Votre prochain Uber :

Les chercheurs israéliens font décidément de drôles d’expériences, voici que la semaine dernière, l’université Ben Gourion dans le Neguev israélien a publié une étude très sérieuse dans la revue en ligne Behavioural Brain Research. Son sujet d’étude peut faire rire de prime abord mais constitue en fait une découverte importante qui vient remettre en cause ce que l’on pensait savoir sur les animaux, notamment vu que c’est le cas ici, les poissons. 🙂

Cette étude se base sur une expérience menée à l’aide d’un aquarium posé sur un chariot motorisé. Dans l’aquarium se trouve un poisson rouge dont les mouvements sont transmis à un dispositif qui les traduit en informations envoyées au moteur du chariot qui va déplacer le véhicule en se calant sur le trajet du poisson dans le bac. C’est dur à expliquer alors regardez la vidéo en fin d’article.

Chaque fois que le poisson atteint la cible (une bande de couleur sur un mur) il reçoit une récompense sous forme de granules de nourriture. Ce qui est incroyable c’est que cette expérience fonctionne. Après quelques jours de tâtonnement et d’entrainement, un poisson se montre ainsi capable de conduire un véhicule ! 😯

Mais passé l’envie de rire si on y réfléchit un peu, cette expérience vient prouver qu’un animal aussi peu performant qu’un poisson rouge a la capacité (selon les mots de l’étude) de transférer sa représentation spatiale et ses capacités de navigation dans un environnement terrestre complètement différent du sien.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi je trouve cela extrêmement intéressant et en me^me temps déstabilisant car cela vient remettre en cause ce que l’on pensait connaitre de la perception des animaux. Si un simple poisson rouge se montre capable de telles prouesses, imaginez donc ce qu’un autre animal terrestre avec un cerveau plus complexe est réellement capable ! Je suis impatient de découvrir la suite de ces expériences. 😎

Mode d’emploi pour sauver son village

Une crise économique mondiale se dessine alimentée par des causes endogènes (les raisons économiques aux divers échelons) et par des causes exogènes (la crise sanitaire). Face à cela des petits commerces dans des petits villages se retrouvent menacés et risquent de mettre la clef sous la porte.

Dans une ville moyenne cela est triste mais pas dramatique mais en campagne, lorsqu’il s’agit d’un commerce ou d’un service essentiel aux habitants, ces fermetures peuvent entrainer une désertification progressive des hameaux ainsi transformés en villages fantôme.

Face à cela et pour éviter la mort de nos petits patelins, en France les pouvoirs publics locaux s’organisent pour compléter les aides du gouvernement. Citons par exemple le cas de Golancourt dans l’Oise où la municipalité a inventé une monnaie locale le Golan qui vaut un euro et qui ne peut être dépensé que dans ce bar. L’équipe municipale a fait don de plusieurs centaines de ces Golans postés dans les boites aux lettres des habitants de la commune pour les encourager à faire marcher ce commerce.

Mais lorsque l’on vit en Angleterre dans un pays ultra-libéral qui n’aide que très peu les commerçants qui sont dans une mauvaise passe suite aux crises actuelles, il faut bien trouver un autre moyen.

C’est ainsi qu’à Trawden, un charmant petit village du Lancashire, les habitants se rendant compte que le bureau de poste, la supérette et la librairie de leur localité allaient très mal, ont décidé de faire un geste incroyable.

En effet, refusant de voir leur patelin devenir un village fantôme, les habitants se sont tous rassemblés pour racheter ces trois services essentiels à leur survie en milieu rural. Des fortunes personnelles et une organisation sans failles ont ainsi permis de rassembler de grosses sommes et de réclamer quelques aides de l’état. Dernier exploit en date pour ces héros du vivre ensemble : le rachat du dernier pub encore ouvert à Trawden, le « Trawden arms »

Le plus incroyable reste sans doute le fonctionnement de ces commerces et services. Pour éviter la faillite, car il faut l’avouer les clients restent peu nombreux, il était impossible de payer des vendeurs salariés. Du coup ce sont plus d’une centaine d’habitants du village qui se sont organisés pour tenir bénévolement ces commerces en faisant chacune et chacun des services de deux heures ! 😯

Alors là franchement, je salue bien bas les braves gens de Trawden car ils nous donnent là une très belle leçon de vivre ensemble et de cohésion sociale. 😀

Cheers ! 😎

Jumeaux décalés

Ces temps derniers cela devient de plus en plus dur de trouver de bons sujets pour faire des articles pour mes lundis insolites. Je dois fouiller dans une boue de fake news, de vidéos stupides et de publicités déguisées pour trouver enfin quelque chose de rigolo sympa voire intéressant.

Du coup pour ce premier lundi de l’insolite je voudrais vous présenter Alfredo et sa soeur Aylin.

Ces bébés sont nés pendant les fêtes et ont une caractéristique très peu commune. Vu que ce n’est ni scabreux ni stupide, je me suis dit que ce serait un beau sujet pour aujourd’hui. Vous ne devinez pas ? Pourtant l’indices est très parlant ! Né(e)es pendant les fêtes !

Et oui, c’est un peu léger mais pourtant très rare : ces deux jumeaux n’auront pas la même date d’anniversaire vu qu’Alfredo est né le 31 décembre 2021 à 23h45 et sa sœur jumelle Aylin le 1er janvier à minuit pile !

Ces deux enfants viennent compléter leur famille qui compte déjà 3 autres enfants.

Alors oui ça se passe en Californie où ce genre de chose banale peut tout de même faire une page sur le net.

Enfin banale, non, pas tant que ça ! Regarder la vie qui arrive au lieu de se focaliser sur nos terreurs pandémiques me semble être une bien belle chose même si cela part d’un simple fait divers. 😎

La Raiponce ukrainienne au défi capillaire

Étant d’origine ukrainienne, cette petite nouvelle insolite m’a semblé être la bienvenue entre les deux fêtes de fin d’année. Ce qui est étrange c’est qu’en ce moment c’est un peu le sort du monde qui se joue en Ukraine avec les tensions créées par la Russie qui s’inquiète du rapprochement de cet état avec l’occident. L’Ukraine étant le jardin de la Russie je comprends bien la réaction de M Poutine qui tente de garder un genre de grande Russie unie, mais je m’inquiète beaucoup par rapport aux conséquences d’une éventuelle escalade du conflit qui est déjà à un niveau plus que préoccupant.

Mais foin de cette pseudo analyse géopolitique. La guerre est à nos portes en plus du COVID et du réchauffement climatique qui s’emballe. Mais qu’importe ! Rigolons avec Alona Kravchenko, une modèle ukrainienne de 36 ans qui ayant eu sa dernière coupe de cheveux alors qu’elle avait 5 ans se retrouve aujourd’hui avec une chevelure de 1,95 mètre, donc plus longue que sa taille qui est de 1,67mètre.

Et pour celles et ceux qui se demandent comment elle gère cela et garde de beaux cheveux et bien sachez qu’elle passe une heure par jour à les entretenir. « J’applique parfois des produits de cosmétique professionnels bios mais, le vrai secret, ce sont les huiles naturelles et les masques aux fruits secs, aux noix et au cottage cheese fait maison », a-t-elle confié au magazine Closer. Pour le reste, elle les laisse sécher de façon naturelle ce qui selon la météo prend parfois pas mal de temps.

Voilà, c’était un autre lundi insolite, absurde et inutile.

Mais il faut bien continuer, non ? 🙄

Finie la rigolade !

Alors déjà pour ceux que ça choque, les deux orthographes sont possibles (fini ou finie). Il existe par contre un pays où plus rien ne semble trop grotesque pour nous choquer c’est bien la Corée du Nord.

Voici que le gouvernement de ce pays vient d’imposer pour tous ses habitants, une interdiction formelle de faire la fête, de boire, de s’amuser et, tenez-vous bien, de rire ! Et ce pendant onze jours. Tout cela dans le but de marquer l’anniversaire de la mort de Kim Jong-Un, l’ancien leader du pays. Si par malheur un(e) Coréen(ne) du nord est né(e) pendant cette période, il ou elle a bien sûr l’interdiction formelle de célébrer son anniversaire.

Du coup en Corée du Nord la période du 17 au 28 décembre va être des plus morose surtout que les contrevenants risquent d’être arrêtés et d’être jugés sévèrement.

Pour ma part je ne veux pas juger tout cela car je sais que la majorité de la population va suivre d’elle même cette période de recueillement par respect voire dévotion pour leur ancien leader. Je ne les juge pas, c’est ainsi. Je me demande cependant si ce deuil très strict sera respecté par tous y compris par ceux qui l’imposent par la force et la peur.

Mais non, je n’ai pas envie d’y réfléchir plus… 🙄

Bénédiction spatiale

Les prêtres, c’est bien connu, bénissent bien sûr les vivants mais peuvent aussi bénir les animaux et certaines choses. C’est ainsi que dans la ville Kazakhe de Baïkonour qui rappelons-le au passage est administrée par la Russie, le prêtre orthodoxe Serguiy Bitchkov s’est spécialisé depuis les années 90 dans la bénédiction des fusées et azutres engins spaciaux.

C’est ainsi qu’en fin de semaine dernière, le Père Bitchkov a célébré sa 380ème cérémonie en bénissant le Soyouz MS20 qui a emmené le milliardaire japonais Yusaku Maezawa sur la station spatiale internationale.

Oui, je sais aujourd’hui l’actualité insolite est pauvre… Désolé… 😆

Rêve en solde

La nouvelle est tombée vendredi, le Rover lunaire chinois Yutu-2 a découvert une forme cubique sur la surface de la lune à 80 mètre de sa position. L’objet serait situé dans le cratère de Von Kármán. Le Rover va essayer de s’en rapprocher les prochains jours pour en faire de meilleures photos.

Mais hélas je ne me fais pas beaucoup d’espoirs. Il s’agit surement, comme cela a été si bien dit ailleurs, d’une roche éclatée et sortie de la surface suite à un impact de météorites.

C’était donc un rêve en solde aussi bref que vain, mais vu le contexte actuel rêver pendant quelques minutes ça fait vraiment du bien. 🙄

Poubelle awards

Nous avons tous en tête les images de remises de diplômes dans les pays anglo-saxons. Les costumes ridicules et désuets, les chapeaux que l’on jette à la fin, bref un folklore bien rodé qui amuse sans doute ceux qui s’y soumettent, rassure les autorités des facultés qui ont ainsi l’impression de préserver des valeurs voire une identité et enrichit les couturiers et vendeurs de ses défroques aussi éphémères qu’exubérantes.

C’est dans ce contexte que le 25 novembre dernier, Will Radford s’est préparé à recevoir son diplôme de photographe décerné par le département des beaux arts de l’université de Gloucestershire en Angleterre. Hélas pour lui Will a déjà une énorme dette de plus de 35 000 euros qui correspond à son prêt étudiant et le COVID ayant retardé la remise de diplôme, Will n’a survécu pendant ces derniers mois qu’en faisant des petits boulots d’étudiant. Du coup le 25 novembre dernier, le jour de la cérémonie officielle, Will n’avait plus que 120 euros.

Le souci c’est que le fameux déguisement d’un jour et ses accessoires coûtent près de 300 euros, une somme que Will ne pouvait et ne voulait investir pour cette lubie. Ceci écrit, il avait tout de même besoin d’un costume pour aller à la cérémonie et recevoir son précieux sésame… C’est alors qu’il eut une idée aussi futée que drôle, la voici en photo :

Et oui, Will s’est habillé avec des sacs poubelle pour aller à la remise de son diplôme ! 😆

Ce qui est intéressant c’est que son idée n’a pas choqué mais a au contraire provoqué une grande vague de sympathie sur place et un peu partout ailleurs vu que la cérémonie était diffusée en live sur You Tube. Le grand peintre britannique Peter Edwards, invité pour cette cérémonie a d’ailleurs applaudi Will avant de le féliciter tout spécialement dans son discours en allant jusqu’à qualifier son geste de brillant.

De son coté Will assure qu’il n’a pas fait cela pour provoquer mais bien car il n’avait pas l’argent pour payer le costume. Will redit par ailleurs son attachement et sa reconnaissance à l’université de Gloucestershire qui lui a beaucoup apporté.

Mais au bout du compte qu’il le veuille ou non, son geste aura pour mérite de réfléchir au sens limité et au poids financier des ces vieilles traditions, alors rien pour pour ça, bravo Willl !

Le comble du narcissisme

Voici Cris Galera, une brésilienne de 30 exerçant la professions de modèle. Les photos ci-dessus montrent son mariage en septembre dernier. Alors oui il y a un truc qui cloche. Ce n’est pas sa pose très cambrée pour bien montrer ses formes naturelles ou non mais bien l’absence d’une autre personne auprès d’elle, ce qui dans un mariage gay ou hétéro est tout de même le minimum.

Non ce n’est pas une erreur, si elle est seule sur la photo c’est qu’en septembre cette femme lassée par les hommes et comprenant qu’elle pouvait vivre sans leur compagnie, avait décidé de se marier à elle-même en célébrant son union avec sa propre personne par le biais de ces photos prises devant une église catholique de Sao Polo. Il n’y avait bien sûr pas de vrai mariage, religieux ou non puisque les lois du Brésil et de l’église ne prévoient ni n’autorisent les mariages avec soi-même. Les raisons de son délire ne sont pas claires. Est-ce un message aux femmes seules qui culpabilisent de l’être pour qu’elles acceptent de vivre leur célibat et de s’épanouir ou est-ce un délire mégalo et médiatisé pour se donner encore plus de visibilité ? La façon dont elle expose sa poitrine et ses propos sur son corps « de tueuse » comme elle le qualifie elle-même me font pencher pour cette seconde explication.

Ceci écrit, comme vous le savez ce blog est un blog d’actualité alors si je vous parle de cette femme aujourd’hui c’est qu’il y a du nouveau chez elle. Figurez-vous qu’après avoir vécu mariée à elle-même pendant 90 jours, Chris vient d’annoncer qu’elle divorce d’elle-même car elle a enfin trouvé un homme dont elle est en train de tomber follement amoureuse.

Bref une vraie histoire de fou entre narcissisme et schizophrénie borderline, un fait divers sans intérêt mais qui a eu le mérite de me faire sourire après un weekend très difficile. 🙄

Le retour des extraterrestres

Vendredi dernier le JT du midi de TF1 a fait sa une sur des témoignages et des photos d’une apparition d’Ovni de le ciel de l’Hérault. La parole était ainsi donnée notamment à Mme Sanchez, une éleveuse qui rapportait les faits suivants. Elle avait vu une vive lumière dans le ciel qui se déplaçait en éclairant sa vaches, elle appuyait d’ailleurs son témoignage par une vidéo.

J’imagine sans difficulté la joie des journalistes et autres responsables de cette chaine qui fait honte au paysage audiovisuel français. Tous devaient se frotter les mains en pensant à l’argent qu’ils allaient se faire en relançant l’ufologie avec ce scoop.

Mais comme vous le devinez sans doute, tout ceci n’était qu’un canular soigneusement orchestré par Rémi Gaillard, le grand spécialiste des blagues délirantes. Les témoins ne racontaient que des bêtises et l’ovni n’était qu’un drone équipée d’un éclairage LED très puissant. Voici d’ailleurs les aveux de notre farceur national :

J’ai bien aimé cette information d’où mon envie de la partager avec vous ce soir.

Ce que j’aime encore le plus c’est qu’avec ce gag, Rémi a montré très facilement que les médias sont prêts à diffuser n’importe quelle information pour faire de l’argent et ce sans bien sûr vérifier leurs sources. Sa formule résume d’ailleurs bien tout cela : « On a réussi à vous piéger, merci d’avoir relayé cette information. Vous faites croire n’importe quoi aux gens, et là je me suis dit c’est à mon tour. »

Bravo Rémi ! 😆