Frankenstein en vrai…

190128

Lorsque j’ai entendu parler pour la première fois du docteur Sergio Canavero, un neurochirurgien italien de 55 ans, j’ai tout de suite pensé à un canular bien ficelé. « Canavero » fait penser à « cadavero » et franchement un médecin qui cherche à greffer des têtes découpées sur d’autres corps humains, cela tient plus de la science fiction que de la science tout court. Hélas, face à la sommes d’articles et d’interviews sur des sites sérieux et par des journaux crédibles, j’ai été obligé d’accepter son existence. 😦

Le docteur Canavero prétend avoir été influencé par un médecin américain Robert White qui en 1970 avait greffé la tête d’un signe sur le corps d’un autre singe qui n’avait survécu que 36 heures. En 2013 le docteur Canavero annonce qu’il a le projet de greffer le corps humain d’un donneur décédé sur une tête d’un patient en vie pour par exemple rendre sa mobilité à une personne paraplégique. C’est en 2017 qu’il annonce avoir réalisé une première greffe complète sur un cadavre (un exercice avant une vraie greffe) avec le soutien d’une équipe chinoise de spécialistes. Cependant, personne dans la communauté scientifique ne semble vouloir le prendre au sérieux.

Car oui, greffer le corps humain d’un donneur sur la tête d’un patient engendre pas mal de problèmes, éthiques bien sûr mais aussi et avant tout techniques. Reconnecter des milliers de nerfs à la fois, notamment le très complexe nerf phrénique essentiel à la respiration, et ce dans un temps limité semble techniquement impossible et même si cela devenait possible par une technique que le Docteur Canavero  prétend avoir inventé, le système immunitaire du corps du donneur rejetterai la tête du patient ce qui donnerai de jolies scènes à la « Borrower ». 😆

Ainsi pour des raisons éthiques de gestion des corps des donneurs et pour les raisons techniques précitées, une greffe de tête sur un corps n’est pas possible dans l’état actuel de la science et prétendre le contraire pour faire miroiter un faux espoir aux personnes lourdement handicapées me semble cruel.

Cela n’empêche pas le Docteur Canavero de persévérer dans ses affirmations et de prétendre dans un article publié récemment dans Le Monde, vouloir refaçonner l’avenir car les humains sont à ses yeux une expérience ratée, des créatures ratées. Un Frankenstein avec des tendances eugéniques… Il a décidément tout pour plaire ce « grand » médecin… 😮

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s