Half-life

Comme je l’ai peut-être déjà raconté, mon métier d’éducateur fait que depuis une douzaine d’années j’accompagne des enfants en situation de handicap dans une école primaire. Parmi les enfants avec lesquels je travaille, il y a ce garçon de 10 ans qui présente une très forte surcharge pondérale et qui est obnubilé par les jeux vidéos et la culture You Tube.

Et allez savoir pourquoi, depuis la rentrée il ne fait que de me parler en boucle d’un jeu vidéo très ancien, si ancien que moi-même j’y ai joué, c’est le jeu Half-Life.

Après l’avoir entendu me parler de ce jeu et de ses multiples versions depuis le début du mois, voici qu’en allant faire un tour à un vide grenier dans un village à coté je tombe sur le coffret collector de ce jeu et de ses trois variantes, 4 CD en tout le tout à 1 euro. Alors oui je l’ai acheté même si je sais que je dois utiliser un PC sous Windows XP pour le faire tourner. Cela ne pose aucun souci j’en ai une demi-douzaine de disponibles et je dois en refaire un pour brancher le scanner Nikon en SCSI.

Mais bon je m’égare…

Pourquoi est-ce que le gosse me parle sans cesse de ce jeu ? pourquoi l’ai-je trouvé dans un vide grenier où il était le seul jeu PC à vendre ? Pourquoi est-ce que je vois un peu partout des logos qui sont très proches de celui de cette franchise historique du jeu vidéo ?

Alors non, je ne vais pas faire comme les anglais et chercher des signes partout, non je ne voudrais pas le faire… Mais voilà…

Half-Life ça veut dire demie-vie et cette expression m’évoque ce que je traverse en ce moment. Les soucis familiaux avec la santé de ma mère, mon métier d’éducateur qui n’est pas simple et qui va changer avec l’arrivée d’enfants avec de lourdes difficultés, les signes inquiétants qui pleuvent tous les soirs au moment des informations, mon régime et mes problèmes de santé qui le motivent, le fait que je n’arrive plus à boire d’alcool et au bout de tout ça une perte de joie de vivre qui se décline dans beaucoup d’aspects de ma vie y compris dans ma musique qui devient terne et boiteuse comme moi…

Oui ce « half-life » qui surgit de partout semble être là pour attirer mon attention sur le fait qu’à bientôt 50 ans j’ai perdu toute envie de vivre. Je suis en panne de projets et de toutes ces choses qui font que l’on peut vivre sa vie de mortel en trouvant des moments de plaisir.

Par contre le coté positif, c’est que ce qui me fait penser à tout ça est l’expression « Half-life » et non « Half-dead ». Alors si signe il y a, le fait de considérer le verre à moitié plein est peut être la seconde partie du message, celle qui dit que tout n’est pas perdu ?

Alors qui vivra verra… 🙄

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s