Archive ferroviaire

Archive du samedi 26 août 2006

Cher Francis,

       Tu le sais, je t’ai déjà écris depuis de nombreux endroits différents, ma maison, l’école, le bord de mer…

Cette fois c’est dans le train qui me ramène en Franche-Comté que je rédige ces quelques lignes. Les vacances sont terminées pour cette année. La mer que je viens de quitter me manque déjà.

Dans ce double wagon qui ressemble à un grand couloir, toutes les places sont occupées. Je suis assis entre des chinois et des alsaciens. C’est l’heure du repas des effluves de pâté et de pain mou et humide se répandent. 

Chaque fois que le contrôleur arrive et pointe un problème, la personne concernée devient une attraction qui vient rompre la monotonie du voyage. Voyager en train c’est apprendre à tuer le temps par de multiples moyens. 

Pour certains ce sont les sodokus pour d’autres se sont les livres ou encore les regards intrusifs et parfois maladroit sur les activités des autres prisonniers volontaires et temporaires de ce grand serpent d’acier…

Voilà la batterie va me lâcher alors je vais m’arrêter là…

Le train lui est en gare de Mâcon

A demain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s