La petite dernière…

C’était hier juste avant un orage mémorable. Mon prof de basse est venu pour le cours avec dans ses mains cette petite basse qu’il m’a proposée à petit prix pour mon projet avec les enfants. C’est une basse 3/4 pour petites mains (enfants et adultes à petites mains) mais d’un niveau de qualité très au dessus de celui de la basse « Encore » achetée en Angleterre. J’ai tout de suite craqué pour ce bel instrument et payé mon prof.

Alors bienvenue à la petite dernière et ce dans tous les sens du terme.

Car oui je ne rachèterai plus d’instruments pour mon projet avec les enfants au travail puisque je ne suis pas sûr du tout de pouvoir reconduire cette activité très spéciale l’année prochaine faute de place et surtout de soutiens voire tout simplement de volonté.

Il y aura toujours un placard plein d’instruments dans la salle dans laquelle je travaille et je vais acheter un nouveau crochet pour cette belle basse, mais les mercredis avec la musique à fond je pense que c’est râpé…

En même temps, je me connais, je sais que je vais me battre, trouver des solutions, faire des écrits pour faire changer les mentalités, je suis éducateur, je veux être dans une vraie d’apprentissage de la musique et pas animer un groupe d’enfants plus en difficulté en leur faisant taper sur des tambours et en applaudissant de façon hypocrite à chaque fois qu’ils font un son…

Non je veux être sincère avec les enfants, avec la musique et avant tout avec moi-même.

A suivre… 🙄

4 réactions sur “La petite dernière…

  1. Ibanez fait de bons instruments.
    Je comprends ton souci. As-tu le soutien des parents ? Si oui, tu as un levier. D’autant plus que c’est toi qui gères de A à Z.
    Si tu n’as pas le soutien des parents, épargne-toi.
    Mais je comprends le dilemme.
    Amitiés,
    Régis

    J'aime

    • Merci Régis. Le soutien des parents oui je l’ai mais la direction a des idées bien arrêtées reposant sur des considérations liées à l’organisation et non au sens d’une vraie activité d’apprentissage de la musique. C’est bien dommage mais je me dis que je vais tenter de faire quelque chose avec les enseignants musiciens qui sont en poste dans l’école où je travaille. Ce serait si beau, un avenir sans virus et avec un numéro musical avec des enfants « déficients » (je déteste écrire ça) jouant avec les autres enfants de l’école. 😎

      Aimé par 1 personne

      • N’y aurait-il pas la moindre convergence possible entre la vision organisationnelle de la direction et ta vision plus apprentissage de la musique ? Cela pourrait constituer un point d’ouverture possible.
        Un numéro musical, aussi petit soit-il, avec des enfants « différents » serait fabuleux pour eux, pour leurs parents et pour la direction.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s