La lointaine époque du chat (IRC)

Voici une archive du mois de novembre 2006, à l’époque je passais des nuits à discuter en direct avec des japonais et avec des passionnés du Japon.

Mercredi 8 Novembre 2006

Cher Francis,

       Hier soir j’ai continué ma quête de correspondant japonais en me rendant cette fois sur un site de tchat. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas fait cela et je me demandais pourquoi j’avais arrêté de le faire. L’endroit était sympa, j’ai été bien vite accueilli et j’ai pu apprendre énormément de choses en lisant les réponses et les questions des personnes présentes.

La discussion était agréable, nous parlions cinéma, cuisine, culture japonaise… J’étais aux anges vu que je pouvais enfin discuter de ces sujets avec d’autres personnes aussi intoxiquées que moi sinon plus. Le coté virtuel de la discussion s’effaçait devant la richesse et la chaleur des échanges, j’avais l’impression d’avoir trouvé un endroit agréable et motivant où j’allais pouvoir avancer dans ma recherche de correspondants.

Soudain une personne fit éruption sur le site de tchat avec un pseudo italien et commença à attaquer avec des insultes racistes l’un des participants dont le pseudo évoquait l’Afrique. L’absence de modérateur sur le forum fit qu’il multiplia les grossièretés fascistes pendant plus d’une heure troublant les échanges des autres membres.

Voici pourquoi j’avais arrêté les tchats il y a quelques années, j’avais été sans doute découragé par la présence de telles personnes ainsi que par l’absence de concrétisation dans le réel de ces échanges virtuels. De plus mon honnêteté et ma franchise sont de lourds handicaps pour la pratique de ce mode d’expression où tout le monde ment au moins un peu  sur son image et son vécu. Dans ces conditions le fait d’être honnête et transparent rend la personne ennuyeuse.

Cependant en ces temps de disette affective le moindre réconfort aussi virtuel soit-il compte alors pourquoi pas ne pas y passer de temps à autre? et qui sait j’y trouverai peut-être enfin une piste…

Aujourd’hui, c’est à dire 13 ans plus tard, je ne vais plus du tout dans ces endroits car j’ai tour à tour réalisé que je ne verrai jamais ces personnes dans la vie réelle puis plus récemment que je n’irai jamais au Japon. Du coup le lien vers ce chat est dans mes favoris, je l’ouvre en gros une fois par mois mais ça s’arrête là.

A présent je rêve d’un pays avec des gens avec qui je pourrai communiquer sans soucis, un pays où la vie serait bien moins chère et avec des grosses bestioles que j’aime tant à photographier et à manipuler. Bref oui mon nouveau rêve c’est l’Australie. :mrgreen:

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s