Renaissance

J’ai fait cette photo hier avec le peu de neige restante afin de figer la beauté de ces perce-neige qui fleurissent chaque année dans le parterre le long de mon allée de garage. Ces fleurs courageuses qui poussent à travers la neige font face aux grands froids sans sourciller. Elles ne se plaignent pas non plus du fait que les primevères, qui arrivent bien plus tard, font croire avec leur nom qu’elles sont les premières fleurs (primo vere signifie au début du printemps en latin) alors que les perce neige, les pâquerettes (et sans doute des tas d’autres fleurs moins connues), fleurissent à la fin de l’hiver bien avant cette bande de délicates prétentieuses qui attendent le printemps pour se manifester.

Le monde des humains est finalement tout comme celui des fleurs, il se divise entre celles qui travaillent dur sans se pavaner et celles qui font les belles en s’arrogeant une réputation usurpée.

C’était une petit parenthèse enchantée, j’espère que vous en avez profité car à partir de demain et ce jusqu’à samedi prochain inclus, je lance ma semaine du mauvais goût. En clair de demain à samedi prochain je ne vais poster que des choses joyeusement macabres. Non je vais bien, c’est juste mon envie du moment, j’ai loupé ma semaine « j’aime pas l’amour » pour la Saint Valentin et je voulais faire au moins une semaine thématique par an. Vous voici prévenus ! 😈

Les prémices de la pandémie en archive

Archive du dimanche 19 février 2006

Cher Francis,

Dès vendredi soir la nouvelle éclatait dans la presse et dans les journaux T.V. La grippe aviaire arrive en France avec les premiers cas avérés de volatiles morts suite à cette maladie. 

Cela faisait déjà un bon moment que l’arrivée de cette épidémie en devenir était annoncée et qu’un grand nombre d’experts se succédaient sur les écrans tenant des propos alarmistes, certains chercheurs étrangers avançant que si cette maladie prenait la forme d’une pandémie, les morts seraient à compter par millions.

En ce qui me concerne je garde un œil critique sur cette affaire. En effet, même sans être un expert, je constate que pour l’instant cette prétendue pandémie n’a causé qu’une centaine de morts dans des pays où les personnes côtoient de façon étroite les oiseaux d’élevage sans respecter de règles d’hygiène. On avance que le virus H5N1 est un cousin de la grippe espagnole et qu’il risque de muter en rencontrant un virus de la grippe humain… Chaque jour amène son lot de nouvelles inquiétudes à ce propos relayées et accentuées par les médias dont les bénéfices enflent avec l’audimat et le lectorat. 

Alors moi aussi je vais proposer ma théorie au sujet de la grippe aviaire.

A mon sens cette histoire retombera comme un soufflé loupé lorsque l’on se rendra compte que seuls quelques oiseaux mourront de cette maladie pas plus agressive que les autres maladies propres à ces espèces animales. Là on fera un mini procès des médias qui nous auront inquiétés pour rien…

Enfin pour rien… Non pas tout à fait! Selon moi ce tapage médiatique aura fait les choux gras de la TV et de la presse mais aura surtout permis aux politiques de divertir les masses au sens étymologique. Divertir signifie détourner l’attention de la population de problèmes bien réels comme la montée des fascismes et des intégrismes, l’accentuation des licenciement boursiers, la destruction programmées des acquis sociaux et surtout l’absence de perspectives positives pour notre pays et le monde. En bref toutes ces mauvaises nouvelles qui nous empêcheraient de consommer et déclencheraient des grèves aux effets dévastateurs sur l’économie. Cela frapperait en premier les intérêts des grands riches qui tirent des sommes astronomiques de l’exploitation et l’abrutissement des foules.

Et oui mon brave Francis, tels des moutons imbéciles nous suivons nos bergers qui nous chantent que tout va bien et que nous devons continuer de brouter. Nous engraissons croyant avoir trouvé notre bonheur et nous faisons des plans pour l’avenir sans remarquer que tout autour de nous pas mal d’autres moutons ont disparus des vertes pâtures… Cela ne nous inquiète pas vu qu’ils n’étaient que des inconnus. Puis vient le jour où même le plus imbécile des moutons comprend que le berger n’agissait que pour ses intérêt propres. 

Dommage que cette prise de conscience ne se fasse que sur le chemin de l’abattoir… 

Mon rituel de fouiller jour pour jour dans les archives me réserve parfois de drôles de surprises. Il y a 15 ans j’avais eu raison la peur du H5N1 était retombée. Hélas 14 ans plus tard c’était la bonne, la vraie pandémie non pas de H5N1 qui ne fait que quelques centaines de morts principalement en Asie mais de corona virus qui en fait des millions dans le monde. Sinon j’aime beaucoup ma conclusion aussi sombre que prétentieuse. Je ne la renierai pas !

Un autre logiciel ami

Un ami c’est quelqu’un qui est toujours là pour vous et qui vous sauve de situations difficiles sans rien attendre en retour. Cette définition de mon cru est peut-être exagérée mais elle colle néanmoins très bien au logiciel que je vais vous présenter.

L’autre jour, je testais un logiciel de sauvegarde de contenu avec un peu trop de confiance. J’ai vu une fenêtre de type Pop Up s’afficher en dépit de mon bloqueur intégré avant de figer mon navigateur. C’était un ransomware, ces fameux logiciels qui bloquent votre ordi en prétextant qu’il y a un souci et qu’il faut payer pour en venir à bout. Les logiciels de ce type font pas mal parler d’eux en ce moment vu que leurs créateurs n’ont aucun scrupules à en fabriquer des versions très agressives et très ciblées pour attaquer des entreprises voire des hôpitaux et pour demander une rançon, payable en bitcoins bien sûr, pour autoriser les victimes à retrouver le contrôle de leurs systèmes informatiques.

Contre les vrais ransomwares il n’y a pas grand chose à faire sauf si l’on est un grand spécialiste mais pour les saletés de bas étage comme celle que j’avais choppé, la procédure était simple: Ne surtout pas éteindre l’ordinateur, fermer le navigateur avec la commande CTRL+ALT+SUP, vider tous les fichiers provisoires en mémoire cache et faire le ménage derrière.

Et c’est là qu’il faut faire attention vu que les logiciels de nettoyage de menaces informatiques gratuits sont soit inefficaces soit, et c’est bien pire, d’autres menaces bien plus grandes dissimulées en amis. Du coup dans cette jungle il est bon de connaitre les vrais alliés des internautes.

Je vous présente donc (si vous ne le connaissez pas) le fameux Rogue Killer, un logiciel français de la société ADLICE édité à l’origine par une bande de passionnés. Ce logiciel est aussi performant que digne de confiance. On peut télécharger la version gratuite qui ne fait pas de mises à jour de façon automatique et qui n’offre pas de protection en temps réel, pour un nettoyage c’est juste parfait.

La preuve, voici ci-dessus le tableau de chasse de ce cher ami : trois P.U.P ( un acronyme anglais signifiant programme potentiellement indésirable). Ce n’est pas très grave mais cela peut ouvrir une brèche pour d’autres saletés bien plus virulentes, ces logiciels posant donc une menace pour la sécurité de mon ordinateur principal, je me dépêche de les supprimer. Rogue killer les a trouvé en utilisant en plus de sa banque de données son mode heuristique, en clair Rogue Killer désigne comme dangereux des logiciels actifs sur votre machine si ils se comportent comme des menaces et ce même si il ne sont pas dans la liste officielle des saletés reconnues de dangerosité publique.

Ma seule critique à son encontre c’est qu’il ne cesse de me relancer pour faire ses mises à jour, en mode manuel vu que c’est la version gratuite, et ce sans doute en espérant que j’achète la version complète et payante.

Mais je ne le ferai pas car je déteste les logiciels de type antivirus et autres qui plombent les performances de mon ordinateur qui pour des raisons étranges est assez mou en dépit de toutes mes optimisations physiques et logicielles. Vis à vis des virus et autres menaces je préfère me fixer des règles de sécurité qui font de moi le meilleur antivirus possible. C’est sans doute prétentieux de ma part, mais en plus de 5 ans je n’ai eu que cet épisode malheureux ce qui est d’ailleurs un peu dommage car à force je vais perdre mes compétences de chasseur de virus. Un talent que les gens des villages alentours ont parfois employé contre une bonne bouteille ou quelques billets. C’était le bon vieux temps… 🙄

J’ai testé pour vous…

… Les fleurs comestibles !

En allant en courses samedi, je suis tombé sur des barquettes de fleurs comestibles, une offre spéciale St Valentin. Alors vu que je suis d’un naturel très curieux surtout pour tout ce qui relève de la nourriture, j’ai voulu essayer de manger une barquette de pensées.

Verdict : au début ça a un gout de salade amère, genre pissenlit, mais très vite surtout après avoir mangé une barquette entière de ces pensées, l’amertume devient très forte au point de brûler le palais. Un petit verre de vrai kirsch à 40° ne résout rien. j’imagine que c’est comme pour le piment et qu’il faut donc manger quelque chose pour se débarrasser de cette brûlure amère.

Pourtant même si les pensées ont un sale goût, elles n’en sont pas moins très chargées en vitamines A et C, en sels minéraux et plus intéressant, elles peuvent aussi renfermer de l’acide salicylique qui à petite dose est un désinfectant naturel si efficace qu’il suffit dans certains cas à faire tomber la fièvre en réduisant une infection. L’aspirine est d’ailleurs une substance dérivée de ce très ancien remède que l’on tirait autrefois de l’écorce des saules d’où le nom.

Ceci écrit, les pensées c’est tout de même très désagréable à manger et je ne comprends pas pourquoi j’ai mangé la barquette entière. Par contre là vu qu’aujourd’hui c’est Carnaval et que ce goût atroce est encore bien présent, je vais m’envoyer des tas de choses pour chasser cette désagréable sensation à commencer par les traditionnels beignets maison ! 😆

Science fiction à la chinoise

Voici une nouvelle que je voulais évoquer la semaine dernière mais vu qu’il m’a fallu un peu de temps pour y voir plus clair, je ne présente ce sujet qu’aujourd’hui.

Alors par où commencer…

Ah oui ! Vous savez, de temps à autres les gouvernements de certains pays sont obligés de faire des démentis soit pour mettre fin à des rumeurs néfastes soit pour faire de la désinformation c’est très courant voire ordinaire pour des représentants étatiques de le faire, rien de bien neuf donc.

Par contre ce que la Chine a été obligé de démentir il y a une dizaine de jours, là c’est une autre histoire. Car oui ce pays controversé pour pas mal de choses en ce moment a été obligé de démentir par la voie de ses organes officiels qu’il n’était pas en train de financer une entreprise qui travaille à fabriquer une machine à voyager dans le temps !

Le pire c’est que ce démenti n’est pas une blague, ce n’est pas trop le genre de ce pays de faire des gags ou de chercher le buzz. La chine a bel et bien été obligée de démentir le fait qu’elle travaillait sur une machine temporelle ! Tout a commencé au début du mois lorsqu’un fichier PowerPoint présentant un dispositif s’est mis à circuler. Cette machine présentée sans aucun étayage scientifique est dénommé « Dispositif expérimental de création de tunnels spatio-temporels ». Ce projet serait une création conjointe de l’Institut physique des Hautes énergies rattachées à l’ Académie Chinoise des sciences et d’une entreprise de technologie privée, l’entreprise Rutai. Voici une partie de ce fameux document révélé par un journal chinois :

Une traduction sommaire du texte à gauche donne ceci :

L’appareil peut déformer le temps et l’espace, contrôler le débit du temps, franchir la barrière du temps et de l’espace, et peut être largement utilisé pour les voyages dans le temps, les voyages interstellaires, l’extension de la vie, etc. Le projet prévoit de sélectionner un emplacement en Chine et louer une superficie d’environ 16 acres pour construire une base d’expériences scientifiques. On s’attend à ce que le dispositif soit en mesure de mener à bien l’expérience spatio-temporelle 7 à 12 mois après la mise en place des fonds. »

Le journal qui a répandu cette nouvelle ajoute que selon ce PowerPoint, l’équipe derrière le projet «a conclu un accord de coopération préliminaire avec une équipe de recherche et développement composée d’experts et d’universitaires bien connus de l’Institut de physique des hautes énergies de l’Académie chinoise des sciences». et que le lauréat du prix Nobel Gao Kun et d’autres scientifiques connus et estimés ont reconnu avec enthousiasme la valeur de ce projet.

Alors oui, on a envie d’y croire, envie d’imaginer que la science fiction entre dans nos vies et permette de changer nos destins et celui de la planète pour aller ensemble vers les étoiles et avant cela pour empêcher les gens d’une certaine région de Chine d’approcher des pangolins et des chauves souris… Mais hélas il faut très vite atterrir.

  • En premier lieu le prix Nobel cité dans le PowerPoint (Gao Kun plus connu sous le nom de Charles K. Kao) est décédé en 2018.
  • En second lieu un projet si fou ne fuiterai jamais par la presse surtout en Chine, un pays qui contrôle toutes les communications.
  • Enfin si tout cela était vrai (car oui avec la théorie de la relativité restreinte d’Einstein, une certaine idée du voyage temporel est possible), envoyer quelqu’un dans le passé ne résoudrai aucun problème car cela aurai pour effet de créer une ligne temporelle divergente où les problèmes seraient peut-être réglés mais ne changerai absolument rien pour nous vu que nous sommes restés sur la ligne temporelle originelle. C’est ma conception du voyage temporel qui explique notamment pourquoi il ne peut pas y avoir de paradoxes spatio-temporels.

Alors au final pourquoi est-ce qu’un état totalitaire laisse un journal diffuser de telles inepties avant de démentir avec force ces informations comme si elles relevaient du réel ? Sans doute pour distraire (au sens étymologique) le bon peuple chinois et une partie de la planète histoire de faire oublier la situation actuelle et les accusations qui pèsent sur ce pays.

Alors Marty Mac Fly, tu peux remettre la De Lorean au garage, les voyages temporels ce n’est pas encore pour ce siècle ! 😀

La St Valentin, ça nous laisse de glace!

Sinar F2, Tele Arton 240mm F16, HP5 4×5

Encore une Saint Valentin que nous passons seuls. Pour moi c’est la 47ème ! Mais loin de nous l’envie de dérimer ! La preuve : M Lapin et moi avons décidé d’aller jouer dans la neige à des jeux régressifs. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés à construire un copain de neige pour mon ami en laine ! 😆

L’oiseau

C’était mercredi, pour une fois il n’y avait pas réunion l’après midi et j’avais choisi de profiter de la belle neige fraiche tombée en relativement grande quantité ces deux derniers jours, en la regardant depuis la fenêtre de ma chambre, assis-couché dans mon lit, tout en sirotant un très bon whisky breton. J’avais un de mes appareil photo numérique pour prendre en photo cette petite déchéance.

Et c’est là qu’il s’est posé sur une branche de mon mirabellier en y restant assez longtemps pour que je puisse faire plusieurs photos à travers la vitre.

Alors oui, je pourrais prendre mon livre sur les oiseaux de ma région et trouver de quelle espèce il s’agit, mais j’ai décidé de ne pas le faire, j’en ai marre de cette manie d’étiqueter le vivant pour avoir une impression de contrôle par la connaissance de notre biotope. Cet oiseau restera donc un oiseau, nah ! :mrgreen:

Sinon même si ce n’est pas une pie, cette petite parenthèse enchantée de ma vie de confiné volontaire m’évoque une chanson de Mac Cartney, et tout spécialement son troisième couplet. « It’s beautiful outside, a magpie looks for food… »

Aprésent je vais tenter de me bouger un peu pour sortir faire d’autres photos mais cette fois avec mon matériel habituel, c’est à dire du film, histoire de tenter de produire quelque chose de nouveau et de présentable pour demain. 🙄

On ne joue pas avec la nourriture !

Archive du Jeudi 12 février 2009

Mais ça ne m’a pas empêché de jouer avec le contenu de mon assiette avant de le dévorer. Voici donc Monsieur cassoulet que j’ai englouti mardi dernier à midi.

Alors pourquoi ce délire , Et bien juste pour annoncer que demain je vais chez le médecin pour commencer toutes une série de tests et surtout un régime draconien. Alors pour moi ce sera bientôt la fin des repas bizarres avec la nourriture déroutante et parfois étonnante de la cantine.

Et quand je ne joue pas avec, je la dévore en grosse quantité !

J‘ai la volonté, je tiendrai car j’ai encore des choses à réaliser sur ce plan de l’existence et cela ne sera pas possible si je n’accepte pas de prendre le temps de me soigner. Ces temps derniers mon cœur s’emballe beaucoup et ce n’est pas dû à des transports amoureux.

Aller chez le toubib un vendredi 13… Quelle drôle d’idée ai-je encore eu !

Douze ans plus tard, je ne m’amuse plus à la cantine vu qu’on ne mange plus à coté des enfants et que en ce qui me concerne, j’ai décidé de ne plus manger tout court faute de sécurité suffisante. Quant à cette énième tentative de régime, elle avait une fois de plus échoué. Ce n’est que quelques mois plus tard sous ma propre initiative et sans l’aide du médecin que j’avais perdu une trentaine de kilos en six mois… Je retenterai bien au printemps ! Allez, chiche ! 🙄