Black Cat

Voici un ancien anime que j’avais bien aimé à sa sortie en 2005. Hein 2005 ? 14 ans déjà ??? 😲

Bon du coup je pense que cet anime est devenu un petit classique même si il fonctionne avec toujours la même formule; un héros avec un passé sombre plein de violence qui fait équipe de façon accidentelle avec un autre type et avec de façon moins directe une fille et puis le groupe s’élargit avec une autre très jeune fille… C’est incroyable comme tout est cliché, comme tout doit répondre à des codes. 😏

Reste que cet anime était très rigolo et les personnages étaient très attachants, les génériques de début et de fin sont aussi restés dans ma tête. La jeune fille qui coupe tout avec son corps et ses cheveux qui se transforment en armes tranchantes (façon T2000 dans Terminator) est devenu un personnage classique repris entre autres en mode tsundere dans l’anime déjanté « To Love-Ru ». Bref oui, du coup je pense qu’on peut dire que Black cat est un classique. 🙄

Kaze no stigma

Encore une série que j’ai beaucoup apprécié par son originalité tout d’abord (des humains dotés de pouvoirs sur l’air le feu…) et pour la richesse des personnage qui se révèlent plus complexes d’épisodes en épisode, les thématiques quasi freudiennes (opposition père/fils) j’aimais aussi la chanson du générique, la violence très graphique… Bref, à l’époque pour moi c’était banco ! 😆

Depuis en veillisant mes gouts ont un peu changé, mais revoir le premier épisode qui met en place l’intrigue de cette série et réentendre le générique me pousserai là encore à me repasser toute la série.Mais non pas aujourd’hui j’ai tant de choses à faire !

Voici les trois premiers épisodes sous titré français sur cette chaine You Tube.

Denpa Kyoushi : Une apologie de la paresse

Voici un anime rafraichissant et raccord avec cette période estivale où l’on n’a plus rien envie de faire à part se trainer…

Cet anime met en vedette Kagami Junichirou, un hikikomori ou plutôt un NEET qui passe tout son temps à gérer son blog d’animes. Mais les apparences sont trompeuses vu que ce jeune homme est un génie scientifique auteur à 17 ans d’une thèse en physique sur la construction théorique d’un portail de téléportation qui a secoué le monde scientifique et lui a fait gagner un prix Nobel, rien que ça !

Mais voilà Kagami ne veut faire que ce qu’il veut et résume sa position en prétendant qu’il est victime d’un syndrome, le syndrome des AFV (les gens seulement Aptes à Faire ce qu’ils Veulent) 😆

Dans la pré-générique du premier épisode, sa sœur décide que cela doit finir et l’inscrit de force comme professeur dans le lycée qu’il fréquentait. Après deux épisodes les circonstances vont le pousser à quitter son poste et c’est là que l’anime devient vraiment barje avec le recrutement semi forcé de Kagami (il se fait virer du lycée suite à la diffusion d’une photo) dans un lycée très spécial et élitiste dirigé par celle qui est à l’origine de son licenciement.

C’est ainsi  que commence cette série en 24 épisodes dans laquelle Kagami va faire des rencontres improbables et grâce à d’habiles stratagèmes va changer de façon positive  les destin de nombreuses personnes. Sur ce point cet anime est encore victime des codes en vigueur, on retrouve la tsundere, la filles gothiques, la filles riche, les futsu… et bien sûr les méchantes filles en guise d’antagonistes à ces personnages. 🙄 Kagami est aussi incapable d’appeler les gens par leurs noms et leur donne des surnoms liés aux circonstances de leur rencontre ou à leurs traits distinctifs. On a donc « poing dans la figure » ou « nattes mal appairées »

On est loin de l’univers déjanté et violent de GTO mais cet anime est plaisant et les personnages très attachants.

Je vais d’ailleurs me repasser quelques épisodes mais avec les sous titres anglais. 😀