Une fille d’enfer

jigok

Aujourd’hui, jour de la Toussaint une fête qui quoi qu’on en dise nous rappelle avant tout notre condition de mortels, le moment est plus que bien choisi pour vous présenter cet anime : Jigoku Shoujo

Cet anime sombre et angoissant a connu pour l’instant quatre saisons et, comme c’est souvent le cas pour les animes populaires, une adaptation en drama.

L’histoire tourne autour du fantôme d’une jeune fille Enma Aï, qui vivait dans le Japon médiéval et qui a été donnée en sacrifice car ses pouvoirs étranges inquiétaient les villageois. Alors oui déjà là c’est du lourd et ça ne va pas s’arranger. Enma Aï est accompagnée dans son travail par des personnages fantomatiques comme elle et dotés de pouvoirs étranges et angoissants. Au fil des épisodes on découvrira que chacun d’eux  a vécu une terrible tragédie du temps de leur vivant.

Chaque épisode met en scène un peu la même histoire, la même trame qui tourne autour d’une idée forte : la vengeance. Un personnage subit des outrages et ou des violences d’un niveau que seuls les sadiques nippons peuvent atteindre. (A ce titre cet anime montre avec réalisme et sans exagérer toute la violence de la société japonaise moderne avec entre autres choses le problème du harcèlement scolaire). Poussée à bout, la victime va se brancher sur un site internet à minuit et demander l’aide de la Jigoku Shoujo (la jeune fille de l’enfer). Celle-ci apparait alors et explique les règles : la victime va pouvoir envoyer son ou sa tortionnaire en enfer au moment qu’elle choisira (elle choisit ce moment en dénouant un fil rouge autour d’une poupée de paille donnée par Jigokou Shoujo) mais elle devra payer en allant elle-même en enfer une fois sa vie achevée.

Et c’est là que tout s’emballe, entre les erreurs de la victime, les vengeances des proches de la personne envoyée en enfer et les autres revers, la haine ne cesse de monter jusqu’à faire baigner cet anime dans une atmosphère lourde angoissante et surtout extrêmement malaisante. Car oui, c’est certain, cet anime a le don de nous mette face à notre propre part d’ombre et surtout à la haine que nous avons en nous pour certaines autres personnes. 😈 Il faut aussi avouer que l’on ne peut qu’éprouver un certain plaisir lors des scènes où le ou la méchante de l’histoire est envoyé(e) en enfer avec une mise en scène terrifiante orchestrée par les valais d’Enma Aï le tout accompagnée par une musique à la fois sombre et triomphante.

Une des saisons s’achève d’une façon terrifiante; les proches des personnes envoyées en enfer envoient leurs victimes en enfer et sont eux même envoyés en enfer par d’autres et ce jusqu’à ce qu’il ne reste plus personne de vivant dans la ville où se déroule cette histoire. Cette conclusion d’une violence vertigineuse montre à quel point la vengeance n’apporte aucune solution et ne fait que créer plus de souffrances.

Sur le fond cet anime pose une réflexion très intéressante sur la nature humaine et sur les conséquences de nos petites haines du quotidien. En effet à chaque épisode la victime a une chance de tout arrêter d’interrompre cet engrenage de haine et de violence en trouvant d’autres solutions pour résoudre ses problèmes, mais à chaque fois elle fait le choix de céder à ses émotions. Du coup les événements s’enchainent et chaque épisode se termine sur des tragédies multiples qui auront des ramifications sans fin. La vengeance exercée par la victime cause la perte de cette dernière et va impacter la vie de plusieurs autres personnes à commencer par les innocents qui sont toujours les plus exposés. Cet anime a donc une valeur profondément morale même si on regrette qu’aucune voie de salut ne soit visible. Après avoir regardé les quatre saisons et une bonne partie du drama, je ne me rappelle pas avoir vu un seul dénouement vraiment heureux. Cela fait de cette œuvre un univers sombre et pessimiste où règne la violence physique et morale sous toutes ses formes et où l’espoir est exempt. Bref, un anime terriblement réaliste et objectif vis à vis de la nature humaine et de l’avenir de notre espèce.

Il y a encore beaucoup de choses à raconter sur cet anime mais une fois de plus je conseille de ne pas trop enchainer les épisodes car le sentiment de malaise finit par déboucher sur une véritable nausée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s