Coup de foudre

Ce soir je vais être bref car je suis épuisé par ma journée et par la nuit qui a été très courte faute à un orage très violent qui a sévi du soir au matin. Cet orage a été si puissant qu’il a déglingué mon radio réveil qui ce matin affichait ceci :

😆 J’ai adoré cette panne car ce genre de symboles me renvoie tout de suite à mes classiques de films et séries et science fiction genre le compte à rebours de la bombe d’un predator… Et puis ces deux Sept qui restent par magie… 🙄

Mais bon vu que c’est japonais j’ai débranché et rebranché et il remarche comme avant. Solides ces bestioles !!! 😀

Insolite, vite !

Ce soir j’étais de sortie, besoin de me changer les idées et ça a bien marché, du coup je suis en retard pour mon billet quotidien qui parle d’un fait étrange mais très intéressant : une association grenobloise tente de préserver les dernières cabines téléphoniques de la région et tente de réintroduire d’autres cabines ! Si le sujet vous intéresse c’est ici : Et moi et bien je vais vite me coucher car j’ai des jours de sommeil en retard.

Quand épouvantail rime avec royal

Cette semaine je vous emmène en Angleterre et plus précisément à Wellington, un charmant village du comté du Herefordshire qui organise chaque année une « fun week ».

Cette année pour être en lien avec l’actualité du pays, c’est à dire le jubilé de platine de sa Majesté La Reine Elisabeth, le village s’est donné pour thème : Rois, reines, princes, princesses et tout ce qui a un lien avec la royauté. Source de l’article.

La population a répondu avec enthousiasme à cette proposition en fabriquant entre autres choses de nombreux épouvantails ainsi que des silhouettes découpées pour orner les jardins. Le thème bien décliné a donc suscité l’apparition dans ce village de représentations grandeur nature de nombreuses célébrités tirées du monde réel ou de la pop culture.

On passe donc des épouvantails représentant la reine et ses Welsh Corgy adorés à d’autres représentant Freddy Mercury (et oui le groupe Queen !) en passant par la princesse Leila et tant d’autres.

Le délire festif, un moyen comme un autre d’oublier les menaces qui s’amoncellent dans l’azur de nos lendemains bien trop incertains…

Le million

Pour ce lundi je n’ai guère le cœur à ça, mais bon voilà, la petite histoire sympathique d’un homme qui a poussé sa voiture à un million de kilomètres et qui est venu sur son lieu de naissance près de chez moi à l’usine de Sochaux pour fêter ça avec les ouvriers de l’usine Peugeot. Le compteur numérique est resté bloqué à 999 999 km comme on pouvait s’y attendre, mais cela reste une belle petite histoire.

Un destin ironique

En 1975, le célèbre film « Les dents de la mer » sort en salle. Parmi les acteurs de second plan on découvre un jeune enfant recruté localement dans la ville de Oaks Bluff, une bourgade située dans une île du Massachusetts où la très grande majorité des plans du film ont été tournés. Jonathan Searle, c’est le nom du môme, joue le rôle d’un sale gosse qui s’amuse à effrayer les nageurs avec une fausse nageoire de requin.

En 1986, ce même Jonathan Searle intègre les force de l’ordre de la ville. En 2008, ce policier inculpe un homme pour comportement irresponsable car ce quidam avait fait exactement ce que lui avait fait étant enfant dans le film, effrayer les baigneurs et plaisanciers et leur faisant croire à une attaque de requin.

Enfin, en fin de semaine dernière soit 47 ans après la sortie du film, Jonathan Searle devient officiellement le chef de la police de la ville d’Oaks Bluff où rappelons-le le film des dents de la mer a été tourné en grande partie.

Alors oui, enfant il a été recruté localement, mais tout de même, la vie de ce policier semble rythmée par les histoires de requins.

J’attends donc la suite. Il va peut-être repousser une vraie attaque de grand requins blanc et en tuer un en lui faisant exploser une bonbonne de gaz dans la gueule ? 😆

A la piscine…

C’est aujourd’hui lundi 16 mai 2022 que le conseil municipal de la ville de Grenoble doit se prononcer sur une proposition de son maire afin de prendre une décision administrative. Éric Piolle a ainsi pour projet d’autoriser aux femmes musulmanes le port du maillot de bain intégral dans les piscines.

Alors oui cela fait débat, d’un coté il y a le droit de pouvoir vivre librement selon ses convictions de l’autre la peur que ces femmes ne demandent cela que sur le coup d’un endoctrinement religieux qui va à l’encontre de nos valeurs de liberté et d’égalité… Bref le débat est complexe et le sera encore plus si l’on considère le problème sous un autre angle, celui de l’hygiène.

En effet, bien souvent, les règles élémentaires d’hygiène en piscine ne sont pas respectées à commencer par la douche avant d’aller nager. Cela entraîne de gros problème sur la qualité de l’eau de baignade et sur la propreté des bassins sans compter les désagréments liés à la dégradation du chlore qui augmente suite justement à ce manque d hygiène. Barboter avec un vêtement qui couvre tout le corps ne va pas arranger les choses et c’est un argument concret, non polémique et non contestable, mais voilà les politiques ne font que débattre sur la forme en déclenchant des polémiques avec en arrière plan des préoccupations électoralistes et n’ont jamais mis les pieds dans une piscine publique.Il ne peuvent donc se saisir de cet argumentation sur l’hygiène.

Mais alors pourquoi parler de cette décision municipale qui même si elle est prise, sera retoquée dans la foulée par la préfecture de l’Isère qui suit les ordres du gouvernement, hein, pourquoi en parler ?

Et bien c’est parce que le maire de Grenoble veut par d’autres décisions lever toutes les interdictions et limitations vis à vis du corps des femmes. En clair dans la piscine de Grenoble telle qu’il la souhaite les femmes pourront se baigner avec un maillot de bain intégral ou alors seins nus !!! 😯

Lorsque j’ai entendu cela à la radio ce matin j’ai commencé par rigoler très fort avant d’aller vérifier cette information hallucinante. Mais là il est bientôt 20h00 et je commence à réfléchir à ce que donnerai une levée aussi complète et soudaine des interdictions. L’anomie à la piscine voilà une idée folle, rigolote mais hélas vouée à l’échec car la cohabitation entre les femmes qui s’imposent des interdits et celles qui les refusent seraient impossible et prendrait la forme de provocations continues des deux cotés avant une bonne confrontation bien sauvage et un envenimement de la situation.

Mais bon si cela ne dure ne serait-ce qu’une semaine je prends tout de suite un billet de train pour aller voir ça ! 😆

Déclenchement métal !!!

Samedi soir un concert attendu de longue date avait enfin lieu au Couto Pereira stadium situé dans la région de Parana au sud du Brésil. Ce soir là, le groupe Metallica connu dans le monde entier pour être le seul groupe à avoir joué sur tous les continents (oui ils ont fait un concert en Arctique devant quelques scientifiques et quelques fans) bref, le groupe Metallica se produisait enfin dans ce pays après deux ans d’attente pour cause de COVID.

Joice M Figueiró, une femme qui avait acheté ses tickets il y a trois ans n’aurai manqué ce concert pour rien au monde, le fait d’être enceinte de 39 semaines ne l’a pas arrêtée. Les organisateurs avaient bien fait les choses en l’installant dans une zone spéciale aménagée pour qu’elle puisse profiter du show en toute sécurité.

Mais voilà, trois chansons avant la fin du concert, de fortes contractions ont commencé, il était trop tard pour partir à l’hôpital. Chose intéressante, son fils le petit Luan est né dans ce monde au son de la mythique chanson du groupe « Enter Mr Sandman ». Si avec ça Luan ne devient pas un métalleu de première je ne sais pas ce qu’il faudra faire !

Et sinon oui, la maman et son bébé vont très bien et la famille a été très touchée par la sollicitude et les félicitations venues de partout.

Et vu que j’ai des lectrices, je suis sûr que voulez voir une photo du bébé… :mrgreen:

Bienvenue dans ce monde de fou petit Luan, puisse la musique métal t’aider à réaliser ton potentiel si tu décides de l’aimer bien sûr… 🙄

Source : https://news.sky.com/story/metallica-baby-woman-gives-birth-at-brazil-stadium-show-as-band-plays-enter-sandman-12609329

Un danger public à 4 ans !

L’info insolite de cette semaine nous vient des Pays-Bas où une drôle d’affaire s’est déroulée samedi dernier dans la ville d’Utrecht.

Un petit garçon de quatre ans a été repéré par un passant qui en remarquant que l’enfant semblait un peu désorienté et marchait pieds nus et en pyjamas sans adulte vers lui, a décidé de contacter la police qui a alors découvert ce que cet enfant venait de faire…

Ce charmant bambin profitant de l’absence de son père et de l’inattention de sa mère, a pris les clefs de la voiture de cette dernière, l’a démarrée et a appuyé sur l’accélérateur pour envoyer le véhicule percuter deux autres voitures stationnées à coté !

Les policiers arrivés sur les lieux ne croyaient pas qu’un enfant si jeune sache et puisse faire démarrer une voiture, il lui ont donc donné les clefs d’une autre voiture et devant ce public le bambin a reproduit ce qu’il venait de faire c’est à dire ouvrir la portière mettre les clefs dans le contact et commencer à appuyer sur la pédale d’accélérateur, sauf que là les policiers l’ont arrêté.

L’affaire se termine bien, personne n’a été blessé, de la tôle froissée qui sera sans doute pris en charge par les assurances et tout le monde prend ça à la rigolade surnommant l’enfant de nouveau Max Verstappen (l’actuel champion mondial de formule 1).

Par contre je ne voudrait pas être l’expert qui va être chargé de rédiger le rapport d’accident !

Source : https://news.sky.com/story/netherlands-boy-four-called-a-new-max-verstappen-after-taking-mothers-car-for-joyride-12603918

Thema : Les téléphones portables #1

C’est donc le retour des lundis de l’insolite en bonne et due forme. Aujourd’hui je vous propose de traverser l’atlantique pour découvrir un nouvel exemple de stupidité 100% américaine qui m’a inspiré cette semaine thématique pendant laquelle je vais râler sur les téléphones portables en déclinant mes jérémiades au gré du programme habituel.

Vous l’avez compris, on commence donc avec une histoire stupide et déplorable qui est un bon point de départ pour développer ma rhétorique anti portable.

Les faits se sont déroulés ce samedi 23 avril 2022 au sommet du Mont Walker, un haut lieu touristique qui se situe dans la forêt nationale olympique au Nord-Ouest de Seattle dans l’état de Washington.

Une femme d’une quarantaine d’année était en train d’utiliser les toilettes du parc qui sont des toilettes sèches c’est à dire pour faire simple, une planche trouée au dessus d’une fosse destinée à recevoir les immondices. Et là, vous l’avez deviné, cette pauvre femme fait tomber son téléphone portable dans la fange. 😆

Désespérée à l’idée de perdre ses selfies, cette dame commence par tenter de récupérer son téléphone en utilisant la laisse de son chien. Bien sûr cela ne fonctionne pas.

Pas découragée pour un sou, ce splendide spécimen de la stupidité américaine décide alors d »utiliser la laisse du chien comme une corde pour descendre en rappel après avoir explosé les planches pour se frayer un passage vers la fosse. Cela marche trop bien vu qu’elle réussit à atteindre le fond de ce réservoir à déjections. Par contre elle y arrive la tête la première, la laisse se décroche, elle se retrouve alors coincée au fond de ce trou à patauger dans les déchets humains. Oui, elle est clairement dans la merde ! 😈

Ce n’est qu’après un long moment qu’elle réussira a retrouver son portable et à appeler les pompiers dont l’un d’entre eux en plus de 40 ans de carrière n’avait jamais vu une telle stupidité.

L’inconscience de cette personne ne s’arrête pas là vu qu’elle a refusé d’être admise à l’hôpital pour un check-up après avoir baigné pendant près d’une demi-heure dans une grande quantité d’excréments. Non, elle a juste voulu partir et oublier tout ça. L’histoire ne dit pas si elle a pu prendre une douche avant de monter dans sa voiture.

Cette anecdote est un bon exemple des comportements stupides que certaines personnes peuvent manifester en manipulant ou en voulant récupérer cet objet technologique qui d’outil de communication est devenu une machine concentrant trop de fonctions et qui peut rend fou les plus fragiles, mais ça c’est le programme de demain. :mrgreen: