L’épouvantail

Fujica ST801, 50mm 1,4 EBC Film 35mm fuji Reala

Une fois de plus, je n’ai pas eu le cœur d’aller au labo développer un nouveau film. Je me sers donc encore dans mes archives inédites en montrant des photos que je n’ai jamais mise en ligne.

Pour ce dimanche cet épouvantail est pour moi un très bon résumé en image de mon actualité et de mon état d’esprit actuel. Car oui je vais aller en classe verte à 50km de chez moi de mardi à vendredi, c’est là que j’avais photographié cette effigie humaine censée faire fuir les oiseaux.

L’épouvantail est aussi sorti de mon disque dur aujourd’hui pour symboliser la peur qui m’étreint par rapport à ce séjour qui bien que court se veut extrêmement anxiogène. Non ce n’est pas pour moi que j’ai peur, enfin pas seulement, mais avant tout pour mes proches.

J’ai organisé les choses, le téléphone va marcher mais voilà je pars la peur au ventre car des rêves troublants me mettent face à de grosses angoisses.

L’une de ces angoisses est celle de ne pas être capable de mettre mes peurs de coté pour accompagner au mieux les douze enfants qui eux vont vivre ces quatre jours comme une chance d’échapper au confinement. Je me dois de me ressaisir pour eux, mais ce n’est pas facile…

7 réactions sur “L’épouvantail

  1. Laurent,
    je sais que c’est facile à dire, et je ne sais pas si cela sera idéal…
    Essaie de te caler sur le bonheur de ces enfants, sur leur joie intestine toute simple, sur leur capacité à n’être que dans ce présent tant attendu et espéré.
    je te souhaite un bon séjour, qui sait, tu en reviendras tout soulagé et peut-être même ragaillardi !!
    Bon dimanche
    Corinne

    J'aime

  2. Petite mise à jour, j’apprends à 19h00 que le séjour est annulé. (ces infos contradictoires feront un bon sujet pour mardi) Du coup je revis !!! Oufff !!! 😀 C’est bien pour les enfants aussi car ils sont à un age où la séparation est difficile et encore plus pour la majorité d’entre eux qui comprennent ce qui se passe avec la pandémie. Au fond ils auraient eu du mal à s’amuser en se faisant du soucis pour leurs parents !

    J'aime

  3. Bonsoir 😉
    Ce qui est aberrant , c’est d’attendre 19h , pour annuler ce séjour…… et plus aberrant encore d’avoir pensé jusqu’au bout de pouvoir le faire.
    Depuis le temps ou l’on rabâche a longueur de temps qu’un confinement pour les choses non essentielles est une solution douloureuse mais inévitable et salutaire.
    Il est triste de constater que nos générations sont plus c….s, ( et plis égoïstes) que celles de nos aïeux , qui devant le manque de moyen médical de leurs époques prenaient les décisions de préventions .
    Si l’on prend des photos de l’époque de la grippe espagnole , ou la mortalité en deux vagues a été abominable les gens d’eux mêmes se masquaient et ont compris par la suite le danger du déplacement des personnes .

    J'aime

    • Oui c’est clair que c’est vraiment débile, de plus si je n’avais pas téléphoné à ma directrice je ne l’aurai su que ce matin… Incohérences, refus de communiquer, on est mal barrés vis à vis de cette pandémie et des prochains fléaux à venir… 😦

      J'aime

Répondre à fufunator2016 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s