L’enfer en coulisses

Dimanche j’ai été invité par une amie qui voulait voir le film d’animation japonais « Belle » Le film était très bien quoique un peu surprenant. mais là n’est pas le sujet. En sortant de ce multiplex, je me suis retrouvé dans ce couloir que j’ai trouvé assez graphique qu’angoissant. J’ai fait cette photo merdique avec mon nouveau téléphone portable et son format hyper allongé. J’ai bien sûr joué avec cette image en montant un peu la saturation des couleurs. Cela a été l’occasion de voir que cet outil est tout sauf un bon appareil photo (et c’est très bien ainsi vu que je déteste ces machins).

A présent je rêve de refaire la photo sur trépied avec un vrai appareil photo.

Car cette image hypnotique et flippante me renvoie à beaucoup de mes références cinématographiques. :mrgreen:

Petit plaisir pervers…

Jeudi à la cantine c’était la galette des rois. Une galette décongelée industrielle avec bien sûr deux fèves pour 40 personnes.

Les enfants attendaient ce moment et imaginaient déjà obtenir le précieux bout de plastique et la couronne qui allait avec.

Mais hélas pour eux… 😈

On va dire que ce sont les mesures anti covid qui nous m’ont empêché moi et ma stagiaire de leur donner nos fèves… 🙄

Ou alors un travail sur la frustration ? Mais tout sauf un petit plaisir pervers d’adultes !!! 😆

Bonne année !

Bon, ce matin j’ai un peu loupé le lever du soleil, je suis resté trop longtemps à rien faire et du coup je me suis réveillé trop tard pour savourer les premières lueurs de l’aube sur mon balcon. Reste cette photo qui illustre le propos, l’aube d’une nouvelle année que l’on espère meilleure… 🙄

Bon et bien bonne et heureuse année 2022 à mes lectrices et lecteurs !

On va tenter de garder le rythme…

Enfin lancé…

Dans moins d’une semaine, ma famille vient fêter Noël ici. J’ai mis beaucoup de temps pour faire les retouches de peinture et pour préparer et re préparer les murs dont les plâtres tombaient en miettes et du coup ce n’est que ce matin après avoir cuisiné pour réussir à faire manger ma mère que j’ai enfin pu me lancer dans le tapissage.

Alors oui l’intissé c’est solide, sympa ça se pose facilement mais par contre la couche d’accroche, elle ne supporte pas les repositionnements et s’arrache du plâtre. Si je considère qu’en plus de ça les murs ne sont pas droits et bien pas besoin de vous expliquer comme j’en bave.

Mais c’est bon, c’est bien parti et je vais travailler jour et nuit si il le faut pour finir le plus tôt possible car il faut encore remettre les murs. Mais là nous sommes samedi soir, il est 20h40 c’est donc temps pour moi d’aller au pub pour voir le concert de ce soir qui va faire beaucoup de bruit… 😈

Soirée de malade avec le Jancee Pornick Casino

Encore une journée difficile je suis couvert de peinture les plafonds me rendent fou. Je pense que je vais arrêter les retouches et me préparer pour aller voir le concert de ce soir qui sera ma photo du samedi vu que je vais la prendre avant minuit (mais que je ne la mettrai sans doute pas en ligne aujourd’hui, vu que je vais rentrer dimanche matin). :mrgreen:

Edit :

Bon et bien voilà nous sommes dimanche matin, je suis rentré vers 3 heures du matin avec la tête pleine d’images et de sons. Le Jancee Pornick Casino était tout simplement le meilleur concert que je n’ai jamais vu à la quincaillerie ! Entre le guitariste qui ne pouvait pas rester sur scène et qui allait faire l’andouille dans le public sans s’arrêter de jouer et le niveau de ces trois musiciens qui semblent ne faire qu’un, le petit public ainsi que moi me^me avons passé un moment inoubliable.

J’ai tellement aimé leur musique que je leur ai acheté leur discographie complète en vinyle bien sûr ! La bonne nouvelle c’est qu’ils reviennent en juin ! Benoit les a reprogrammé directement !!! 😆 En attendant je vais essayer de monter une vidéo vu que j’ai filmé tout le concert… 😎

Strange days

Cette fin de semaine a été à la fois brutale, étrange et surtout profondément déstabilisante. Alors par où commencer pour vous raconter ce désastre ? Et bien peut-être par le début. Jeudi en fin de matinée mon téléphone sonne. Le père d’un des enfants de notre groupe m’annonce presque en riant que lui et sa femme sont positifs au COVID. La suite est moins drôle puisque c’est l’évacuation de tous les enfants du groupe avec obligation de passer un test PCR avant de revenir.

Bien sûr 4 parents sur 12 ne sont pas joignables et c’est moi qui doit faire le taxi pendant deux heures avant de finir mon périple à la pharmacie du village pour un test antigénique. Je suis négatifs, mes collègues aussi et ce soir je le sais, six enfants sur les 12 le sont également.

Le lendemain encore choqué je reprends donc le travail mais en absence d’enfants, ma collègue et moi sommes réquisitionnés pour cuisiner une paella (pour ne pas perdre les ingrédients qui étaient prévus pour un atelier cuisine avec les enfants ce jour là). J’aurai pu rentrer chez moi me reposer et bien non, cuisinier je suis devenu !

Hier soir je vais me coucher et à une heure du matin ma mère se met à hurler et à m’appeler à l’aide, notre chat saigne abondamment du derrière, ses soucis de constipation chronique ont finit par lui faire péter une thrombose.

Me voici donc à récurer du sang noir de chat et à changer les draps en pleine nuit avant de recoucher ma mère et de découvrir un autre secteur des soins vétérinaire pour mon chat. Au final il va bien il est débouché (merci les suppositoires pour bébé et la pâte huileuse à avaler), il ne saigne plus et j’ai réussi à nettoyer la scène du crime.

Aujourd’hui par contre c’était très sympa, mes deux sœurs et un de mes beaux frères sont venus m’aider pour les travaux dans ma salle. Ma sœur infirmière m’a aidé à soigner mon chat a poser le diagnostique très cohérent de thrombose et ensemble nous avons inventé le tampax annal pour chat ! 😆

Désolé pour les détails sordides mais voilà, je veux me souvenir de cette fin de semaine folle absurde et stressante.

Là je vais me reposer un peu avant d’aller me préparer pour voir un concert au pub du village, un groupe qui fait des reprises des dix premières années du Pink Floyd. Pas besoin de vous dire que j’y vais avec un appareil pour filmer. :mrgreen:

Soirée punk

Hier soir j’ai passé la soirée au pub du village. Il y avait un groupe punk les Elastic heads. Les musiciens étaient très sympas, le son bien gras et sale comme je l’aime mais hélas pour eux il manquait un ingrédient principal, le public.

Nous n’étions que 5 personnes au pub ce soir là…

Du coup le groupe n’a joué que 7 chansons avant de tirer sa révérence. Juste avant qu’il range leurs affaires je leur ai acheté leur album sur vinyle à 12 euros, ils me l’ont dédicacé. Bref une belle soirée pour moi un peu moins pour le groupe hélas… 🙄

Les enfants du rock

Hier enfin devrais-je dire ce matin, j’ai passé une soirée de folie. J’ai commencé par une pièce de théâtre contemporain pour enchainer sur des concerts au pub du village. Oui, des concerts. C’est au pluriel car il y avait trois groupes rock qui sont passés l’un après l’autre avec un final de malade où les membres de chaque groupe se sont mélangés pour former des groupes qui n’ont duré que l’espace d’une reprise. 😯

Et dans ce contexte de folie, il y avait ces deux petites gamines qui savouraient le spectacle leurs fragiles oreilles bien protégées par des casques anti bruit. La photo est pourrie car j’ai un téléphone bas de gamme mais du coup j’adore le rendu impressionniste qui pour moi évoque le brouillard qui a entouré cette incroyable soirée. Norman Rockwell peut retourner à ses toiles ! 😆

Alors j’imagine déjà les bien pensants qui vont dire que les concerts rocks dans les pubs ce n’est pas la place des enfants, mais franchement je me mets à imaginer qu’en grandissant elles continueront à écouter voire à jouer du rock au lieu d’écouter du rap industriel pour faire comme leurs copines. Oui bon, laissez-moi rêver !

Oui, laissez-moi rêver car cette nuit je n’ai eu les yeux fermés que peu de temps vu que je suis rentré vers 4h00 du matin. J’étais partis dans des discutions de malades avec les musiciens restés sur place.Bon, le pub est censé fermer à une heure du matin mais dans un petit village qui va venir vérifier !

Le bilan c’est plus de deux litres de bonne bière bio brassée sur place et des alcools fins bricolés par des amis apprentis-sorciers. Au final alcool ou pas, vibrer comme je l’ai fait hier d’une scène à une autre et Oublier le marasme qu’est ma vie le temps d’une nuit c’est un luxe que je me suis payé et je ne le regrette pas ! 😎