Dites-le avec des fèves !

Le premier lundi insolite de cette année 2021 est une info très sympa qui en plus de ça se passe dans mon coin de France, oui le Grand Est le mauvais élève de la COVID-19…

Ce dimanche c’était donc l’épiphanie avec sa traditionnelle galette des rois. Au passage, étant comtois je ne mange que des galettes comtoises aussi simples à faire que saines et délicieuses. Recette en fin d’article, oui c’est cadeau ! 😆

Bon, vous voyez où je vais en venir, on va causer de fèves un peu décalées mais cette année pas dans le sens loufoque mais bien de façon très positive et humainement chaleureuse et ce à travers deux initiatives que je vous propose de découvrir de suite en images. 😀

Dans le village des Auxons, Mohamed, le sympathique artisan boulanger que les habitués appellent Momo se démène chaque année pour trouver une idée nouvelle pour faire des fèves sympathiques. Il y a deux ans il avait sorti une série sur les monuments du coin et l’année dernière il avait demandé l’aide des enfants de l’école primaire qui lui avait fait des dessins qu’il avait imprimés sur ces petits bouts de porcelaine. Car oui, en plus de ça, à l’heure où 95% de la production de fèves est faite en Chine, ce sympathique artisan fait le choix difficile de faire travailler des artisans de Limoges.

Homme de conviction mais aussi homme de cœur, Mohamed s’est souvenu du soutien que les élus locaux lui ont apporté à lui et aux autres commerçants et c’est par reconnaissance qu’il a ainsi trouvé son idée de fèves pour cette année : faire des fèves avec les portraits des personnes qui siègent au conseil municipal ! Sur les 800 fèves commandées aux porcelainiers de Limoges, Mohamed en vendra une centaine aux collectionneurs au prix de trois euros pièce et donnera l’argent ainsi récolté à une association caritative locale ! Un grand bravo donc !

A 250Km plus au nord, dans la ville de Morschwiller-le-Bas, le boulanger Stéphane et son Fils Corentin ont eu la même idée mais cette fois l’initiative est plus tourné vers une autre catégorie de citoyens, ceux qui au début du confinement on fait des petits gestes qui ont beaucoup apporté. C’est ainsi que ces artisans se sont rappelés qu’en mars 2020 au début de la pandémie et alors qu’il était impossible de trouver le moindre masque en pharmacie, ils avaient reçu l’aide inespérée du club de couture. Des bénévoles de tout age s’étaient mobilisés pour leur créer des masques en tissus pour leur permettre de continuer à travailler.

C’est donc là encore pour rendre hommage à ces héros du quotidien que cet artisan et son fils ont lancé une série de fèves avec les portraits des bénévoles du club de couture et d’autres personnes comme certains enfants qui ont eu eux aussi des idées pour mener à bien des initiatives très positives dans la gestion de la crise sanitaire.

Et entre les deux (c’est bien le cas vu que je suis à 100km au nord d’Auxon), votre serviteur va s’envoyer une bonne galette comtoise faite maison ! 😆 D’ailleurs histoire de vous donner faim, la voici en photo après qu’elle soit sortie du four pendant que j’écrivais cet article dimanche soir à 19h00.

La galette comtoise est simple à faire et ne contient pas de pâte feuilletée aux graisses hydrogénées et huile de palme. Notre variante locale est un genre de pâte à choux, elle est simple à faire, saine, délicieuse, rapide à réaliser et très économique. Si vous ne me croyez pas et bien tentez donc la recette que je vous donne ci dessous :

Galette comtoise

Pour 6 personnes

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes

Ingrédients : 250 ml de lait 80 g de beurre 60 g de sucre 140 g de farine 4 œufs 2 Cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger 1 pincée de sel, 1 jaune d’œuf pour la dorure.

Dans une casserole, versez le lait, le beurre et le sel. Laissez chauffer puis ajouter le sucre à frémissement. Mélangez bien. Hors du feu, ajoutez la farine tamisée puis mélangez pour obtenir une pâte homogène qui se détache de la casserole. Si la pâte reste trop liquide repassez la casserole sur feu doux quelques instants. Toujours hors du feu, incorporez les œufs un à un. Quand la pâte est bien lisse, ajoutez la fleur d’oranger.

Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou dans un grand moule à tarte avec des bords hauts, étalez la pâte sur 5-6 mm d’épaisseur. Si c’est sur une plaque, donnez-lui une forme ronde. Ajoutez une fève dans la pâte et dorez le dessus avec le jaune d’œuf détendu au lait. Dessinez ensuite un quadrillage sur le dessus de la galette avec une fourchette puis enfournez pour 30 minutes de cuisson à 180°C.

Cette galette se déguste froide mais pour ma part (de galette) 😆 j’adore la manger quand elle est un peu tiède, d’ailleurs il est temps de finir cet article pour aller lui régler son compte en buvant un bon thé vert fruité aux agrumes qui s’accordera très bien avec ! Bon appétit ! 😀

18 réactions sur “Dites-le avec des fèves !

      • (On peut se tutoyer, surtout que je n’ai que 29 ans, c’est plutôt moi qui techniquement ne devrait pas 😆)
        Je crois que nous n’en avons même pas mangé l’année dernière 🤔 J’aime bien mais c’est tellement lourd que ça ne me dit pas plus que ça. Ĺà ça serait un bon compromis, et pas trop compliqué, je testerai dans le mois 🙂

        J'aime

      • San c’est pour la touche de féminité ou juste la familiarité? ^^
        Je ne possède que mon déo bille actuel à la fleur d’oranger 😆 peut-être que quelques gouttes de mon arôme vanille ferait l’affaire, à défaut 😄

        J'aime

      • La journée a été dure alors j’ai pensé que ton pseudo de Kakuma c’était japonais d’où l’honorifique « san » mais en fait non c’est du swahili et ça veut dire nulle part, c’est aussi une ville au Kenya qui s’est construite autour d’un camp de réfugiés, donc tout sauf en lien avec le Japon. Pardon pour cette bourde… 🙂

        Aimé par 1 personne

      • C’est un pseudo que je me suis trouvée vers l’âge de 16 ans et que je voulais effectivement à sonorité Jap, et sans l’avoir vu nul part, et effectivement en ayant fait des recherches par la suite j’ai trouvé ces quelques infos sur internet 😄
        Mais non ce n’est pas la fatigue, je cherchais bien un pseudo qui sonne nippon et qu’on ne voyait nul part 🙂

        J'aime

      • J’ai fait un test et… euhm, jusqu’à l’ajout des 4 œufs tout allait bien et puis la pâte est devenue incroyablement liquide et comme aucune surcuisson à la casserole n’était indiquée suite à cette étape, c’est parti dans le moule après avoir mis de l’arôme vanille, et je ne risquais pas de pouvoir faire des dessins à la fourchette ou de faire une dorure… j’espère que le gâteau et non la galette sera bon 😂
        J’ai dû loupé un truc, forcément 😁

        J'aime

  1. Il est super positif cet article, j’ai des frissons, parce que ça transpire le bon sens, la générosité et la gentillesse. Des beaux gestes…
    Merci pour ton article qui m’a fait grand plaisir, je trouve les deux idées pour ces fèves absolument géniales!!!
    merci pour la galette, elle est à croquer…
    Je vais tenter ta recette dans le WE. Je t’en dirai des nouvelles 😉
    Je t’embrasse Laurent
    Corinne

    J'aime

    • Oui c’est vrai, je dois avouer que j’étais content de cet article à la fois drôle et tendre pas comme la plupart de mes autres sujets du lundi qui sont souvent drôles et déplorables… Et en plus je donne une recette de cuisine locale et low cal ! 😈 Sinon fais gaffe à la galette car once you go comtois, tu n’en reviens pas ! 😆 Je rigole tout seul devant mon écran avec ces jeux de mots franco-anglais bien pourris… Même pas honte ! :mrgreen:

      J'aime

      • J’adore « déplorables »🤣😂
        Low cal…je viens de comprendre!! Non mais il faut que je sorte de ma campagne😂
        J’aime bien le mélange des genres au contraire, c’est drôle!
        à tout bientôt Laurent

        J'aime

  2. Belles initiatives … chapeau .
    Pour ta recette , je viens de l’imprimer 🙂
    Moi aussi j’aime bien encore tiède pour déguster , et par acquis de conscience ( n’aller pas croire des choses ) j’en reprendrais une part une fois bien refroidie 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s