Panne d’inspiration

Ce soir j’avais préparé un sujet un peu prétentieux mais en lisant mes sources au moment de le rédiger, je me rends compte que je suis complètement à coté de la plaque. Non, les 4 cavaliers de l’apocalypse sont un sujet bien plus complexe que ce que je pensais. Je laisse donc tomber même si le contexte mondial actuel entre pandémies présentes et à venir, guerres et catastrophes naturelles qui risquent donc d’entraîner des famines, me donnait une piste pour présenter mes inquiétudes sur l’avenir de l’humanité.

Mais voilà le livre de l’apocalypse n’est pas un journal de la fin du monde puisque ce mot signifie « révélations » et je ne voudrais pas que l’on pense que je cherche à jouer Nostradamus ou pire à faire du prosélytisme. Non, une fois de plus je voulais juste utiliser cette image pour développer mon propos.

Mais qu’importe ce soir mon frère rentre de Varsovie avec dans sa voiture le petit fils de sa femme, réfugié de la guerre en Ukraine, qui va vivre chez lui. Il va ainsi devenir mon neveu par alliance. Un enfant de sauvé, une grand-mère rassurée, une famille qui s’agrandit. Tout cela est bien beau et du coup pour aujourd’hui je préfère oublier le monde qui s’écroule et les craintes qu’il m’inspire. Cavaliers, mettez donc un pied à terre, ce soir on passe la nuit au bivouac on verra plus tard si on reprend la route. 🙄

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s