Pannes en série

Dimanche matin, mon ordinateur principal, une machine puissante qui fonctionne avec deux systèmes d’exploitation, bref cette machine sur laquelle je travaille et je me distrais, est tombée en panne. Une mise à jour critique a déstabilisé la machine qui au réveil a eu un gros bug qui l’a empêché de démarrer. Alors cela est un peu gênant vu que je n’ai qu’un portable pour rédiger ce blog, consulter mes mails et gérer mes affaires mais il me suffira d’une journée pour récupérer mes documents importants avant de tout réinstaller proprement. J’y gagnerai un ordinateur bien plus performant et avec une grande capacité de stockage. bref un désagrément de brève durée qui va bien se terminer.

Par contre dimanche matin ma mère est venue s’assoir sur mon lit à 7h du matin, elle a attendu que je me réveille pour me demander « Il est où le père des gosses ? » Il n’y avait bien sûr personne dans la maison, les dernières personnes qui ont dormi à la maison était mon frère et sa femme il y a un mois. J’ai passé plus de 20 minutes à lui remettre les idées au clair après l’avoir recouchée. Oui, elle aussi a eu un bug au démarrage mais contrairement à mon ordinateur principal cela ne risque pas de s’arranger.

Depuis plus de signe de démence, ma mère nie avoir eu ce problème. Je cherche à me rassurer en imaginant qu’elle a été victime d’un rêve trop éprouvant mêlant ses angoisses à son envie de voir des enfants (symbole de vie) au cœur de son éternel automne moral.

Après tout il m’arrive moi aussi à avoir du mal à démarrer mon disque dur au réveil, parfois il me faut une minute pour me souvenir quel est le jour et ce que je dois faire dans ma journée.

Mes tentatives pour relativiser la situation ne m’ont pas pour autant empêché de prendre des mesures préventives afin d’éviter une dégradation de la situation voire un drame. Tous les matins j’enferme donc ma mère à clef dans la maison (de toute façon elle ne descend même plus à l’étage du bas) et je lui laisse une feuille avec la date du jour et l’heure à laquelle je rentre ainsi que les autres informations importantes pour la journée. Je surveille aussi sa prise de médicaments et je m’assure qu’elle mange correctement.

Bref, je vis le cauchemar que vivent tant d’aidants, je suis devenu le père de ma mère qui elle est en train de devenir un enfant handicapé qui ne peut rien faire sinon mentir et que je dois surveiller et sermonner.

Je savais que cela allait arriver mais pas si rapidement.

J’avais fait des démarches pour avoir une aide ménagère mais je dois refaire tout le dossier car celui constitué avec les documents trouvés sur Internet n’est pas le bon ( j’ai découvert en téléphonant à une assistante sociale que les dossiers APA sont différents selon les départements). Je pense donc avoir la visite d’une assistante sociale en janvier, entre travailleurs sociaux on va vite se comprendre.

Voilà, des ennuis, encore des ennuis et peu d’espoir à l’horizon vu ce qui m’attend par la suite.

Parfois je me mets à rêver que les humains soient faits comme les ordinateurs… 🙄

Une réaction sur “Pannes en série

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s