Aux tréfonds de l’horreur…

Lucy, une diclonius (mutante aux pouvoirs très dangereux, créée par les humains), est gardée dans un laboratoire de haute sécurité dans lequel des études sont réalisées sur ces êtres surhumains. Suite à un accident, elle parvient à s’échapper en tuant sauvagement toute personne entravant son chemin. Une fois à l’extérieur du bâtiment, un sniper réussit à la toucher en pleine tête et la fait tomber dans la mer. (source : Animeka)

Ce soir je vous parle donc rapidement de l’anime Elfen Lied, c’est un peu dommage car il mériterait une vraie analyse mais ce soir mon temps est limité et revoir le premier épisode m’a redonné un certain malaise.

Car oui cet anime est très violent.

La violence ne réside pas dans le générique du début avec ce chant en latin sur des représentations agressives  et inquiétantes des personnages de l’anime sous forme de tableau de Klimt, cette violence n’est pas non plus dans la scène d’ouverture qui est une vraie boucherie.

Non, la violence de cet Anime se trouve dans les thèmes abordés sans ménagements avec des scènes horribles (mise à mort du chiot d’une petite fille, viol… )

Alors non c’était trop pour moi, aujourd’hui encore je n’arrive pas à regarder de nouveau cet anime si noir et désespérant sur la condition humaine. Les éléments fantastiques ne sont pas assez présents et développés pour équilibrer cette violence psychologique réelle et contemporaine que je tolère très mal alors que je suis tout à fait à l’aise avec la violence graphique ou absurde.

Si mlagré tout vous en voulez un échantillon et bien c’est ci dessous mais il faut avoir un compte You Tube pour regarder car oui, limite d’age oblige…

Et si vous vous demandez ce que veulent dire les paroles en latin de la chanson d’ouverture et bien voici une traduction :

Lys

La bouche du juste murmure la sagesse,
Et sa langue prononce le jugement.

Qu’il soit béni, lui qui supporte la tentation,
Et après avoir été testé, il recevra la couronne de la vie.

Seigneur, source de bonté.
Seigneur, feu divin, aie pitié.

Ô si sacrée, si sereine,
Si bienveillante, si agréable est cette vierge qui croit.
Ô si sacré, si serein,
Si bienveillant, si agréable,
Ô lys de pureté.

Seigneur, source de bonté.
Seigneur, feu divin, aie pitié.

Ô si sacré, si serein,
Si bienveillant, si agréable,
Ô lys de pureté.

La pureté de l’ange exterminateur… Brrrr…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s