Re bêles !

Le 20 aout dernier, jeudi donc. La police de l’ile de Wight était appelée pour sécuriser une zone pendant que les artificiers faisaient exploser un mortier de la deuxième guerre mondiale découvert par des promeneurs. En revenant vers leur véhicule, les officiers découvrent qu’il a été saccagé, une caméra de surveillance eu vite fait de leur révéler l’identité des malfrats :

La presse et la police locale elle-même se sont régalés avec cette nouvelle, les jeux de mots sont parfois nuls comme tous ceux à base de cris de chèvre : « The kids behaving baaa-dly were of the four legged variety » Mais parfois franchement géniaux notamment celui du site Plymouth live qui relevant qu’avant le visionnage de la vidéo les jeunes du coin avaient été accusés, affirme je cite qu’« il faut cesser de faire de notre jeunesse locale un bouc émissaire ». 😆 Bouc émissaire se traduisant par scapegoat, le jeu de mot marche aussi bien en français qu’en anglais.

Du coup en fin de semaine dernière on a bien rigolé sur l’ile de Wight. Que ce soit dans la presse locale, sur le site de la police ou bien sur les sites d’informations, de nombreux commentaires ont ainsi tourné au concours de calembours instructif sur la place du mot « chèvre » dans les expressions locales.

Celui que j’ai inventé pour le titre de mon article n’est pas mal non plus, non ? :mrgreen:

Et dans tout ça le travail de l’unité d’élite de sa Majesté venu faire exploser avec succès un vieux mortier est passé inaperçu. Les pauvres… Je leur conseille de faire exploser une chèvre pour avoir à leur tour droit à quelques égards ! 😈

2 réactions sur “Re bêles !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s