Excursion en territoire ennemi

C’était hier, ma collègue avait été obligée de s’absenter pour accompagner sa fille qui se faisait extraire les 4 dents de sagesse et du coup c’est moi, donc le moins qualifié pour le job à qui l’on a demandé d’animer un atelier cuisine. Le thème de l’année sur lequel nous travaillons en liaison avec les enseignantes étant « Les pays du monde » c’était donc à mon tour de proposer un repas chinois pour que la moitié du groupe travaille sur le même pays que l’autre moitié qui avait exploré ce pays la semaine auparavant.

Alors ce que je sais sur la cuisine chinoise c’est qu’elle est très riche, très ancienne, très diversifiée et extrêmement complexe tout en restant abordable pour les néophytes en la matière qui peuvent faire de grossières imitations presque convaincantes pour un non-initié.

Dans la cuisine chinoise le plus important c’est le contrôle de la cuisson et tout doit se faire à la flamme, dans notre cuisine éducative équipée de plaques à induction c’est donc déjà une ineptie de prétendre faire ce type de recettes. L’autre chose qui est très important dans toutes les cuisines asiatiques, c’est l’importance du visuel avec un respect de la régularité de taille des ingrédients, de l’harmonie des couleurs et une présentation très étudiée. Là encore en travaillant avec des enfants dont 4 sur 6 ne savent même pas tenir un couteau, faire une recette chinoise en espérant leur apprendre en une matinée à faire de minuscules dés de légumes hyper réguliers n’est rien d’autre qu’un vœu pieux. 🙄

Mais tout cela c’est oublier que dans une démarche éducative, l’objet de l’activité n’est qu’un support et non une fin. Le but n’est pas d’apprendre à des enfants la très haute technicité de la cuisine asiatique que nous ne maitrisons guère plus qu’eux, mais bien de s’appuyer sur cette activité pour travailler la compréhension des consignes simples, les notions de calculs, les repères dans l’espace et le temps, les mesures, le comportement, le respect de l’hygiène etc. Tout cela en lien avec les apprentissages scolaires.

Cependant dans le cas présent il existe tout de même une pression supplémentaire particulière qui découle de l’exigence impérieuse de parvenir à nourrir les enfants, mais ça va, on y arrive, même si parfois cela a mené à des catastrophes plus ou moins rigolotes en cuisine. 😈

Car oui animer un atelier cuisine avec des enfants ou avec des jeunes c’est avant tout un moment très convivial et agréable, surtout vers la fin quand vient le moment de déguster et de faire goûter aux adultes de passage qui s’ils jouent le jeu, félicitent les enfants pour la qualité de leur travail en cuisine rendant du coup ces derniers encore plus ravis de leurs expériences.

Tout ça pour arriver à la photo de la semaine : une excursion dans le territoire ennemi ( Désolé mais que cela soit sur le plan sanitaire ou plus préoccupant à moyen et long terme celui du respect de l’environnement et de la sauvegarde de notre planète, cette nation a pour moi perdu toute crédibilité ). Voici donc nos rouleaux de printemps avec crevettes bio, laitue bio, vermicelles de riz, carottes grossièrement coupées, feuilles de menthe et concombre en lanières irrégulières.

C’était grossier mais le goût était sympa et cette entrée saine et rafraichissante servie avec un Schweppes au gingembre (ça vient de sortir) est un pur délice. D’ailleurs le fait d’évoquer la séance cuisine de hier me donne envie de retenter cela chez moi en tentant de faire un travail plus fin…

Le reste du repas c’était un riz cantonais sur lequel je pourrai écrire un article très long, un petit nougat chinois et un gâteau d’anniversaire vu qu’un des enfants fêtait ses dix ans ce jour-là. Comprenant que nous n’aurions pas le temps de faire un dessert avec les enfants, j’ai poussé le gag en leur achetant un gâteau bien particulier… Devinez quel gâteau ? Et bien un chinois bien sûr ! 😆

Une réaction sur “Excursion en territoire ennemi

  1. Ils sont pas mal ces rouleaux de printemps. Tu ne me croiras peut-être pas, mais nous avons fait ce soir avec mon épouse nos premier rouleaux de printemps. Ils n’étaient pas’parfait au niveau de la forme, mais qu’est-ce que c’est bon !!
    Bravo pour cette réussite avec les enfants !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s