Ah le bonheur !

Hier je racontais la blague mené par Rémi Gaillard pour montrer la stupidité des médias français. Ce matin comme si cela ne suffisait pas, les information relaient en boucle le résultat d’un sondage IPSOS selon lequel 4 sur 5 français est heureux.

En cette période préélectorale le message ne pouvait être plus clair : tout va bien consommer acheter des trucs et encore des trucs, faites marcher l’économie.

Ce sondage est certes biaisé mais il est aussi très stupide et ce pour plusieures raisons.

La première est mathématique, une autre façon de présenter ce sondage aurait été de dire que 20% des françaises et français déclarent ne pas être heureux. Je ne sais pas pour vous mais je trouve que c’est un chiffre assez alarmant que les pouvoirs publics ont préféré interpréter en se focalisant sur les personnes heureuses.

Dans un second temps on peut aussi de demander comment les sondeurs ont travaillé, si ils interrogent des papys mamies qui rentrent du loto musette c’est sûr qu’ils diront être heureux. Les instituts de sondages sont censés avoir une éthique et une méthode pour éviter de tomber là dedans mais le ton guilleret de cette information fait que je me pose la question d’éventuelles manipulations au niveau des méthodes.

Enfin et ça c’est pour moi le plus intéressant, parler de bonheur rend ce sondage tout à fait débile vu que le bonheur n’existe pas. Quelqu’un qui a atteint le bonheur est soit ignorant du vrai sens du mot soit au delà de la condition humaine comme une personne ayant atteint un niveau d’éveil intellectuel ou spirituel ultime.

Le bonheur existe mais sous forme de petites miettes qui se glissent dans nos quotidiens de façon si discrète que l’on ne se rend même pas compte de la saveur de ces instants pendant qu’on les vit mais seulement après en y repensant et parfois en enjolivant les choses, ce qui là encore pose la question de l’existence ou non du bonheur.

Notre monde, notre pays connait des drames humains de plus en plus violents, injustes et banalisés et les perspectives d’avenir que cela soit sur les plans environnementaux, économiques, sociétaux ou autres sont très sombres. Parler de bonheur dans ce contexte pour faire croire à l’approche des votes que tout va bien est d’un cynisme sans nom. C’est mon avis et je le partage. :mrgreen:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s