Les archives ce n’est pas que le vendredi

P190811

Rollei SL66, Sonnar 150mm, TRI-X 320

Cette photo date d’il y a plus de dix ans, onze peut-être mais reste importante pour moi. A l’époque je photographiais les enfants et je leur offrais des tirages fait avec l’agrandisseur qui faisaient le bonheur de leurs parents. Celui de cette jeune fille ci-dessus était très réussi et me donne envie de ressortir le négatif pour en refaire une autre version. 😎

Le rempailleur

Bien que ce soit les vacances, mes dernières prises de vues ne sont pas satisfaisantes ou alors très expérimentales du coup je préfère poster une de mes anciennes photos. Mercredi c’est la fête du cheval au village et il y a toujours des stands avec des métiers anciens et cette fois là j’avais photographié ce rempailleur qui était tout content de poser pour mon Rolleiflex. Le rendu est grisouille à cause de la tente qui donnait cette lumière pauvre et blafarde, mais c’est un beau souvenir. Je lui avais fait un tirage soigné sous l’agrandisseur avant de lui envoyer par la poste. 😎

P190804b

Rolleiflex , HP5

Mein Nachbar Erik

aerik

Aero Ektar 180mm 2,5 Yellow dot, Graflex Pacemaker modifiée, plan film diapo développé par erreur avec de la chimie noir et blanc. Scan de tirage argentique sur papier RC avec mon Priox 4×5.

Pendant la seconde guerre mondiale, les américains utilisaient des objectifs spéciaux pour la photo aérienne, c’étaient les Aero-Ektar. A la fin de la guerre on les trouvait pour quelques dollars, et dans les années 80 pour quelques dizaines de dollars.

Jusqu’au jour où un photographe s’est amusé à en coller un derrière sa Graflex  Pacemaker 4×5… C’était David Burnett qui n’avait sans doute pas conscience que le fait de faire des photos pendant les jeux olympiques de Londres en 2012 avec ce matériel allait créer une mode et un attrait immense chez les amateurs de photographie argentique.

La particularité de cet objectif mis à part sa radioactivité c’est bien sûr sa grande ouverture de 2,5 très rare dans le monde du grand format et qui permet de créer des flous incroyables.

aerokit

Il y a de ça plusieurs années je m’étais amusé à photographier mon voisin Erik avec ce matériel que j’avais obtenu grâce à l’aide d’amis  de mon forum (Autrement je n’aurai pas pu l’acheter faute de moyens car de nos jours suite à un effet de mode, un kit Aero Ektar plus Graflex coûte plus de 1000 euros).

Un ami m’avait prêté 500 euros pour acheter la Graflex et un autre avait réparé un Aero Ektar que j’avais trouvé à 200 euros sur Ebay.

J’avais fait la photo sur un plan film diapo que j’avais développé sans faire exprès avec de la chimie noir et blanc, ce portrait est donc un vrai miracle.

J’ai bien envie de re-chopper mon voisin pour refaire son portrait mais cette fois en 8×10… :mrgreen:

 

La leçon

C’était mercredi, Valentine la femme du patron du bar m’avait demandé de lui faire des photos pour son site Internet de cours particuliers. Elle avait trouvé une de ses élèves, Flora, pour poser avec l’accord de ses parents. J’ai donc enchainé les prises de vue avec mon D300 et un 85mm 1,8 avant de leur demander de faire une photo posée à la chambre. J’ai choisi de prendre ma Sinar P 13×18. Il y a eu trois plans films exposés et c’est celui-ci que je préfère même si Valentine semble fermer les yeux alors qu’ils ne sont que baissés…

P190714b

Sinar 13×18, HP5 5×7, Apo Ronar 360 à F16, Ilfotec HC 1+47 scan V700

Et en version XXXL ça donne ça : cliquer ici

 

Il y a dix ans…

Il y a  dix ans je pouvais faire des photos d’une telle netteté avec mon Koni Omega

Il y a dix ans je pouvais aborder les gens pour leur demander de poser

Il y a dix ans les parents m’autorisaient à photographier leurs enfants…

P190707

Rapid Omega 100 (6×7), Super Omegon 90mm, il y a plus de dix ans…

Alors merci aux réseaux sociaux et autres médias qui ont créé des hystéries multiples vis à vis des gens qui demandent poliment de faire des portraits.

Allez, Cliquez ici pour voir la même mais en version XXL pour admirer les performances de ce boitier moyen format et de ses optiques méconnues…