Ani…maux

Aujourd’hui c’était la journée mondiale pour les droits des animaux.

La bonne blague…

Vu le nombre d’espèces qui disparaissent quasiment chaque jours depuis quelques décennies, et ce que ce soit dans les pays lointains ou sous nos yeux ( c’est le cas par exemple de 90% de nos hirondelles), et bien faire une journée pour leurs droits semble plus que dérisoire. Là c’est clair on tombe dans le sarcasme et l’insulte.

La seule bonne chose dans tout ça c’est que je ne passerai pas pour un fou quand je parlerai d’animaux à mes petits enfants qui naitront dans un monde que je refuse d’imaginer tant il sera vide, violent et triste.

Et oui je n’aurai pas d’enfant et encore moins de petits enfants, cela me laissera peut-être le temps de faire quelque chose de concret pour les derniers animaux sauvages.

Car oui j’ai souvent envie de lâcher le social pour me lancer dans la protection de ce qu’il reste de nature. Si j’y résiste outre le fait de risquer de ne pas retrouver un CDI, c’est bien sûr la peur de découvrir un milieu professionnel gangréné et paralysé par des compromis néfastes au progrès de la cause qu’il est censé défendre.

Un peu comme dans le social finalement. 😈

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s