Histoire vivante

Ce que j’aime sur le tube ce sont les chaines qui offrent un contenu réel et de qualité tout en restant distrayantes attractives avec des vidéos sympas et bien montées. 😎

Et lorsqu’en plus ils sont intéressé par la culture et l’histoire japonaise, alors là c’est vraiment trop dur de résister ! 😀

Benjamin Brillaud, 31 ans est un bon exemple de ce que j’aime. Après une courte formation d’historien, cet homme de 31 ans se reconverti dans l’audiovisuel. Après avoir bossé dans ce domaine, il lance en 2014 sa chaine You Tube : Nota Bene qui a passé le cap du million d’abonné il y a quatre mois.

J’aime beaucoup sa façon de faire de la vulgarisation historique en évoquant souvent l’art et notamment  le cinéma en guise d’accroche à ses propos.

L’exemple que je donne de sa chaine est pile poil dans la lignée de tout ça. Alors si comme moi vous aimez l’histoire vivante, laissez-vous tenter ! 😉

Relâchement

La tension des semaines précédentes est enfin en train de tomber. Ma mère va mieux et bouge de plus en plus même si elle se plaint encore de la douleur de la zone non cicatrisée de son pied brulé. Ma chaudière ronronne et me tien bien au chaud, le chat continue à être con et à faire des saletés, bref les voyants semblent se remettre peu à peu au vert.

Et alors que vais-je faire grâce à ce relâchement dans mes malheurs ? Vais-je enfin me remettre à la photo de façon plus appuyée en explorant de nouveaux territoires ? Vais-je me lancer dans de nouveaux projets pour les gosses ? (une enchère qui se termine dans 20 minutes va en décider en grande partie). Ou alors vais-je continuer à me bousiller la santé et le moral jusqu’à ce que mon corps ou mon esprit finissent par craquer ?

Mardi c’est le carnaval du calendrier, celui que tout le monde a oublié. Alors pourquoi ne pas raviver les anciennes coutumes liées à la religion et faire carême pour essayer de me retrouver et tenter de me rapprocher un peu des autres, en passant par exemple des coups de fils histoire d’aller griller du plan film ici et là ?

Mais il faudra que je le fasse avec un petit budget pour rester en phase avec mes engagements de mettre un maximum d’argent de coté.  Alors voilà je dis ça mais il y a ci qui fait que ça est compromis… Et au final encore cette impression de ne rien contrôler dans ma vie et de ne faire que les mauvais choix dictés par la peur ou les besoins futiles.

La prochaine fois que je ferai un crédit je m’achèterai sans doute un fauteuil très cher et hautement confortable car vu que j’ai de plus en plus l’impression d’être le spectateur passif de ma propre vie, autant la voir s’éteindre confortablement assis, non ?

La mort encore

Voici ce que des promeneurs auraient trouvé sur une plage de la cote pacifique du Mexique :

200217

Cette créature qui a la tête d’un dauphin et le corps d’un poisson ne possède pas d’yeux mais des dents acérées. Alors si cette trouvaille n’est pas un canular fabriqué avec la tête d’un dauphin par des abrutis en recherche de buzz  (il faut toujours se méfier) cette macabre trouvaille vient nous rappeler qu’à notre époque l’homme connait mieux la surface de la lune que les océans de sa propre planète où de telles créatures vivent dans les abysses. Enfin disons plutôt « sont en train d’y mourir » vu que même à ces profondeurs les micro-plastiques sont en train de commettre des ravages dont on ne connaitra l’ampleur que bien trop tard.

Tout ça, ça fait pas mal de mauvaises nouvelles pour un lundi, désolé… 🙄

La mort de M Lapin

200216

Rollei SL66, Planar 80mm Tri-X au D76

Encore une archive faute de pouvoir faire de nouvelles prises de vue. Je devais photographier ma stagiaire mais les choses se sont enchainées de façon bien trop rapide pour que je puisse le faire comme prévu hier.

Du coup cette archive date d’avril  2012 on y voit ma nièce et son copain devenu son mari faire les andouilles en surjouant une scène tragique avec ma lapin en laine que j’utilise pour mes tests en grand format.

8 ans déjà, une éternité donc…

R.I.P Cupide don

Archive du 14 février 2008

200214

Cher Francis,

Youpie nous y revoilà ! Aujourd’hui comme chaque année, les commerçants ont demandé aux amoureux de s’aimer davantage pendant 24H et de consommer un maximum pour mieux se prouver les uns aux autres leurs sentiments. Une fois de plus ce sentiment magnifié à travers les siècles par la culture humaine devient le ridicule accessoire d’une industrie bien rodée.

Caricaturé, dénigré, exploité, l’amour est de plus en plus relégué à une place d’argument commercial. Ce sentiment censé être plus fort que la mort et en dehors du temps est à présent ancré dans l’industrie humaine qui elle, est caractérisée par le temporel et le matériel.

Et bien, pas trop tôt !!!

Dire qu’il aura fallut tant de siècles pour en arriver là !!!

A notre époque désenchantée où chaque personne est à présent capable de revendiquer sa liberté, l’amour se montre enfin tel qu’il est; une  maladie mentale librement contractée pour un temps dans le but d’atteindre des objectifs stratégiques de vie. Qu’il s’agisse d’aimer pour faire ce que préconise la société, pour bâtir un foyer afin d’assurer son lendemain ou pour prouver aux autres que l’on est capable de séduire, le fait est que, la raison qui préside à l’union de deux êtres est extérieure au couple lui-même.

L’amour au sein d’un couple n’est qu’un mythe comme un autre, un rideau de fumée rose dissimulant la réalité qui se résume à la coexistence dans un même espace prétendu intime de deux êtres trop lâches pour vivre seuls. 

Contrairement à l’être humain, le renard parmi 5% d’espèces de mammifères, pratique la monogamie avec succès car il est génétiquement programmé pour agir de la sorte. Vis à vis de notre espèce, mère Nature n’a jamais eu les mêmes intentions puisque la monogamie de l’homme observée dans certaines culture ne dépasse pas les 17%.

L’amour est donc bien une création humaine puisqu’elle est une émotion inspirée par des préoccupations matérielles contredisant la réalité biologique de ceux qui l’évoquent. Une telle aberration ne pouvait être inventée que par l’animal le plus malade de cette planète, ce grand singe poussé par son psychisme à accompagner sa sexualité d’une construction intellectuelle visant à la légitimer.

D’un autre coté si l’humanité acceptait enfin de retrouver sa dignité d’animal en copulant sans limitations morales, notre société telle qu’elle existe ne tiendrait pas très longtemps. C’est sans doute la raison pour laquelle cette illusion que l’on appelle amour est si importante dans nos sociétés. Ce mirage favorise la création des couples permettant ainsi le maintien d’une cohésion sociale.

Mais comme tout ceci n’est qu’illusion et va à l’encontre de notre réalité biologique, les premiers craquements se font entendre avec les mutations du concept de famille, la baisse des mariages et l’augmentation des divorces.

Cependant il faudra encore pas mal de temps pour éradiquer complètement de l’humanité ce concept bancal et nuisible d’amour.

Oui bon, 11 ans plus tard je ne suis plus aussi catégorique et véhément vis à vis du concept d’amour. A vrai dire je m’en moque et je ne sais même pas pourquoi j’ai ressorti ce texte… :mrgreen: