Changements…

Alors voilà, ma cousine Oksana est donc revenue dans mon village et ce depuis vendredi soir. Elle l’a fait car au final la vie en ville dans un quartier populaire n’est pas si plaisante que ça surtout à partir du moment où elle a décidé de scolariser ses enfants.

Car oui, cette fois je pense que nous y sommes enfin, elle comprend qu’elle ne rentrera pas la semaine prochaine mais peut être en automne si la guerre se termine ou si les troupes russes sont repoussées pour de bon à la frontière.

Sa grande fille a commencé le collège aujourd’hui et a fait un effet « bœuf » comme on dit chez nous. Tous les jeunes de sa classe se sont agglutinés autour d’elle pour l’accueillir et l’on kidnappé à la fin des cours pour l’emmener traîner au terrain de jeu. Je pense qu’elle est ravie et j’espère que passé ce premier jour elle se tissera de vraies amitiés qui l’aideront à supporter son exil et à apprendre le français comme l’a fait sa mère dans la même collège il y a 23 ans. Et oui l’histoire se répète…

Son petit frère commence l’école primaire jeudi matin et là non plus je ne me fait aucun souci, à sept ans la différence de langage n’est pas un problème pour jouer entre jeune enfants et lui aussi va vite apprendre le français car ce sont des enfants sérieux et doués pour les langues comme leur mère.

De l’autre coté du ring mon autre cousine continue à faire des grands voyages gratuits pour de prétextes fallacieux et surtout pour faire une dizaine de selfies par jour. Demain je vais une fois de plus traîner avec son grand fils, le champion de foot sauf que là il va y avoir des changements.

Après une très grosse facture de garagiste totalement imprévue, je suis tout bonnement ruiné. Je vais donc cesser de dépenser des petites sommes pour tout ce beau monde. fini les mac do et autres services comme des convoyages ou pire encore, l’achat de denrées alimentaires.

En effet, je sais pertinemment qu’ils ont bien plus d’argent que moi, qu’ils profitent de ma générosité et qu’une fois la guerre terminée ils reviendront dans leur pays et m’oublieront.

Mais voilà ce que j’ai fait, je l’ai fait non pas uniquement pour de l’affectif mais bien par sens du devoir, ce même sens du devoir qui me fait accepter ma vie actuelle sans vacances ni sorties depuis plus de six ans.

Mes nouvelles limites ne seront pas non plus uniquement budgétaires, je vais devoir aussi me repositionner par rapport à ma cousine qui vit à 600 mètres de ma maison, ne pas aller chez elle, ne pas lui demander de passer, la laisser gérer tout cela selon ses envies. De toute façon ses enfants auraient trop honte de moi, le vieux gars qui vit chez sa mère âgée et qui n’est même pas marié…

Au bout de tout cela c’est donc une nouvelle ère qui s’ouvre devant moi, je n’en attend pas grand chose mis à part cette sensation enivrante d’avoir enfin une vie avec une famille présente et proche qui a besoin de moi, raison pour laquelle je dois me montrer très attentif pour ne pas me faire prendre au jeu en me souvenant que même si ma vie change un peu, mon sort restera le même, je serai toujours seul car je ne suis pas digne d’être aimé.

Je finirai donc ma vie comme je l’ai commencé non pas avec les autres mais à coté d’eux.

A la piscine…

C’est aujourd’hui lundi 16 mai 2022 que le conseil municipal de la ville de Grenoble doit se prononcer sur une proposition de son maire afin de prendre une décision administrative. Éric Piolle a ainsi pour projet d’autoriser aux femmes musulmanes le port du maillot de bain intégral dans les piscines.

Alors oui cela fait débat, d’un coté il y a le droit de pouvoir vivre librement selon ses convictions de l’autre la peur que ces femmes ne demandent cela que sur le coup d’un endoctrinement religieux qui va à l’encontre de nos valeurs de liberté et d’égalité… Bref le débat est complexe et le sera encore plus si l’on considère le problème sous un autre angle, celui de l’hygiène.

En effet, bien souvent, les règles élémentaires d’hygiène en piscine ne sont pas respectées à commencer par la douche avant d’aller nager. Cela entraîne de gros problème sur la qualité de l’eau de baignade et sur la propreté des bassins sans compter les désagréments liés à la dégradation du chlore qui augmente suite justement à ce manque d hygiène. Barboter avec un vêtement qui couvre tout le corps ne va pas arranger les choses et c’est un argument concret, non polémique et non contestable, mais voilà les politiques ne font que débattre sur la forme en déclenchant des polémiques avec en arrière plan des préoccupations électoralistes et n’ont jamais mis les pieds dans une piscine publique.Il ne peuvent donc se saisir de cet argumentation sur l’hygiène.

Mais alors pourquoi parler de cette décision municipale qui même si elle est prise, sera retoquée dans la foulée par la préfecture de l’Isère qui suit les ordres du gouvernement, hein, pourquoi en parler ?

Et bien c’est parce que le maire de Grenoble veut par d’autres décisions lever toutes les interdictions et limitations vis à vis du corps des femmes. En clair dans la piscine de Grenoble telle qu’il la souhaite les femmes pourront se baigner avec un maillot de bain intégral ou alors seins nus !!! 😯

Lorsque j’ai entendu cela à la radio ce matin j’ai commencé par rigoler très fort avant d’aller vérifier cette information hallucinante. Mais là il est bientôt 20h00 et je commence à réfléchir à ce que donnerai une levée aussi complète et soudaine des interdictions. L’anomie à la piscine voilà une idée folle, rigolote mais hélas vouée à l’échec car la cohabitation entre les femmes qui s’imposent des interdits et celles qui les refusent seraient impossible et prendrait la forme de provocations continues des deux cotés avant une bonne confrontation bien sauvage et un envenimement de la situation.

Mais bon si cela ne dure ne serait-ce qu’une semaine je prends tout de suite un billet de train pour aller voir ça ! 😆

Un samedi entre pelouses et gazons

Ce matin à dix heures c’était le second match de mon neveu ukrainien Kirill. Ce dernier était blessé et fatigué du coup il n’a marqué que deux buts qui ont permis à son équipe de décrocher le match nul face à leurs adversaires qui jouaient pour garder leur première place. 😯

Ça va me faire bizarre de me relire, c’est moi qui parle de foot alors que je hais le sport ? 🙄

Et c’est doute doute inspiré par les performances de mon neveu dont je suis si fier que j’ai enfin eu le courage de tondre une première partie de la pelouse, d’où le titre et les deux photos. 😆

Archive verte

Archive du samedi 13 mai 2006

Cher Francis,

       Cet après-midi, alors que je tondais les pelouses autour de ma maison, je regardais non sans tristesse les jolies pâquerettes et autres fleurs disparaître en purée sous la lame impitoyable de cet engin électrique au bruit aussi doux qu’un nuage de bourdons.

C’est alors que je me suis mis à penser à cet incroyable écosystème qu’est une pelouse. En effet même sans les insectes, arachnides et autres animaux, la biodiversité d’une pelouse passe tout d’abord par la variété des plantes qui y poussent.

Certaines comme le plantain étaient utilisées jadis par l’homme dans sa pharmacopée, d’autres étaient consommées, et enfin certaines autres espèces avaient une fonction décorative.

De nos jours l’homme moderne venu de la ville ou coupé de ces savoirs ancestraux considèrent que sa pelouse doit être une démonstration de sa capacité à domestiquer la nature. c’est ainsi qu’il tond toutes les semaines, utilise de nombreux désherbants sélectifs et dépense des sommes grotesques pour que sa pelouse soit uniformément verte et entièrement constituée d’herbe. 

Une telle arrogance m’amuse énormément. En effet mère nature prend toujours le dessus et finit par imposer sa volonté en revendiquant son pouvoir sur cet écosystème que l’homme croyait contrôler seul. Il suffit que ce dernier relâche son attention quelques jours pour que les plantes adventices reviennent en ambassadrices et réussissent à se multiplier ruinant les efforts de l’homme.

Je rêve d’avoir une pelouse naturelle faite de plein de plantes différentes où de nombreuses créatures y vivraient régulant la taille des végétaux sans que j’ai besoin de passer la tondeuse… Mais bon, une telle pelouse ferait de moi un déviant et provoquerait de vives tensions chez mes voisins toujours déterminés à faire pousser du gazon de golf…

Alors pour l’instant mon seul acte de rébellion a été de ne pas tondre le pied de primevères vers le cerisier. La pelouse sauvage est un projet qui reste pour l’instant dans mes cartons.

16 ans plus tard, mon projet de pelouse sauvage est devenu une réalité mais non par conviction mais uniquement parce que je peine de plus en plus à faire les travaux à l’extérieur. Je m’essouffle très vite, j’ai le souffle coupé dès que je me penche, bref je suis en très mauvaise santé faute à ma mauvaise hygiène de vie et mon amour inconditionnel de la bière. Il faut que ça change car ma vie commence à être intéressante. 🙄

Encore un truc de fainéant

Dictation.io est un site qui permet de passer de la voix au texte écrit. En clair, vous commencez à parler et les mots que vous prononcez apparaissent à l`écran. Par la suite vous pouvez corriger et faire un copié collé dans Word ou autre pour exploiter votre texte.

Sympa non ?

Par contre attention, apparemment il faut utiliser le navigateur de Google (Chrome) sinon ça ne marche pas. 🙄

Je ne touche plus terre…

Je passe pas mal de temps à aider et à parler à de nombreuses personnes et non, pas seulement mes cousines ukrainiennes. Aujourd’hui après une fin d’après midi à boire de la vodka avec un copain qui avait pas mal de choses à me raconter et à évacuer, j’ai été obligé de planter les fleurs, là j’ai à peine la force de taper ces quelques lignes avant de m’endormir. Manger ? Non pas ce soir, j’peux pas… Dodo !!!

Déclenchement métal !!!

Samedi soir un concert attendu de longue date avait enfin lieu au Couto Pereira stadium situé dans la région de Parana au sud du Brésil. Ce soir là, le groupe Metallica connu dans le monde entier pour être le seul groupe à avoir joué sur tous les continents (oui ils ont fait un concert en Arctique devant quelques scientifiques et quelques fans) bref, le groupe Metallica se produisait enfin dans ce pays après deux ans d’attente pour cause de COVID.

Joice M Figueiró, une femme qui avait acheté ses tickets il y a trois ans n’aurai manqué ce concert pour rien au monde, le fait d’être enceinte de 39 semaines ne l’a pas arrêtée. Les organisateurs avaient bien fait les choses en l’installant dans une zone spéciale aménagée pour qu’elle puisse profiter du show en toute sécurité.

Mais voilà, trois chansons avant la fin du concert, de fortes contractions ont commencé, il était trop tard pour partir à l’hôpital. Chose intéressante, son fils le petit Luan est né dans ce monde au son de la mythique chanson du groupe « Enter Mr Sandman ». Si avec ça Luan ne devient pas un métalleu de première je ne sais pas ce qu’il faudra faire !

Et sinon oui, la maman et son bébé vont très bien et la famille a été très touchée par la sollicitude et les félicitations venues de partout.

Et vu que j’ai des lectrices, je suis sûr que voulez voir une photo du bébé… :mrgreen:

Bienvenue dans ce monde de fou petit Luan, puisse la musique métal t’aider à réaliser ton potentiel si tu décides de l’aimer bien sûr… 🙄

Source : https://news.sky.com/story/metallica-baby-woman-gives-birth-at-brazil-stadium-show-as-band-plays-enter-sandman-12609329