L’Indonésie, l’autre pays des zombies !

L’opérateur du métro aérien a transformé un train et une station en scène d’apocalypse peuplée de zombies, et invité des passagers à participer.

Cette attraction payante, proposée par l’opérateur du métro aérien de la mégalopole LRT Jakarta et l’organisateur d’évènements Pandora Box, a été lancée le mois dernier pour promouvoir le service de transport sur rail encore récent et encourager les habitants à l’utiliser.

Dans ce décor insolite, des acteurs aux vêtements déchirés rugissent et se tordent pour impressionner les passagers. L’un des personnages, particulièrement effrayant, possède des globes blancs à la place des yeux.

Les zombies avancent en traînant les pieds vers les passagers, qui s’enfuient à travers les tunnels sombres de la station, avant de parvenir à embarquer dans un train.

Sur un écran du wagon, un présentateur TV – un autre acteur – prétend qu’une épidémie du virus « Pandora » se répand dans la ville et transforme les habitants en morts-vivants.

Des soldats équipés de faux fusils se battent avec les « zombies » pour tenter d’escorter et de protéger les passagers.

Mais des corps inanimés se réveillent, et font le guet pour surgir et terroriser le public.

« Attention au zombie »

« Danger, attention au zombie », avertit un panneau dans la station où clignotent des lumières rouges en signe d’alerte.

« Les zombies ne nous ont pas vraiment poursuivis mais on a quand même paniqué », raconte à l’AFP Genesis Christi, un fan de zombies de 17 ans.

L’attraction, appelée « Train pour l’Apocalypse » est inspirée de Dernier Train pour Busan, un film d’horreur sud-coréen sorti en 2016 qui a rencontré un grand succès.

« Nous voulons dire aux jeunes que prendre les transports publics est quelque chose de cool », relève Billy Junior, le responsable de Pandora Box, à l’AFP.   

Avec ses 30 millions d’habitants, la conurbation très polluée de Jakarta est souvent paralysée par des embouteillages et le manque de trottoirs n’incite pas à la marche à pied.

Les premières lignes de métro aérien et souterrain n’ont commencé à desservir la capitale de l’archipel d’Asie du Sud-Est qu’en 2019.

Mais les Indonésiens continuent de privilégier leurs véhicules, notamment les motos et scooters.

Le « Train pour l’Apocalypse » coûte quelque 5,25 dollars le ticket et ne roulera que jusqu’à la fin de la semaine.

Les organisateurs se sont engagés à ce que le voyage d’une vingtaine de minutes ne dérange pas les passagers réguliers du métro aérien LRT. Mais même sans participer, ils peuvent voir une partie du spectacle gratuitement.

Source de l’article : https://www.lapresse.ca/actualites/insolite/2022-09-08/transports-en-commun/des-zombies-pour-lutter-contre-le-trafic-de-jakarta.php

Du rab de dada !

Alors oui c’est encore une photo issue de mon Rolleiflex adoré, photo prise le 10 août dernier. 😀 C’est l’épreuve des juments poulinières, elles doivent trotter sur une petite distance accompagnée par leur poulain. Pas simple à photographier en moyen format… 😆 Les photo journalistes de l’ancienne époque avaient bien du mérite. 🙄

Et la matoute revient…

Et voilà que les animaux deviennent plus intelligents que les humains, surtout aux USA où cela est moins difficile… 👿 Le 16 septembre La caméra de sécurité d’une famille de New York a enregistré le retour de leur chatte disparue depuis 4 jours. L’animal a sauté sur la rambarde pour atteindre la porte et a même utilisé la sonnette pour qu’on le laisse rentrer. (Vidéo ci -dessus).

Stefanie Whitley a déclaré que Lily, c’est le nom de cette chatte âgée de 8 ans, avait disparue environ deux semaines après que la famille ait emménagé dans leur nouvelle maison à Mastic Beach, Long Island.

« Normalement, elle rentre à la maison, mais cette fois, je me sentais moins confiante et je ne pensais pas que Lily reviendrait à la maison », a déclaré Madame Whitley à WPIX-TV.

Les craintes de Madame Whitley ont été apaisées quatre jours plus tard lorsque sa caméra de sonnette Ring a enregistré Lily marchant sur le porche et sonnant la cloche. 😯

« Nous avons tous été fortement surpris. Nous riions. Nous étions émus. Nous pleurions. C’était un grand moment », a déclaré Madame Whitley.

Une histoire qui se finit bien, c’est sympa pour commencer la semaine même si franchement il n’y a pas de quoi fouetter un chat ! 😆

Une perruche en automne (bientôt)

Voici deux semaines que la cour de l’école où je travaille est ponctuée de hurlements d’excitation des enfants. Les enfants ça hurle, je le sais que trop bien, mais là les cris sont différents, ce sont des hurlements de ces petits pervers polymorphes en culottes courtes qui rêvent de pouvoir attraper, voire blesser ou encore mieux tuer, un invité improbable.

Car oui depuis deux semaines une perruche grise du Gabon a élu domicile sur mon lieu de travail. Je l’ai photographiée hier sur un des pins de la cour de l’école. Vendredi dernier elle a tenté de se poser sur l’épaule de mon collègue qui était venu me remplacer.

J’ai tenté de joindre la ligue de protection des oiseaux (LPO) mais sans succès, j’attends leur réponse pour avoir des conseils voire une aide pour sauver ce pauvre animal qui doit bien regretter ses instincts de liberté vu qu’à présent il doit avoir très faim et froid.

Je ne manquerai pas de vous informer de la suite de cette affaire.

En attendant si quelqu’un qui passe ici a une compétence ou un conseil à partager pour attraper une perruche dans une cour d’école, et bien je suis preneur. 😉