Un jour, j’aurai ta peau !

191028

La réalité rattrape parfois la fiction et quelques fois de façon un peu morbide à l’exemple de cette édition des lundis de l’insolite édition Halloween.

Dans certains films d’horreur comme « livre de sang » inspiré de Clive Barker ou dans d’autres films bien plus profonds et vertigineux comme « The pillow book », on retrouve le même fantasme, celui de récupérer la peau d’un être humain pour conserver ce qui est écrit dessus (des histoires macabres écrites par les spectres  dans « livre de sang » ou de magnifiques choses écrites dans des langues très diverses pour « The piloow book »).

Dans le cas du film d’horreur c’est choquant  dégouttant et effrayant mais dans le cas du film « The pillow book » la métaphore est magnifique et sensuelle. Mais qu’importe, dans un cas comme dans l’autre cela n’était que de la fiction, du moins jusqu’à aujourd’hui.

Car oui, c’est à Cleveland qu’à la suite d’une discussion avec un des ses amis qui disait vouloir que son tatouage lui survive que Michael Sherwood (photo ci dessus), gérant de pompes funèbres, a eu l’idée de lancer avec son fils Kyle un service très particulier qu’il a nommé : « save my ink forever » (Sauvegarde mon encre pour l’éternité).

M Sherwood avance que le lien qu’entretient les personnes avec leurs tatouages et le tatouage de leurs proches est souvent très fort et mérite d’être prolongé.

Son idée a donc été de proposer un service permettant aux personnes qui le désirent de se faire prélever la peau sur laquelle se trouve leurs tatouages  pour qu’elle soit préparée et traitée pendant plusieurs mois jusqu’à ce qu’elle puisse être mise sous verre ( un verre anti UV de très haute qualité utilisé par les musées)  le tout exposé dans un cadre mural ou comme une œuvre d’art. Après tout, certaines personnes gardent bien chez elles des cendres de leurs défunts dans des urnes, non ? Voici ce que ça donne :

191028b191028a

Impressionnant… Il n’en reste pas moins que pour préserver la dignité des personnes et éviter que cette idée ne devienne une foire aux monstres, Michael et Kyle Sherwood ont été obligés de refuser des tas de demandes absurdes voire glauques comme utiliser la peau tatouée pour faire des abat-jour ( pas de « s » j’ai vérifié) ou des couvertures de livre.

Le service lancé discrètement en 2016 est devenu viral sur la toile et après trois ans les demandes ne cessent de s’accumuler. Cependant si vous êtes tentés sachez que cette opération coute 1599$ pour un tatouage de 13cm sur 13cm et coute cent dollars de plus pour chaque pouce (2,5cm x2,5cm)de peau en plus.

C’est sans doute pour se faciliter le travail que M Sherwood et son fils ont fixé de tels tarifs car oui, à ce prix leurs clients après s’être acquittés de leurs factures n’ont plus que la peau sur leurs os !  😆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s