Archive de solitude

soltilude

Cette semaine je remonte 13 ans en arrière pour republier ce que j’ai écrit le 23 novembre 2005.

Coïncidence ou non, c’est dans le prolongement de ce que j’ai écrit mardi. Est-ce la fin de l’automne et l’arrivée des fêtes qui me dépriment ?

 

Mercredi 23 novembre 2005

Cher Francis,

Si tu n’existais pas je donnerai à chacun de mes messages quotidiens un titre différent. Par exemple ce soir mon titre serait ; Retour à l’anormal. Ce serait un clin d’œil à la reprise du trafic SNCF ainsi qu’une allusion à la nature des discussions que je vais avoir avec toi à partir de ce soir.

En effet j’ai décidé de te reparler de moi. Ce soir dans le train j’ai rencontré des collègues qui m’ont posé certaines questions qui ont remué des choses difficile mais intéressantes sur mon identité et mes problèmes.

Ainsi pour commencer je vais te parler mon cher Francis, de ma constante volonté quasi inconsciente de me faire rejeter du groupe.

Après avoir été dans ma petite enfance, admiré comme un enfant prodige j’ai peu a peu glissé dans le rejet au point de n’avoir connu que la solitude de 10 ans à maintenant. Bien sûr par solitude j’entends l’absence de relations avec les personnes de mon age et dans un cadre autre que professionnel.

Ce que je veux t’expliquer ce soir c’est que n’ayant connu que la solitude, mon comportement inconscient en partie est orienté de façon à reproduire constamment des mécanismes aptes à déboucher au rejet de ma personne par le groupe.

J’arrive à cela en adoptant un comportement fantasque, en étant lourd, grossier… sur le moment la désapprobation du groupe me procure un plaisir de l’ordre de la perversion. Cependant mon but inconscient est bien celui de me faire rejeter afin de rester dans ce que je connais depuis presque toujours, c’est à dire la solitude.

Les rares groupes qui parviennent à déjouer mes techniques n’ont cependant jamais été jusqu’à m’aider à sortir de ce système. En effet lorsque nous étions de sortie je ralentissais afin de pouvoir m’éclipser du groupe sans me faire remarquer. Pour moi être accepté dans un groupe était vraiment trop difficile car je n’avais pas connu cela depuis longtemps.

Ainsi demain je continuerai l’introspection pour me clarifier et pour t’exposer les raisons qui font que je n’ai pas le goût des autres.

 

Enfin non on va arrêter là pour cette semaine car oui, l’introspection c’est bien, mais c’est encore bien mieux lorsque l’on arrête de la pratiquer!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s