Une lente gestation…

A partir d’aujourd’hui je reprends le cours normal de ce blog pour six semaines car par la suite j’aurai de nouveau des vacances. Et oui, encore! Je sais, j’exagère, surtout vu ce que j’en fais ! 😆

Du coup, normalement je devrais faire un bilan de ces vacances mais je ne préfère pas vu que cela se résumerai une fois de plus à faire une liste de regrets. Non, pour le coup je vais vous parler d’autre chose, d’une très longue gestation qui vous l’avez peut être devine concerne une de mes passions, la musique.

Tout a commencé un jour de mars 2020 en plein confinement. J’étais malade avec de la fièvre et de la toux et je pensais avoir contracté le virus tueur. A l’époque vu qu’il n’y avait pas encore de tests, je suis resté dans cet état pendant un bon moment avant de me décider à retourner chez le médecin pour faire le point et comprendre que ce n’était que ma pharyngite annuelle avec une bonne dose d’angoisse. Mais avant cette visite salvatrice, j’avais vraiment touché le fond, j’étais allé très loin dans les pensées noires et j’ai même eu un commencement de geste désespéré… Bref je n’étais pas bien du tout.

Je dormais aussi très mal et une nuit je me rappelle m’être levé à 3h00 du matin et avoir pris ma guitare. Et là de façon presque mécanique j’ai enchaîné 4 accords qui pour moi suggèrent une montée lyrique avant un accord qui vient fermer l’espoir comme un couvercle dans le ciel et me faire tomber à terre…

Depuis j’ai bossé le coté théorique et j’ai identifié la tonalité de ce début de morceau, je l’ai prolongé avec d’autres accords planants.

Le week-end dernier, presque deux ans plus tard pendant ces vacances, suite à une déprime qui a du bol (qui s’est donc terminée avec de l’alcool) je prends ma guitare pour refaire tourner ces accords et je commence à chantonner dessus le liquide à meilleure réalité supprimant mes inhibitions. Je me suis filmé pour rigoler mais le lendemain bien loin de rire je trouve que ma mélodie colle bien avec mes accords.

Aujourd’hui j’en reparle à mon prof qui me fait un cours ultra complexe sur la théorie autour de la composition et qui accepte de me montrer le chemin avec ce schéma qui vient délimiter les possibles (faire un changement de tonalité pertinent en utilisant les modes) tout en me donnant des conseils de fond. Il me suggère par exemple de composer un refrain simple et droit pour contraster avec mes couplets planants.

Donc oui, je suis en train d’écrire une autre chanson, une fois de plus…

Et à quoi bon ? Je ne serai jamais musicien, je ne suis qu’un rigolo sans talent ni courage.

Mais en fait, là je dis merde à mes états d’âme car cette mélodie créée une nuit de tristesse, je la porte en moi depuis bientôt plus de deux ans, alors il faut que ça sorte sinon elle va finir par me bouffer les tripes !

Je vais donc choisir un chemin pour mon refrain, finir d’écrire la mélodie puis composer des paroles qui parleront peut-être de cet épisode que chacun veut oublier ou plutôt de mes pensées noires mais avec une ouverture vers l’espoir.

Je suis aussi très motivé car mon prof semble aimer cette chanson, il la trouve intéressante et aime ma façon de chanter dessus, vu que c’est un musicien professionnel ainsi qu’une personne franche, ça m’encourage vraiment à aller au bout de cette aventure pour créer enfin une chanson qui me ressemble et non une petite mélodie joyeuse et rigolote pour les enfants comme c’est le cas de mes deux autres compositions.

Et si au bout du compte ma chanson finit par être validée par mon prof, je pourrai lui demander de m’aider pour caser les autres instruments et l’enregistrer (c’est son métier).

Non, je ne ferai pas d’albums, la musique n’est pas mon métier, mais je veux juste qu’elle sorte de moi et quitte à faire, que quelques personnes puissent l’entendre en la mettant sur un site de streaming. Je lui dois bien ça à cette gredine qui m’aura tenue éveillé tant de nuits ! Mais la route est encore longue avant de pouvoir y penser… 🙄

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s