Archive inutile

Archive du lundi 24 décembre 2007

Cher Francis,

   Nous avons tous en nous des tendances masochistes qui sommeillent. Les miennes se sont exprimées aujourd’hui à travers un caprice pulsionnel. En effet, va savoir pourquoi j’ai subitement décidé d’aller au supermarché la veille de Noël.  

Contrairement à des dizaines de personnes qui se précipitaient dans les rayons pour combler un oubli, je traînais dans les allées du centre commercial sans but réel. Je me suis mis à photographier quelques clients d’allure comique ainsi que des affiches du magasin concernant des rappels de produits. Et là il n’y a pas de quoi rire, bien au contraire.

Un porte bébé est rappelé car il est susceptible de se renverser en laissant tomber le nourrisson à terre, un saucisson bas de gamme est infecté par des bactéries de la listériose (voir photo ci contre), une chaise pliante mal conçue risque de sectionner les doigts… A ce petit musé des horreurs s’ajoute bien sûr les rappels toujours en vigueur de nos amis de chez Mattel. L’affaire est relativement ancienne. Cependant, les affiches de demande de retour des produits sont encore là. Cela semble indiquer que les jouets vendus en magasin n’ont pas tous été rendus par les clients. Cela n’est-il dû qu’à un manque d’information ?

Ce qui me surprend c’est la banalisation des accidents liés au manque de qualité de la production. Plus personne ne s’émeut de découvrir que tel ou tel produit est dangereux. D’un autre coté personne ne s’étonne non plus de l’ampleur des fraudes anti-concurrentielles commises par les grandes enseignes désireuses d’augmenter leurs marges bénéficiaires. Cet Intermarché ne cesse d’afficher de tels rappels de produits. Je ne sais pas si je dois trouver cela positif en retenant qu’il ne cherche pas à cacher les choses ou inquiétant en interprétant la récurrence du phénomène comme un signe ostentatoire du choix de mauvais produits. Il est ainsi facile d’imaginer que cette grande surface, comme d’autres, soit prête à mettre en jeu la sécurité de ses clients en leur vendant de mauvais produits sur lesquels elle créé une bonne marge bénéficiaire. Le consommateur est donc condamné à se laisser escroquer, empoisonné, mutilé… Et le pire c’est qu’il semble s’en moquer complètement. 

C’est en effet l’impression que j’en ai en voyant que peu de gens prennent le temps de lire les affiches de rappel et que ceux qui le font ne réagissent pas. Même si ils ne sont pas concernés, je trouve que de tels informations appellent quelques commentaires ! Coté Médias on attend bien sûr que de tels « petits défauts de productions » produisent des morts pour que l’information devienne vendable entre deux publicités. Quand aux associations de consommateurs, elles évitent en général de s’engager complètement sur le terrain glissant et miné de la sécurité réelle des produits et préfèrent la plupart du temps comparer leurs qualités et leurs prix.

Mais bon, en restant vigilant et si la chance te souris un peu, tu survivras au saucisson empoisonné.  Si par ailleurs tes doigts ne sont pas sectionnés, si tes enfants ne meurent pas après avoir avalé des aimants de jouets Barbie ou en tombant d’un porte-bébé bancal, j’oserai tout de même, en bout de course, te souhaiter hypocritement un bon Noël.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s