Mon premier (et dernier) « salaire » de webmaster

Cette semaine on repart en juillet 2008. Le jeudi 17 juillet 2008, je recevais sans trop y croire un chèque pour service rendu à un de mes formateurs qui avec ses amis avait tenté de monter une boite de formation qui en fait a explosé avant même de mettre en place sa première formation. Bref, une fois de plus c’est une chronique du dérisoire et du risible, même si à l’époque et maintenant encore 111 euros c’était une somme sympa.

Jeudi 17 juillet 2008

200717

Cher Francis,

       Les miracles se produisent vraiment, je peux à présent en témoigner même si dans mon cas il ne s’agit que d’un petit miracle aux allures d’entourloupette.

Rappelle-toi, c’était le 10 avril 2007, je mettais en ligne après plusieurs mois de travail un site réalisé pour une société dont faisait partie mon prof principal à l’école de formation des éducateurs.

De mon coté je ne réclamais rien, mais lui et sa bande de formateurs insistaient pour me payer avec soit un voyage en Tunisie, soit une somme d’argent. Vu que leur société n’avait rien de philanthropique et qu’ils étaient bourrés aux as, j’avais fini par accepter le fait d’être payé pour  mon travail.

Depuis, j’attendais en vain un signe de leur part sans trop y croire. Chaque fois qu’ils me contactaient c’était pour me faire faire de nouvelles modifications sur le site et pour me promettre, là encore, qu’un jour ils me paieraient en retour pour mon travail qui de coup de main était devenu une activité très prenante.

Excédé j’ai fini par revoir ma demande à la baisse et à n’exiger que 111 euros ( j’aime bien ce chiffre). J’étais ainsi plus sûr d’obtenir quelque chose d’eux pour fermer le clapet à ma mère qui ne cessait de me harceler en m’accusant d’être un abruti dont on profite.

Cette somme est vraiment ridicule au vu du travail que j’ai fait pour ces gens mais d’un autre coté, c’est toujours mieux que rien. D’ailleurs au lieu de m’appesantir sur le fait qu’au fond j’ai été quelque peu roulé, je préfère penser aux progrès que j’ai réalisé en travaillant sur ce projet qui m’a amené à développer de nouvelles techniques de programmation.

Aujourd’hui enfin, plus d’un an après la livraison de mon travail, le chèque est enfin arrivé dans ma boite aux lettres. Je vais le mettre de coté en vue du financement de l’équipement de mon laboratoire photo à la rentrée.

Mon travail va être maintenant repris par un professionnel qui va sans doute se marrer en découvrant mes scripts de navigation et ma façon très empirique de programmer le HTML. Mais ce qui me rend le plus triste c’est que ce travail dont j’étais si fier va disparaître remplacé par un autre site.

D’un autre coté, j’ai tant d’autres sites bien en vie et bien à moi que la perte de mon petit dernier n’est pas si grave, surtout que je le conserve bien vivant dans mes archives.

Bon allez, à présent au lit ! demain dernier jour je dois ranger la salle à fond et terminer quelques papiers, mes bilans eux sont faits, rendus et signés, même si cela m’a coûté une nuit de sommeil que je vais m’empresser de rattraper de suite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s