Le mois des bonnes résolutions

Janvier c’est le mois des bonnes résolutions, alors pourquoi ne pas choisir de faire quelque chose de bien à la fois pour soi-même et notre environnement en rejoignant les rangs des personnes qui consomment les produits locaux ?

Les avantages sont multiples; consommer des produits plus sains, voire bio si l’on en fait le choix, réapprendre à consommer les choses selon les saisons ( les fraises en janvier c’est débile), venir en aide à nos producteurs locaux au lieu d’engraisser les intermédiaires et les producteurs qui cassent les prix en vendant de mauvais produits, réduire le bilan carbone de nos aliments…

Plusieurs initiatives pour donner plus de visibilité à nos producteurs locaux existent déjà, mais si je fais cet article c’est parce que depuis peu un partenariat entre les chambres d’agriculture et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation ouvert à toutes les plateformes de vente directe de produits agricoles a permis la création d’un site Internet national : https://www.fraisetlocal.fr/

Le site se présente comme sur la capture ci dessus. Vous taper le nom de votre ville ou village et une carte s’affiche avec des points rouges (producteurs) et verts (producteur faisant de la vente directe sur place).

Depuis que j’ai entendu parler de ce site en écoutant les infos à la radio, j’explore le microcosme des producteurs locaux autour de chez moi et j’ai ainsi par exemple découvert que je pouvais acheter du fromage de chèvre local à quelques kilomètres de ma maison.

Si jamais vous ne connaissez pas ce site, jetez un œil, ne serait-ce que pour connaitre vos possibilités pour faire vos courses de façon plus écoresponsable. 😉

I can get now satisfaction !

Aujourd’hui je suis un peu à la bourre avec pas mal de travail à faire pour demain comme des rapports et une carte d’au revoir pour ma stagiaire qui nous quitte vendredi. Du coup pour ce premier mercrediscovery je vous offre encore un autre site à explorer mais cette fois il n’est pas question de rire bêtement mais de satisfaire notre continuel besoin de satisfaction. Oddly Satisfying, est un thread très populaire sur Reddit et se définit lui-même comme étant le papier bulle de l’Internet : un label de vidéos qui procurent au spectateur une satisfaction presque inexplicable, le conduisant progressivement à l’ataraxie. On peut donc y voir pèle mêle des choses qui s’empilent ou se déplient parfaitement, des coïncidences heureuses, des fleurs étonnamment géométriques et outes ces petites choses qui font du bien et nous divertissent de nos soucis voire de nos névroses !

Alors si vous voulez tenter l’expérience c’est ici que ça se passe.

Ci dessous une capture d’écran d’un fleur dessinée d’une façon là encore très satisfaisante. J’espère que ce site vous satisfera à son tour ! 😆

Encore un truc débile…

Aujourd’hui je suis dans mon deuxième jour d’Osoji et du coup je n’ai pas trop de temps pour écrire un long article. J’avais tenté un tuto technique mais les évolutions du web l’ont rendu caduque. Du coup je vous parle d’un site qui montre bien la double débilité de certaines familles américaines.

Oui double débilité la première consistant à faire une photo d’un moment familial gênant (hawkward) et la seconde de le partager sur Internet via le site https://awkwardfamilyphotos.com/ Au passage le mot hawkward est très intéressant puisqu’ils évoque le fait de vouloir s’enfuir en s’envolant comme un faucon (hawk) face à une situation gênante.

Rien de graveleux sur ce site, le puritanisme américain veille, alors vu que c’est apparemment la mode en fin d ‘année des bêtisiers et autres trucs débiles du genre, je me suis dit que c’était le moment d’évoquer ce site encore une fois débile mais qui peut tout de même faire un peu sourire comme par exemple :

Les bloqueurs de publicité

Ce sujet est un peu complexe et m’oblige à contextualiser mes propos en rappelant des choses que vous connaissez sans doute déjà, désolé…

Internet propose de plus en plus de contenus attrayants pour nous distraire, nous apprendre des choses et en premier lieu pour nous vendre des produits. C’est ce qui explique que les acteurs économiques du Web ne cessent de multiplier les outils de pistage de plus en plus sophistiqués (bien plus que le cookie de base qui les renseigne sur les sites que nous visitons) et de plus en plus intrusifs. Votre ordinateur est sans doute truffé de ces petits processus espions dont vous acceptez la présence en cliquant « oui » quand le site que vous visitez vous le demande. Rappelez vous la maxime :

« Si c’est gratuit, c’est que c’est vous le produit »

Les grands acteurs du Web connus sous l’acronyme GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) font tourner Internet et proposent de nombreux contenus qui, chose relativement peu connue, ne sont pas vraiment gratuits. En effet l’utilisation de ces services n’est pas sans contreparties, en acceptant l’utilisation de vos données personnelles et un ciblage précis pour certaines prestations prétendument gratuites, vous acceptez d’être le produit notamment pour la publicité que vous aller subir et en offrant vos informations aux volumineuses bases d’utilisateurs qui produisent un chiffre d’affaires considérable. Pour accéder aux services des GAFAM, il faut ainsi accepter d’être pisté en permanence. Il s’agit donc bien ici d’une pseudo-gratuité.

Au passage, rappelez-vous également que chaque fois que vous donnez votre adresse mail sur un site, cela revient à faire un paiement car les adresses mails sont rassemblées et revendues en paquets à des sociétés qui rassemblent ces données.

Notre usage d’Internet est aussi perturbé par un autre fléau qui est celui de la publicité. Les bannières publicitaires qui nous agressent et viennent rendre les pages illisibles jusqu’à les bloquer parfois, les fenêtres qui s’ouvrent toutes seules et que l’on est obligé de fermer en en faisant ainsi apparaitre d’autres, les pubs que l’on doit se farcir si l’on veut profiter de You Tube… Etc.

La publicité comme contrepartie d’un service est tout à fait acceptable sur un petit site perso qui fournit un contenu intéressant méritant une rétribution mais est moralement questionnable quand elle vient encore augmenter l’énorme pactole que les GAFAM tirent de leurs activités directes et indirectes sur Internet. Le plus aberrant c’est de voir que Google propose un service payant pour profiter de YouTube sans publicité alors que nous allons le voir, des logiciels gratuits permettent d’obtenir le même service et d’autres avantages qui viennent changer positivement notre utilisation d’Internet.

Car oui c’est pour ces deux raisons (bloquer le pistage et les pubs envahissantes) qu’on été créés les bloqueurs de pub. Le premier a connu une triste histoire vu que son code source donné publiquement a été dévoyé par une personne que l’on peut qualifier de crapule qui a fait de ce petit logiciel une vraie machine à faire de l’argent sur le dos là encore des internautes. Beaucoup d’autres bloqueurs de pubs ont suivi ce modèle en proposant un filtrage mais en collectant des données de navigation pour les revendre là encore en paquets à des sociétés qui les centralisent.

Du coup dans la jungle de ces bloqueurs de pubs, celui dont l’efficacité et l’éthique semblent être ce qu’il y a de mieux en ce moment se trouve être Ghostery. Ce logiciel dont l’effigie est un joli petit fantôme bleu est le seul qui est réglé par défaut pour ne pas collecter de données personnelles. En clair, il ne le fait que si vous lui demandez de le faire ce qui doit être vraiment rare car même si l’on apprécie ce logiciel, la façon la plus logique de remercier ses créateurs est d’acheter la version payante qui propose en plus un service de délocalisation (le fameux VPN).

Pour installer Ghostery en toute sécurité et en français, il suffit de suivre ce lien pour les utilisateurs de Chrome ou alors ce lien pour les utilisateurs de Firefox. Une fois installé le petit fantôme bleu se cale dans votre barre de navigateur en haut à droite et si l’on clique dessus on fait apparaitre cette fenêtre qui renseigne en temps réel sur les blocages de traceurs et de pubs effectués par le logiciel. Vous pouvez d’ailleurs voir que le simple fait d’ouvrir la page de Google est déjà un acte qui génère déjà un élément de traçage qui a été bloqué par Ghostery.

Par la suite si vous cliquez sur les trois petits points empilés et si vous choisissez « Paramètres » vous allez pouvoir régler le logiciel pour qu’il réponde à vos besoins et désirs.

Ce logiciel sert à de nombreuses choses. Sa première fonction est donc le blocage des pubs et des éléments de traçage qui nuisent à la protection de vos données personnelles mais ce faisant il accélère automatiquement et de façon tout à fait logique votre navigation vu que les pubs et autres saletés ne sont pas chargées. Il vous protège aussi contre les malwares qui sont présents sur hélas pas mal de sites et qui peuvent à la longue poser soucis. Pour que Ghostery fasse tout cela il faut aller dans les paramètres comme indiqué plus haut et cocher l’option suivante :

Bon et bien voilà. Pas besoin de vous dire que je ne suis qu’un simple éducateur sans aucun lien ni intérêt pour faire de la pub. Si je parle de ce produit c’est parce que je l’utilise depuis des années et qu’en utilisant des outils puissants pour surveiller la sécurité de mon ordinateur principal, je vois que je n’ai choppé aucun malware publicitaire ce qui semble prouver l’efficacité de ce sympathique bidule. 😎

Si vous ne connaissez pas les bloqueurs de pub je viens de vous faire un beau cadeau de Noël à utiliser cependant avec modération car ne plus avoir de pubs nulle part augmente notre consommation d’Internet… 🙄

Alors profitez-en bien mais disciplinez-vous en vous fixant des limites, pas comme moi… :mrgreen:

Enregistrer le tube (et les autres)

Nous vivons une époque incroyable où des millions de vidéos sont accessibles gratuitement sur les plateformes de streaming dont la plus connue reste YouTube. Que cela soit pour vibrer en écoutant et en regardant les clips de nos chanteurs préférés ou pour nous instruire voire nous former avec des contenus didactiques, l’offre ne cesse de grandir et de se diversifier.

C’est alors que parfois on se dit que l’on aimerai bien enregistrer ces contenus. Alors bon, pourquoi le faire alors qu’Internet est disponible partout de nos ordinateurs à nos tablettes en passant par nos téléphones ? Et bien il existe plusieurs bonnes raisons de vouloir le faire:

  • La première c’est bien sûr enregistrer un fichier vidéo pour en copier un morceau afin de l’utiliser à des fins non commerciales bien sûr, dans un projet personnel.
  • La seconde raison de le faire c’est de créer des compilations sur DVD ou sur un autre support en rassemblant plusieurs fichiers afin de faire des cadeaux maison très appréciés ( télécharger un concert d’un artiste et l’encoder en DVD avec un logiciel de type VSO pour qu’il puisse être lu comme n’importe quel autre DVD) ou tout simplement de se créer une vidéothèque de loisir et/ou de travail.
  • Une troisième raison (il y en a d’autres) c’est la sauvegarde des contenus. Car oui les contenus finissent toujours par disparaitre de la toile indépendamment ou non de la volonté de leurs créateurs pour diverses raisons dont le fameux droit d’auteur qui fait beaucoup débat car il bloque de plus en plus les créateurs et les simples uploaders (ceux qui ne font qu’envoyer un fichier sur la toile).

Télécharger un fichier diffusé en streaming est très simple, mais le faire avec une bonne qualité et sans prendre de risques est bien plus compliqué surtout à notre époque où les divers services gratuits sont souvent des pièges. Alors vu que ce sont les fêtes je vous offre en cadeaux trois mercredis didactiques pour vous apprendre à exploiter ces contenus.Aujourd’hui je vais donc vous donner ma méthode pour télécharger une vidéo ou juste le son d’un fichier vidéo qui est sur le tube ou sur une autre plateforme de streaming.

Tout d’abord il faut bien savoir qu’il existe plusieurs outils différents pour accomplir cette tâche. Pour faire simple on peut distinguer les logiciels installés sur votre ordinateur et les logiciels en ligne. C’est cette seconde catégorie d’outil que j’utilise le plus souvent et tout spécialement (lien retiré car depuis que j’ai écris cet article ce site ouvre une page de fausse alerte Windows) qui était mon choix personnel niveau qualité, rapidité et sureté.

Son usage est très simple, il suffit d’aller sur votre site de streaming pour visionner la vidéo que vous voulez enregistrer. Dès que sa diffusion commence copier l’adresse dans la barre d’adresse de votre navigateur et collez-là dans la fenêtre de ce site dont je vous ai donné le nom plus haut. le logiciel en ligne va analyser la vidéo et vous proposer de l’enregistrer.

Et c’est là qu’il y a la petite contrepartie… Lorsque vous appuyez sur le bouton une fenêtre pour une pub débile du genre « devenez millionnaire en trois jours » va s’ouvrir. ne la laissez même pas s’ouvrir fermez-la tout de suite et appuyez une seconde fois sur le bouton télécharger et là vous aurez une boite de dialogue pour enregistrer votre fichier au format MP4 dans le dossier « mes téléchargements » ou un autre suivant votre navigateur. Le même site propose également d’enregistrer uniquement le son au format MP3 en suivant la même procédure.

C’est très facile et très sympa à faire et cela permet en plus des raisons déjà avancées, de profiter d’un contenu sans avoir à être sur Internet. Ces fichiers sont aussi débarrassés des fenêtres de pubs qui viennent s’incruster dessus… Donc oui nous en sommes à 5 bonnes raisons d’enregistrer les vidéos.

La semaine prochaine je vous parlerai d’une chose qui reste hélas trop peu connue, les bloqueurs de pubs.

Vie de merde

Aujourd’hui tout s’est mal passé. La gamine n’a pas réussi à faire ses notes à la basse, le batteur tapait à coté des cymbales (surement le stress d’être filmés) les enfants n’ont pas chanté mais braillé et le pire dans tout ça c’est que l’un d’entre eux a fait tomber ma caméra et l’a fracassée, c’était un modèle irremplaçable acheté aux USA…

Puis réunion merdique au boulot avec des mauvaises nouvelles et des choses inutiles avant que je rentre chez moi pour découvrir que mon chat a vomi partout dans la baraque notamment sur mes pantoufles qui sont passées au lavage me laissant les pieds au froid dans cette pièce du bas où le chauffage n’est pas très efficace.

Bref oui, une belle page dans une vie de merde. Alors face à ça je pourrai déprimer me lamenter voire faire un article sur mon blog (oups ça c’est fait) mais je peux aussi comparer ma vie de merde avec celle des autres et me rendre compte que non, au fond j’ai de la chance. Et c’est bien ça le but du site vie de merde.fr, un site alimenté en continu par des internautes. En voici un extrait :

Dans ce site on peut donc lire des histoires bien rigolote voire très embarrassantes qui font oublier nos petits soucis. Par contre il faut rester dans la catégorie aléatoire car la section « épicée » est là pour faire dans la sexualité bien grasse et pas marrante du tout.

Ceci dit ce n’est que mon avis si vous voulez tout tester, allez-y ! :mrgreen:

De mon coté je vais voir ce que je vais pouvoir sauver de cette journée désastreuse…

Le rasterbator

Aujourd’hui j’ai passé mon après midi dans les dossiers, je n’ai donc pas eu le temps d’écrire ma chronique du premier décembre qui devait parler de mon rapport à la neige. Du coup pour me rattraper je vais vous présenter un petit site sympa qui peut être utile.

Alors voilà, imaginez que vous vouliez faire une surprise à quelqu’un en faisant un poster énorme avec une photo de bonne qualité que vous avez sur votre ordinateur. Manque de pot, vous avez bien une imprimante couleur qui fonctionne bien mais elle ne peut faire que du A4. Pas de panique le site https://rasterbator.net/ est là pour vous aider !

Sur ce site gratuit vous pouvez en effet envoyer votre photo afin qu’elle soit imprimée sur plusieurs feuilles A4. Du coup par exemple avec la sélection de base d’un poster sur 8 feuilles A4 vous obtenez un poster (une fois les marges d’assemblages enlevées) d’une taille de 76 sur 50,7 cm.

Le site est en anglais mais c’est très simple à comprendre et le procédure se passe en 6 étapes qui permettent de customiser votre poster.

A la dernière étape vous pouvez télécharger un fichier pdf contenant les pages A4 à assembler pour constituer votre poster. Il y a aussi un petit encart Paypal si vous voulez aider les créateur de cet outil très sympa.

N’ayant pas d’imprimante couleur (selon moi c’est une ineptie) je n’ai jamais testé complétement ce logiciel. Par contre je peux vous donner un conseil c’est de bien préparer votre fichier (taille en cm du fichier image à 300dpi de la taille du poster souhaité) pour qu’il soit assez lourd et dense pour faire… bonne impression ! 😆

¡¡¡ ʇuɐsɹǝʌuǝɹ ʇsǝ,ɔ

Ne cherchez pas à retourner votre écran, ceci n’est pas une panne de votre moniteur, nous avons le contrôle des verticales et des horizontales…. 😆 Qui se rappelle de cette série ? :mrgreen:

Bon, venons-en au cœur du sujet de ce jour. Voici donc un petit site à la fois drôle, intéressant et pratique. fliptext.org vous permet en effet de retourner un texte avant de le copier pour l’utiliser ailleurs.

Vu que mon navigateur considère ces mots à l’envers comme des fautes, je pense qu’il s’agit donc d’une police particulière que l’on fait passer comme une écriture d’une langue étrangère non romane.

A quoi cela peut-il servir ?

Et bien par exemple pour créer un effet rigolo et inhabituel sur un blog ou sur les réseaux sociaux histoire de rigoler et aussi pour attirer l’attention.

Dans mon cas, cet après midi je vais vendre du matériel photo (pour financer l’achat de la guitare basse de mes rêves) sur un site d’amateurs qui brasse des dizaines d’annonces chaque jour, ce petit gag va attirer l’attention et les commentaires et va ainsi permettre à mon annonce de rester au dessus de la liste bien visible pendant bien plus longtemps.

Reste à tester si les caractères spéciaux de notre langue sont acceptés et si cette langue inversée passe sur tous les sites fonctionnant avec d’autres langages de codage.

Mais quoiqu’il en soit, au final ce genre de petite astuce me fait bien rigoler, j’espère que vous aussi. 😉

Une idée pour ce soir…

Confinement oblige, les sorties en soirée sont devenues impossibles encore pendant quelques temps. Nous sommes donc coincés plus ou moins volontairement chez nous. Du coup pourquoi ne pas en profiter pour regarder un bon film ?

Et là vous allez me demander: Mais où trouver un bon film ? Est-ce qu’un bon film pour les autres est un bon film pour moi ?

Et si pour une fois on laissait faire le hasard ? Enfin un hasard sans doute un peu aidé mais bon on n’a rien sans rien… 🙄

Je vous présente donc le site http://unbonfilm.com/ qui est un service gratuit vous proposant d’élargir vos horizons en découvrant des films différents mais reconnus par la critique. Il suffit d’appuyer sur le bouton et de laisser le hasard faire les choses. Le site vous propose alors le titre d’un film avec un bon résumé et des liens pour voir la bande annonce ou pour le voir sur un site de streaming légal en ligne.

Je ne crois pas au hasard, comme vous le savez bien, c’est d’ailleurs le leitmotiv de mon blog, mais là par contre je suis impressionné car ce site testé aujourd’hui m’a fait découvrir trois films que je ne connaissais pas mais qui sont proches de mes centres d’intérêts au point d’avoir acheté les DVD en ligne il y a quelques minutes ! 😯

Dans l’ordre le site m’a conseillé d’aller voir :

  • La marche
  • A fish story (un film japonais qui m’étais inconnu et qui semble bien déjanté)
  • Coherence (un film de science fiction qui commence dans un réel bien contemporain)

Alors si vous aussi vous voulez essayer ce service, dites moi si les propositions qui vous ont été faites tiennent la route ou si elles vont à l’inverses de vos goûts.

Avec de tels site on croirait presque en la magie ! 😆

Artiste d’un jour

Si il y a bien une chose pour laquelle je n’ai aucun talent et très peu de motivations c’est bien le dessin. Au travail, lorsque les enfants me demandent de leur dessiner quelque chose, ils finissent par se moquer de moi en découvrant que mon niveau en arts plastique est en dessous du leur.

Tant mieux ça les met de bonne humeur ! Quant à moi, vu que j’ai fait le deuil d’une carrière artistique, je ne me formalise pas de leurs gentilles moqueries et cela ne m’empêche pas de continuer à gribouiller mécaniquement sur mes feuilles et cahiers pendant les sempiternelles et inutiles réunions professionnelles. 😈

Mais aujourd’hui tout change (ou presque) car je viens de découvrir dans un annuaire des sites webs inutiles, un site qui permet à chacun de créer des dessins plus ou moins abstraits en mode symétrique façon test de Rorschach. (oui il faut essayer pour comprendre). Le site fonctionne avec un panneau de commande qui permet d’utiliser plusieurs couleurs et de les mélanger tout en activant ou désactivant les réglages de création symétriques et autres. Enfin lorsque votre œuvre est terminée, vous pouvez la télécharger au format PNG dans une définition assez grande pour faire un tirage A4 ou un fond d’écran.

J’ai bien sûr testé ce site, il est gratuit sans inscriptions, pas de pièges ni de risques, c’est juste une expérience sympa.

Ce que j’ai fait avec ? Et bien pas grand chose car comme je l’ai dit plus haut j’ai fait le deuil de ma carrière de dessinateur. Mais bon c’était tout de même rigolo de faire ce gribouillis psychédélique ! 😆

Je le montrerai demain aux enfants, je suis sûr qu’ils vont adorer. 😀

En attendant si vous aussi vous voulez jouer avec ce bidule, c’est ici que ça se passe : http://weavesilk.com/