Journées Warhol

Hier et aujourd’hui j’ai vécu deux fois les fameuses 15 minutes de gloire prophétisées par ce cher Andy Warhol. Alors oui je vais encore passer dans le journal régional et on va encore parler de mes projets en termes élogieux, mais au bout de tout cela je ne me fais pas d’illusions car la réalité derrière cette jolie image de réussite est très différente de ce qui est indiqué sur l’étiquette.

Hier c’était la grande réunion avec le grand patron, on me demande une nouvelle fois de présenter mes projets et je m’exécute sachant que dans la salle beaucoup de personnes n’en ont rien à faire. Je ne sais pas si c’est parce que je tente toujours des choses nouvelles avec les enfants avec lesquels je travaille ou si c’est parce que je médiatise tout ce que je fais en le publiant sur le blog de mon groupe (en espérant que les parents le visitent un jour), mais au bout du compte ce sont toujours mes projets qui sont mis en avant ce qui donne l’impression que je suis le seul à faire des activités sympas.

Et cela agace pas mal de monde et pas seulement les collègues qui doivent en avoir marre de toujours voir mon travail mis en valeur.

Hier j’évoquais mes projets musique, photo, vidéo et autres et aujourd’hui c’était le vernissage d’une exposition faite avec les photos réalisées par un groupe constitué d’enfants de mon groupe et d’enfants accueillis aux Francas. Deux ans de travail moins la pose virus, des milliers de photos faites, un énorme travail de tri réalisé par les enfants chapeautés par votre serviteur et une animatrice qui n’était même pas là ce soir…

Alors oui, j’ai payé de ma poche le matériel, j’ai travaillé très dur avec les enfants (bon on a aussi beaucoup rigolé) et ce soir j’ai improvisé un beau discours sur les bienfaits de la photo comme outil éducatif et sur le vivre ensemble que j’ai travaillé tout au long du projet. Pluie d’applaudissement, un pot (le premier depuis le virus) et puis ?

Et bien rien de plus, si je reconduis mon projet photo l’année prochaine j’aurai des petits mots et des attitudes qui montrent que j’agace les collègues avec ça (elles sont belles tes photos)et je n’aurai aucune aide si jamais un des dix appareils restant vient à tomber en panne. Un enfant a laissé tomber un de mes bridges ? C’est mon problème ! Ou dans le meilleurs des cas il faut voir avec l’assurance.

Alors pourquoi est-ce que je continue ?

Et bien pour trois raisons, la première très égoïste c’est que je m’amuse beaucoup et que je prends du plaisir à partager cette passion avec les enfants qui le demandent. La seconde c’est que je continue de croire aux vertus éducatives de la photo comme outil dans l’accompagnement du handicap mental léger et la troisième et peut-être meilleure raison, c’est tout simplement que les enfants me réclament sans cesse cette activité.

Je ne force jamais les enfants à faire quelque chose qu’ils ne veulent pas faire mais lorsque je parviens à les intéresser à une activité au point qu’ils l’investissent en faisant de réels efforts et bien je ne peux que les soutenir.

Demain je vais enregistrer ma bassiste et mon guitariste, pour eux c’est la même chose ils ont voulu se lancer et ont travaillé très dur pour arriver à ce que nous allons faire demain.

La semaine passe vite quand on s’amuse et que l’on est passionné ! 😀

5 réactions sur “Journées Warhol

      • C’est ce qui compte. Je suis certain que c’est la raison qui te pousse à faire toutes ces actions. Et c’est dans les yeux des enfants, et dans les progrès qu’ils font, que tu dois piocher ta satisfaction.
        Sincèrement, il est rare que l’on soit satisfait des enregistrements que l’on fait. Nous ne sommes pas tous Hélène Grimaud ou Mstislav Rostropovitch…. 😉

        J'aime

  1. Rien a cirer de ce que pense les autres .
    Soit ils sont jaloux , soit ils sont incapables de sortir quelque chose de constructif qui intéresse les enfants.
    Tu fais selon ta conscience , tu sais que ce que tu fais est salutaire pour tes protégés …..
    Quand un jour tu feras le bilan , toi au moins tu pourras te dire que durant ton activité professionnelle tu as été constructif pour ceux dont tu avais la responsabilité.
    Et s’ils ont une vie d’adulte meilleure , tu en seras en parti responsable .
    Alors …. ce que disent ou pensent les autres …. tant qu’ils ne te font pas de l’ombre , laisse les dans leur routine 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s