Repentir tardif

Pour le lundi insolite de cette semaine j’avais le choix entre une prof d’aérobic qui fait ses exercices sans se rendre compte qu’elle filme en arrière plan le putsch militaire en Birmanie ou un sujet bien plus anecdotique mais plus riche en leçon de vie.

Je laisse donc les « réseaux sociaux » ironiser sur la Birmanie pour vous amener dans les quartier de la police de Los Angeles, cette fameuse L.A.P.D qui nous a peut-être fait rêver à travers quelques bonnes séries TV.

Cela s’est passé jeudi dernier lorsqu’un colis est arrivé dans les locaux de la police de Los Angeles . Les officiers ont été agréablement surpris par ce qu’ils y ont trouvé au point de vouloir le partager sur leur compte Twitter.

Cette paire de menottes était accompagnée d’une lettre écrite par un grand père de 74 ans. Qui explique qu’il l’avait ramassée (oui toujours la paire au niveau de l’accord, c’est bien ça ? ) un soir à Van Nuys (quartier un peu chaud de L.A) pendant une altercation entre un officier et un jeune fauteur de trouble.

La papy cleptomane avait gardé ces menottes pendant des dizaines d’années sans les montrer jusqu’au moment où voyant ses petits enfant jouer avec des menottes en plastique, il avait décidé de leur montrer le vrai accessoire en exhibant fièrement le fruit de son antique larcin.

Les enfants voulant savoir d’où elles venaient, le brave papy avait craché le morceau. C’est pour cela que sous le poids de la culpabilité et poussé par sa volonté de donner l’exemple à ses petits enfants, ce brave grand père a fini par les renvoyer à la L.A.P.D avec une donation de 100 dollars ainsi qu’une lettre d’excuse et d’aveux dans laquelle il ne cache rien, pas même son identité et son adresse.

Pour la département de police de Los Angeles, cette démarche est une vraie leçon de vie qu’il a donné à ses petits enfants afin de leur montrer qu’il n’est jamais trop tard pour faire ce qui est juste. Sur le plan légal aux U.S.A je ne sais pas ce qu’il risque, mais en France je me souviens de mes leçons de droit pénal que le repentir tardif ne fait pas disparaitre l’infraction et que les poursuites pénales peuvent être engagées sauf en cas de prescription auquel cas il reste encore la voie civile.

Mais qu’importe la vraie raison de ce repentir tardif, prise de conscience ou alors volonté d’échapper aux poursuites, la seule chose qui importe c’est effectivement qu’aux yeux de ses petits enfants et des internautes qui lisent ce tweet, ce papy de 74 ans ai donné le bon exemple. 😀

3 réactions sur “Repentir tardif

  1. Pour une fois que le monde marche dans le bon sens, ça fait du bien !
    Ce papy a fait ce qu’il y avait de mieux à faire et ce vol devient un geste presque vertueux et plein de grandeur 😉
    Des bisous Laurent

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s