Archive sociale suite…

Voici de que j’écrivais il y a 13 ans, le 23 aout 2006, une semaine après le texte que j’ai remis en ligne la semaine dernière :

 

Mercredi 23 août 2006

Cher Francis,

       Rappelles-toi ce que je te racontais la semaine dernière à propos de la quasi-disparition du thon en méditerranée. L’actualité du jour te montre la véracité de mes dires. Le Rainbow Warrior II, navire amiral de Greenpeace est arrivé dans la grande bleue pour mener une campagne de sensibilisation sur la question tout en accusant comme je l’ai fait les pêcheurs industriels d’avoir créé cette situation en pêchant de façon excessive et (ça je ne le savais pas tout en le soupçonnant), de façon illégale c’est à dire hors quotas.  

Alors bien sûr, la réaction des thoniers marseillais était prévisible, à l’instar de gamins chopés les doigts dans le pot de confiture, ces derniers adoptent une conduite agressive de défense. Prétendant être injustement mis en cause dans cette affaire, ces derniers réagissent de façon colérique et revancharde en bloquant le navire et en menaçant de l’éperonner. C’est vrai que couler les Rainbow Warriors est une tradition républicaine bien ancrée mais bon… Leurs comportements est contraire à l’image du bon pêcheur menacé tel que je te le décrivais il y a quelques jours, les thoniers et les grands pêcheurs industriels sont en fait les premiers responsables de la situation précaire des petits pêcheurs. 

Ce que je ne comprend pas, c’est justement les raisons réelles qui motivent ces comportements. Greenpeace est une organisation qui désire seulement mettre en évidence les dégradations de l’environnement. Les membres de cette organisation ne peuvent en aucun cas imposer des mesures concrètes aux pêcheurs, leur seul pouvoir est celui d’enquêter et de dialoguer et de relever les responsabilités. C’est sans doute en relevant la responsabilité des thoniers qu’elle a déclenché cette réaction émotionnelle de la part de ces professionnels.. 

Cependant leurs actes ne font que faire le jeu de Greenpeace qui filme  en permanence tout ce qui se passe aux alentours du bateau avec un hélicoptère tandis que Greenpeace France écoute les conversations des thoniers sur la radio tout en les retranscrivant par écrit.

Ainsi peu importe ce qui va se passer les jours prochains, avec toutes les preuves écrites filmées et enregistrées qui seront très médiatisées, Greenpeace a déjà gagné la bataille même si ce n’est qu’une victoire partielle; les derniers thons de méditerranée seront massacrés mais le monde et les générations à venir en connaîtront les responsables. Sur un autre plan, c’est une fois de plus l’image de la France dans le monde qui en prend un coup. 

Alors si tu me demandes ce que je pense des thoniers marseillais, je te dirai qu’ils sont comparables à des clowns ivres perchés sur la pointe de leurs pieds au bord d’une falaise de nuit.

Cependant je ne pense pas qu’ils soient si stupides, leur réaction est sans doute le fruit d’une manipulation occulte ou motivée par la peur.

En effet même un clown ivre la nuit se rend compte qu’il va tomber même si ce n’est que quelques instants avant sa chute. Et là ces professionnels sont les mieux placés pour savoir que la quasi disparition du thon qu’ils constatent tous les jours, les met au bord du gouffre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s