Sur le vif

La semaine dernière alors que j’accompagnais un des enfants du groupe vers son père qui vient la rechercher tous les midis, je passais une fois de plus entre les dames de la cantine qui faisaient leur pose clope sur les escaliers devant l’école.

Ces dames font partie d’une catégorie de personnel qui change très souvent, à une exception près.

Cette exception c’est Mélanie notre Marry Poppins de la cantine qui veille sur le bien être des enfants pendant les repas depuis bientôt 5 ans. Je me souviens de son arrivée et de sa volonté d’imposer les petites assiettes à dessert pour que les enfants mangent leurs desserts et fromages dans une assiette propre quitte à faire plus de vaisselle. Une vraie héroïne inconnue, une de plus !

Alors voilà le décor est planté. Ce jour là je trimballe avec moi mon Fujica ST801 et son 135mm. Mon idée est de finir le film commencé la veille avec les enfants de mon groupe photo. Du coup je me lance. Après avoir redonné la petite à son père, je braque mon 135mm sur Mélanie qui, rigole en disant « Non pas moi ! » Elle finit cependant par se laisser convaincre mais pose comme un piquet de pâture.

C’est alors que j’ai une idée stupide que faute de filtre je mets à exécution dans la foulée. Je fais ma mise au point et je lance un vibrant « tu m’aimes?  » Et là elle éclate de rire à l’instant même où je déclenche ce qui a donné cette photo techniquement nulle et un peu floue mais pour moi pleine de vie et de joie.

Fujica ST801, Fujinon EBC 135mm 2,5, film Vista 100 périmé, développement maison avec de la chimie pourrie, scan V700.

Si il y a bien quelque chose que chaque photographe devrait comprendre et appliquer c’est la philosophie de Diane Arbus pour qui le sujet de la photo est bien plus important que la photo elle-même. Là mon sujet c’est fixer un petit moment de bonheur induit par une plaisanterie un peu stupide mais innocente.

Du coup, le jour où je parviens à faire passer ce message sans mon baratin et sans que ce rendu pourri ne débecte les personnes qui verront cette photo, et bien je jugerai cette photo comme réussie.

C’est bizarre mais ça me donnerai presque envie de continuer comme ça avec mes collègues et en faisant du 35mm de façon sérieuse avec du film et de la chimie fraiche… Chiche ? 🙄

2 réactions sur “Sur le vif

  1. « C’est bizarre mais ça me donnerai presque envie de continuer comme ça avec mes collègues et en faisant du 35mm de façon sérieuse avec du film et de la chimie fraiche… Chiche ? 🙄 »

    Crois tu 8-D 8-D

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s