Archive photographique

Archive du dimanche 31 janvier 2010

Ange ou démon ?

200131

Je n’ai toujours pas la réponse à cette question mais vu que ce petit garçon devenu adulte passe de temps en temps ici, il pourra sans doute y répondre ? 😆

Sinon le titre c’est quand je me suis rendu compte que les pics des grilles faisaient penser à des queues fourchues et pointues alors que l’arc de pierre blanche au dessus de sa tête fait penser à une auréole.

Je n’avais pas vu ça quand j’ai fait cette photo avec mon Canonet, mais on avait bien rigolé par la suite…

Chapeau l’artiste !

Avant dernier jour sans chaudière (je tape ce message le mardi) du coup là encore je fais bref en évoquant l’idée d’un humoriste que j’aime bien pour son absence totale de respect et de retenue, un mec bien barré, Pierre Emmanuel de son prénom.

Figurez-vous que cet artiste licencié pour ses prises de positions un peu trop tranchées lors de la dernière élection présidentielle, a inventé un mode de rétribution encore plus malin que le crowdfunding : c’est le chapeau numérique.

200129

Le principe est simple, son dernier spectacle est en ligne en streaming sur son site mais pour y accéder il faut payer au chapeau. Le plus marrant c’est que si on fait le radin et que l’on refuse de payer, on se retrouve avec un imitateur de P.E Barré qui fait une blague toute pourrie ! Vraiment excellent ce concept ! 😆

Électrochoc

L’autre jour je parlais avec la mère d’un copain dont je n’avais plus de nouvelles depuis quelques temps. Il avait rencontré une jolie fille suisse avec une belle situation et passait la moitié de la semaine avec elle et l’autre moitié de son temps libre à travailler sur de belles et couteuses voitures américaines qu’il avait importé de là-bas dans le but de les revendre. Du coup faute de nouvelles de sa part je m’attendais à le voir débouler pour m’annoncer son mariage, mais les nouvelles que je viens d’avoir de sa mère sont tout autres. Ce jeune homme n’ayant pas réussi à mettre sa passion des voitures américaines au second plan et tardant toujours plus pour s’engager vis à vis de sa copine avait fini par se faire lourder par cette dernière.

Je suis vraiment désolé pour les deux car cette fille était très sympa et je trouvais qu’ils allaient très bien ensemble. Pour lui la rupture a été aussi très difficile à gérer et semble avoir agit comme un électrochoc. En effet quelques jours après, le voici qui annonçait qu’il revendait toutes ses voitures et qu’il mettait un terme à cette passion.

De mon coté mon électrochoc a été la panne de ma chaudière. En voyant ma mère fortement impactée par la baisse des températures et en comprenant l’urgence de la situation, j’ai été obligé de mettre au placard mes divers projets. Je suis même en train de vendre à perte diverses choses dont du matériel photographique afin de retrouver l’argent que j’avais de coté et que j’ai utilisé pour payer les 30% d’acompte sur les prix total de la chaudière et bien sûr faire transiter tout ça sur le compte de ma mère pour que le chèque et la facture soit à son nom si jamais une aide exceptionnelle venait à lui être accordée.

Du coup comme mon copain je fais un bilan sur ma vie, à 47 ans je n’ai rien à moi si ce n’est deux voitures et maintenant des dettes. Cet électrochoc me sonne donc une seconde fois et me fait comprendre qu’à présent je dois vivre comme un moine. Finis les vacances, les sorties, le bar (bon là c’est le cas depuis un mois) et il faut que je vende un maximum de choses pour retrouver des économies dont la présence me rassurera en cas d’autre coup dur. Je suis seul et je n’ai en vérité aucun besoin auquel je ne puisse renoncer en dehors de mes besoins vitaux. Je n’ai aucune envie de m’acheter un nouveau téléphone ou un nouvel ordinateur, les choses je les répare et je les fait durer, bref je suis un très mauvais consommateur. Je vais donc commencer un nouveau chapitre de mon existence plein de dénuements et de renoncements et je n’ai même pas peur !

Dans la vie il faut toujours se préparer au pire pour être surpris dans le bon sens si jamais le futur se montre moins cruel que prévu. Mais bon lorsque l’on est heureux ce n’est que le malheur qui sommeille. Le pire est donc de rigueur.

Et si je découvrais une nouvelle forme de bonheur dans cette nouvelle vie ?

Ça serait presque ironique, non ? 🙄

Star Trek contre-attaque !

Vendredi le président Trump a dévoilé le nouveau logo de la sixième force armée dont il est le créateur. Jusque là rien de bien intéressant sauf pour le geek de mon genre et plus spécifiquement le trekkie dont je suis un rare spécimen français.

200127b

Car oui ce logo n’est pas sans rappeler celui de Starfleet, l’agence spatiale fictive de la série star trek qui au niveau intergalactique unifie les planète et veille à la paix, bref tout l’inverse du bilan du président Trump au niveau planétaire. :mrgreen:

Bien sûr la tweetosphère s’est emballée et plusieurs personnalités ont réagit avec des petites moqueries, comme Georges Takei acteur de la première série qui s’est amusé à plaisanter sur le versement de droits aux créateurs de la série de science fiction.

Cependant pour une fois, il semblerait que la mauvaise foi ne soit pas dans le camp habituel mais bien chez le détracteurs de ce nouveau sigle. Car oui, ce symbole, appelé symbole delta a été inventé par l’US Air Force dès 1942 et a été utilisé sur des emblèmes d’agences spatiales dès 1961, soit cinq ans avant la création de Star Trek.

C’est ce qu’à déclaré ce weekend un porte-parole du ministère américain de la Défense. On peut même ajouter que le symbole « Delta » n’est pas stylisé comme les différentes versions vues dans les séries Star Trek. Les plagieurs ne sont donc pas ceux que l’on accuse… 🙄

Et flute, après l’affaire du symbole Startfleet sur Mars, (cf. mon article du 24 juin 2019), voici une seconde désillusion qui vient réduire à néant mon rêve de voir un jour l’univers Star Trek devenir réalité. Alors à la poubelle l’utopie d’une humanité unie et assez attractive pour que les aliens du coin viennent enfin nous faire coucou.

Bon, du coup je retourne me coucher au chaud pour me replonger dans cet univers imaginaire, je suis en plein marathon de Star Trek Deep Space 9. Après tout, un songe creux sporadique est toujours préférable à un perpétuel cauchemar éveillé, non ? 😉

 

Piège à gosses

Huitième jour sans chauffage ni eau chaude, donc pas besoin de préciser que je ne suis pas trop d’humeur à aller au labo et encore moins à partir en prise de vue… Du coup pour la photo de cette semaine je pioche dans mes développements récents de films exposés il y a deux ans, plus précisément lors de ce qui allait devenir mon dernier été à la mer.

C’était sur le marché, j’avais pris mon Yashikiev qui me valait des regards plein de gentillesse des badauds et je cherchais des sujets. Ce jour là j’ai fait beaucoup de déchets mais j’ai aussi eu quelques bonnes photos qui malgré le rendu plat et grisouille donné par le filtrage de la lumière par les parasols, représente bien les dérives et abus du petit univers des marchands et arnaqueurs de marchés.

200126

Yashikiev, HP5 120, Ilfotec HC 1+47

Voici donc un grand classique, le piège à gosse ultime, les petits animaux mignons qui attirent les enfants et obligent leurs parents à acheter des bonbons des Vosges en plein été pour bien sûr aider ces pauvres animaux. 👿

Aberration et arnaque économique, chantage affectif, souffrance animale, culpabilisation des passants, attristement des enfants… N’en jetez plus !  😡

Ce genre d’arnaque fait partie des choses qui peu à peu m’ont fait détester le bord de mer. Ça et voir les sacs plastiques partir à la mer pendant que des gamins pervers écrasent les derniers crabes sur les rochers en poussant des grands cris de joie… 😥