Tuto Chandeleur

Il est tard, trop tard pour monter et envoyer la vidéo « tuto crêpe » que je viens de faire, du coup en attendant sa diffusion demain, je vous raconte les origines oubliées de la Chandeleur.

La Chandeleur est fêtée chaque année le 2 février soit 40 jours après noël.

A l’origine de cette fête se trouvent des rites païens romains et celtes liés aux récoltes. Les paysans des premiers siècles organisaient des processions à travers les champs en portant des flambeaux pour demander à la déesse qu’elle purifie la terre.

Au cinquième siècle l’Église pour affermir son autorité va lutter contre ces anciennes coutumes et va les éradiquer en les remplaçant par des fêtes religieuses. Les célébrations païennes autour du solstice d’hiver sont remplacés par la fête de Noël (et c’est la seule raison pour laquelle Noël est célébré le 25 décembre vu que personne ne connait la date de naissance de Jésus). Les rite païens autour des récoltes sont eux remplacés par le pape Gélase 1er  qui va associer au 2 février la présentation de Jésus au temple et la purification de la vierge Marie (rite juif auquel doit se soumettre une femme 33 jours après son accouchement pour retrouver la pureté, 66 jours si elle a accouché d’une fille).

C’est ainsi que l’on remplace les torches dans les champs par des chandelles bénies dans les églises dont la lueur éloigne le mal et rappelle que le Christ est la lumière du monde. Les chrétiens rapportaient ensuite les cierges chez eux afin de protéger leurs foyers. Ces célébrations faites aux bougies et chandelles expliquent ainsi l’origine du mot « Chandeleur ».

Alors vous allez me dire : Et les crêpes dans tout ça ? Ne vous inquiétez pas, on y arrive.

Contrairement à ce que l’on croit souvent, la confection des crêpes remonte à très loin. Au temps jadis, les chrétiens après avoir utilisé le blé pour les semailles d’hiver, prenaient le restant des grains pour le moudre, en faire de la farine et confectionner des crêpes, symboles de prospérité pour l’année à venir. On raconte également que le pape Gélase 1er avait instauré la coutume selon laquelle les pèlerins arrivant à Rome le 2 février devaient se faire offrir des crêpes.

Sur un plan plus symbolique, les crêpes par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire et évoquent le retour du printemps après l’hiver sombre et froid.

Il existe encore de nos jours toute une symbolique liée à la confection des crêpes. Il est ainsi recommandé de faire sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce dans la main gauche afin de connaître la prospérité pendant toute l’année. On dit aussi que la première crêpe confectionnée doit être envoyée sur une armoire et qu’ainsi les prochaines récoltes seront abondantes.

Les crêpes sont pour moi un sujet sur lequel j’aime étendre non seulement de la confiture mais aussi des hypothèses. Ces disques de pâte cuite existent dans tous les pays, à toutes les époques.

Le tour du monde de la crêpe serait un bon sujet pour un article, mais je dois à présent aller à table terminer celles que je viens de faire. 😀

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s