Rencontre avec le Bigfoot

C’était hier au musée pour l’incroyable exposition sur l’anatomie des êtres imaginaires et merveilleux. J’ai vu plein de choses que j’aime beaucoup, appris énormément sur plein de sujets que je pensais maîtriser et je me suis bien amusé… Dommage il y avait des enfants et un travail à faire, car oui c’était dans le cadre de mon travail ! 😆

La reprise de ma passion vinyle

Archive du mardi 27 janvier 2009

Mes galettes, je les aime noires

Aujourd’hui le facteur m’a encore apporté un colis.

Cette fois il ne s’agissait pas d’un article en rapport avec la photo argentique mais d’un disque vinyle neuf acheté 10 € sur EBay.

Quel plaisir de recevoir un si bel objet et de découvrir pour la première fois la qualité du son d’un disque neuf tout juste sorti du plastique ! Avec ma platine Bang Olufsen et sa pointe diamant je vais vraiment passer un très bon moment à découvrir cet album de bon rap français.

14 ans plus tard, mon amour du disque vinyle me pousse à acheter de temps à autres des albums que je découvre après coup ou au moment de leur sortie. Car oui aujourd’hui les musiciens qui se respectent sortent tous leurs nouveaux albums en vinyle histoire de laisser leurs fans les soutenir tout en répondant à leur besoin d’aller contre cette fichue dématérialisation aussi débile que dangereuse pour l’avenir de la culture, mais ça c’est un autre débat. 🙄

Ça me laisse de glace…

Cette semaine je vous emmène dans le grand nord, plus précisément à Saint-Gabriel-de-Valcartier, près de Québec où un hotel très particulier a été ouvert le 3 janvier dernier par le centre village vacances local.

Et non, vous ne rêvez pas, il s’agit bien d’un hotel entièrement fait de glace. On en avait déjà vu un dans « Die another day »un James Bond sorti en 2002 et il doit en avoir une douzaine dans le monde qui fonctionnent selon le même modèle : une ouverture à durée limitée en général jusqu’en avril. Donc oui beaucoup de visibilité pour un édifice qui ne dure que 4 mois par an avant de fondre.

C’est donc la 23ème fois que ce village vacance ouvre cet hotel éphémère. Alors si vous voulez le visiter cela vous coûtera de 17 à 20 euros (la journée c’est plus cher) et pour y dormir (là il faut être courageux vu qu’il fait -5 degrés dans les chambres) il faudra débourser de 275 euros pour une chambre simple jusqu’à 590 euros pour accéder à une suite premium avec jacuzzi. On parle bien sûr du tarif pour une nuit.Niveau couchage, des tapis isolants empêchent la chaleur de votre corps de faire fondre la glace du lit (Pour ceux qui se posent la question).

Alors oui c’est beau, c’est même sans doute marrant à faire avec des amis (riches) ou en famille (riche) et intéressant pour se la péter en rentrant au bureau, histoire de faire le fier dans l’open space, mais franchement ce genre de projet aussi cher qu’écologiquement indéfendable ne me séduit pas du tout.

En plus de ça il ne faut pas oublier le prix du biller d’avion ! Alors non je passe ! Et si un jour j’ai envie de vivre un délire à la reine des neiges ou plutôt à la Yuki Onna (ça me parle plus) et bien en plus modeste en France, pour dormir dans la glace, je pourrai tester l’enseigne Village Igloo aux Arcs, ou aller à Avoriaz, à La Rosière ou encore à Val Thorens. 🙄

Le punk dans le sang !

vendredi matin, 7h20, j’ai mes chaussures aux pieds et je traîne un peu en bas devant mon ordinateur avant de partir au travail. Tout d’un coup j’entends un bruit énorme bruit sourd comparable à celui d’une boule de bowling tombée sur le sol d’une des pièces au dessus. Ce fracas est tout de suite prolongé par des hurlements, LAURENT !!! LAURENT !!! LAURENT!!! 😯

Ma mère vient de tomber dans sa chambre et dans sa chute elle s’est gravement cognée au front et je ne sais toujours pas et elle non plus sur quoi sa tête a tapé. C’est alors que sans paniquer je me mets en mode titulaire du BSN (brevet de secourisme) je m’assure qu’elle est bien consciente et grâce à ma direction compréhensive et et ma collègue qui accepte gentiment de se passer de moi, je reste vers elle toute la matinée pour vérifier qu’aucun signe de trauma crânien grave ne se manifeste. A 8h30 je suis le premier client de la pharmacie, sur le conseil de la professionnelle à qui je montre la photo, j’achète de la pommade, des granules d’arnica et une poche réfrigérée.

Je lui donne ces soins et je reste vers elle, un peu inquiet tout de même. Heureusement pour elle et moi, tout va bien. Il n’en reste pas moins que la douleur est très vive, je lui donne un doliprane qui la soulage elle s’endort. Rassurée sur son état je repars au travail de midi à 16h30. De retour je la retrouve dans son lit mais je suis tout de même surpris de voir que son hématome a diffusé sur tout le visage. Le traitement anti coagulant (Xarelto) doit pas mal aider. Le soir je devais aller voir un concert punk au pub, mais non je suis resté chez moi vu que j’avais une fan de punk qui a tellement ça dans le sang que ça se voit sur son visage ! 😆

Oui c’est pas bien de rigoler, mais j’en ai besoin et ma sœur infirmière que j’ai consulté a eu les mêmes traits d’humour.

Cette chute aurait pu être bien plus grave, alors on a le droit de sourire…Un peu ? 🙄