec son drone. Le but c’est bien sûr de rappeler l’importance du confinement tout en montrant que cette période difficile peut être vécue de façon positive et quelque peu récréative.

Ci dessus une galerie de mes cinq photos préférées, ils sont vraiment très créatifs ces lituaniens, entre le remake de la scène mythique du roi Lion, la reine des dragon de games of thrones qui se demande où sont passées ses bestioles et les autres délires parfois un peu trash, il y a de quoi bien rigoler !:lol:

Ce photographe a rassemblé les photos de son projet sur le site suivant « Portraits de quarantaine ». 73 photos au moment où je rédige cet article. Son idée n’était au début prévue que pour ses proches mais l’engouement pour sa démarche dans la ville de Vilnius est tel que des tas de personnes lui demandent d’envoyer le drone pour être photographiés eux aussi.

J’espère que cela va réveiller le photographe qui est en moi! Dimanche prochain je me vois bien lancer ce genre de projet mais bien sûr sans drone et en 4×5 ! :mrgreen:

Un abruti qui harcèle le personnel soignant

Et cet abruti c’est moi. Un peu moins grave, le personnel soignant c’est ma sœur, infirmière réquisitionnée en réa que j’ai harcelé toute la journée et cette nuit par SMS.

Hier c’était la résurrection je me suis remis à manger correctement et j’étais en forme olympique.

Puis la nuit est venue et là j’ai commencé à paniquer du coup à surveiller mon souffle et quand je le trouvais irrégulier je me disais que voilà j’étais fichu et ma mère aussi…

Du coup ça allait être une seconde nuit blanche à 100% vu qu’à 4h20 j’étais toujours dans le même état de panique. Jusqu’au moment où j’ai décidé de fermer mes yeux et de me mettre sous la couette tous les écrans fermés.

A ce moment la panique m’a fait tousser trois fois puis la nuit est arrivée et m’a offert un luxe inespéré: deux heures de sommeil.

Je deviens fou, il me faut vraiment de l’aide, j’appelle le médecin et je tente de lui demander un cocktail de médicaments pour me calmer et soigner cette gorge qui pique.

Sinon je me sens vraiment en forme un peu chaud et tendu mais en forme.

Mise à jour : je vais voir le médecin à 9h15

Quand Jésus se met à la plomberie…

200309

Cette nouvelle amusante date d’il y a quatre jours mais vu qu’elle a été étouffée pour cause d’actualité virale, je la présente tout de même.  😀

Alors oui, plus de 2000 ans après que Jésus l’ai fait, Les habitants du village de Settecani, dans le Castelvetro sont de Modène, ont été stupéfaits de constater  mercredi dernier, que les robinets dans leurs cuisines et salles de bains distribuaient du liquide rouge au lieu de l’eau. En bon italiens, beaucoup l’ont rapidement identifié à l’odeur comme Lambrusco Grasparossa, un vin rouge pétillant de qualité produit chez un vigneron du village.

Ce dernier a expliqué ce qui c’était passé : d’après ses techniciens, un défaut technique avait provoqué une fuite de vin d’un silo dans les conduites d’eau. La pression élevée de la fuite de vin a suffi à chasser  l’eau des tuyaux, ce qui a entraîné le déversement de la boisson alcoolisée dans le circuit d’eau potable des maisons des résidents voisins.Le vigneron et son équipe ont posté leurs plus plates excuses.

Par la suite, les gestionnaires du réseau d’eau potable ont rapidement dépêché des techniciens qui ont pu réparer le problème pour que l’eau s’écoule de nouveau dans les tuyaux ce qui n’était pas forcément pour plaire aux personnes concernées. En effet, certains habitants ont déclaré aux médias locaux qu’ils avaient mis en bouteille autant de vin que possible de leurs robinets avant que le flux ne revienne à la normale. 😆

Et prendre un bain de Lambrusco personne n’y avait pensé ? :mrgreen:

Dur de la laisser passer celle-ci…

Le 28 février dernier, Del Hall un étasunien vivant en Ohio a fait de nouveau parler de lui en déclarant réitérer un programme minceur très particulier. Un régime très spécial qu’il fait donc chaque année depuis deux ans à l’occasion du carême chrétien, une diète efficace vu qu’en 2019, elle lui avait fait perdre 22 kilos en 46 jours. 🙄

Moi parler de régime ?

Et bien il y a une raison à cela, ce brave Del Hall fait partie des heureusement rares personnes qui tentent d’officialiser de nouveaux records pour leur régime très spécial, un régime dans lequel tenez-vous bien, on ne mange plus de solide et où l’on absorbe que de la bière. 😯

200302

Il y a bien sûr un gros buzz derrière tout ça vu que cet américain est en fait le directeur des ventes d’une grande brasserie de Cincinnati. Il affirme cependant vouloir le faire car une autre personne vient de réussir un autre régime 100% bière, son but est donc d’atteindre les 50 jours pour officialiser un nouveau record et sanctuariser ses propres exploits.

Sans être medecin je me demande comment un organisme peut encaisser ce genre de jeûne et quelles en sont les conséquences sur le métabolisme et le psychisme. Encore plus intriguant, c’est la première fois qu’un lundi bête sur la bière ne me donne pas envie de m’en ouvrir une. 😈

No comments…

Enfin si, apparemment Mad Mike n’était pas un partisan de la théorie de la terre plate. Selon d’autres sources que j’ai consulté, il voulait juste refaire décoller une fusée à vapeur, l’excuse de prouver que la terre est plate n’était qu’un stratagème pour faire le buzz et avoir des sponsors.

Mourir pour vivre sa passion c’est une belle fin même si ça reste tout de même triste. Bonne route à toi Mad Mike.

Et sinon cela fait 500 jours aujourd’hui que je rédige un message chaque jour sur ce blog.