Valentine week#4 : Cyber Valentine

Alors oui, cette semaine c’était donc la Saint Valentin, une fête commerciale qui profite des rituels amoureux des humains. Ces rituels diffèrent cependant énormément de pays en pays.

Si vous êtes islandais avant d’approfondir une relation avec une personne, il faut tout d’abord aller sur Internet pour consulter un site bien spécial et entrer un identifiant pour faire appel à un service très spécial qui n’existe que dans ce pays.

La base de données Íslendingabók contient des informations généalogiques sur les habitants de l’Islande, datant de plus de 1 200 ans. Íslendingabók est un projet de collaboration entre deCODE genetics, une société de recherche dans le domaine de la génétique médicale, et Friðrik Skúlason, un entrepreneur en logiciels antivirus. L’objectif du projet est de retracer tous les liens familiaux connus entre les Islandais depuis l’époque de la colonisation de l’Islande jusqu’à nos jours et d’enregistrer les informations généalogiques dans une base de données.

Lors de la création de la base de données Íslendingabók, nous avons utilisé diverses sources et des documents non publiés et publiés. La plupart des informations généalogiques proviennent de sources telles que les registres paroissiaux, les recensements nationaux, les registres d’habitants et d’autres documents publics, mais à ces sources s’ajoutent des chroniques, des livres de condamnations, diverses publications sur la généalogie, des livres sur des individus dans des professions spécifiques, des listes des descendants et des registres ancestraux ainsi que des articles commémoratifs pour n’en nommer que quelques-uns.

La base de données est en islandais et n’est malheureusement pas disponible dans d’autres langues.

L’accès à la base de données généalogique Íslendingabók reste bien sûr limité aux citoyens islandais et aux résidents légaux d’Islande qui ont reçu un numéro d’identification islandais (kennitala).

Mais franchement vous ne trouvez pas ça incroyable qu’un pays soit obligé de mettre en place un tel dispositif pour lutter contre l’endogamie ? Moi je trouve cela fascinant ! 😯

5 réactions sur “Valentine week#4 : Cyber Valentine

    • Oui mais là le motif est plus noble, même si quelque part la somme ainsi récoltée des renseignements très personnels à chaque famille me fait un peu peur. Ils ont intérêt à avoir une charte éthique à toute épreuve et de bons pare-feus !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s