Le Jean-Jacques

Rolleiflex T de 1945, HP5 120

Encore une archive des jours heureux sans virus et avec un monde associatif en pleine ébullition. Cette photo est aussi assez particulière vu que j’en ai vendu un tirage à mon modèle. C’était la première fois que je touchais quelque chose avec une de mes photos. Enfin vendue… Il me l’a payé (ce tirage) avec une bière. Mais une bière à la pression ! 😆

17 réactions sur “Le Jean-Jacques

      • Tu sais on ne se rend pas compte que ce n’est pas si commun pour de simples personnes d’avoir ne serait-ce qu’un portrait sympa de soi…c’est triste mais c’est ainsi, on a un peu perdu le goût de se plaire et de laisser une bonne et jolie image de soi

        J'aime

      • Ah ça tu ne sais pas à quel point tu as raison… A l’heure des écrans partout jusque dans nos poches, les photos papiers sont devenues rares alors que ce n’est que sur un support matériel durable qu’une photo peut vraiment vivre et produire une émotion… C’est en grande partie la raison pour laquelle je m’accroche à l’argentique et au tirage papier.

        Aimé par 1 personne

      • J’ai posé pendant des années pour un photographe amateur très talentueux (j’avais repéré son travail lorsque j’étais très jeune…). Je ne crains pas de dire que j’ai eu l’intelligence émotionnelle et la sensibilité de rechercher l’exercice, de me confronter à lui-poser- ce n’est pas facile, c’est une démarche qui est aussi artistique. Si tu savais comme je ne l’ai jamais regretté. Aujourd’hui j’ai des portraits de moi plus jeune, absolument somptueux. Jacques était très talentueux, je ferai un article sur lui. C’était un ami, un grand artiste.

        J'aime

      • Et oui tout comme moi. Un jour j’écrirai un long article sur le sens et les enjeux du portrait photographique, c’est bien plus complexe et riche qu’on ne peut l’imaginer… Félicitations pour ton retour à l’écriture sur ton blog, un oiseau ne fait pas le printemps mais avec le tien tu nous fait vivre un printemps précoce ! Bises ! 😀

        Aimé par 1 personne

      • Oui c’est un sujet fascinant. J’espère avoir le courage d’être très sincère, parce que je posais aussi souvent nue, et ça tout de suite, les gens ont tendance à bloquer et à rendre la chose très tendancieuse.
        Je peux te dire que par expérience, l’intime ne réside pas dans la nudité, c’est bien plus compliqué que ça.
        Je pouvais poser nue, et j’ai toutes les difficultés du monde à chanter devant un public ( j’ai une très jolie voix lyrique… mais ça c’est encore un autre sujet bien plus difficile à évoquer que le fait de poser pour quelqu’un)
        Pour moi, lorsque je chante, à cet instant je me mets complètement à nu, ma voix c’est un reflet de mon âme, tout mon univers émotionnel, on touche à l’intime…

        J'aime

      • Bien sûr, tu sais il n’avait que 2 ou 3 modèles ,et il aimait plus que tout nouer une relation d’amitié (avec tous les hauts et les bas que cela peut comporter parfois 😉 ). Il avait besoin reconnaître la personne pour poser son regard sur elle.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s