Un p’tit creux ?

Le tube est à l’image de notre civilisation en pleine décadence, on peut y trouver des choses instructives voire édifiantes mais aussi des choses stupides et choquantes comme cette vidéo qui montre la conception d’un sandwich au nutella de 50 kilos

Ceci dit notre cerveau de petit garçon pas sage aime bien de temps à autres savourer les idioties des autres en mettant de coté le bon sens et certains principes moraux… 😈

Une des façon de se faire du bien avec des vidéos régressives et parfois transgressives de certains petits tabous inculqués dès notre enfance est de regarder deux trois épisodes de la chaine Epic Meal Time.

Chacune de leurs vidéos ou presque repose sur le même principe; réaliser une recette la plus grasse, la plus sucrée possible dans un format XXXL et se filmer en train de la bouffer  de la façon la plus grossière possible en ponctuant le tout de gros mots bipés.

Alors oui c’est débile voire dégoutant mais bon de temps à autres c’est rigolo. J’aimerai bien rencontrer cette bande mecs un peu tarés pour faire une recette avec eux et délirer comme un malade dans leur trip dégueulasse, mais juste une fois… 😆

Chemise rose

190409

Chaque semaine, lorsque vient le moment de rédiger mon billet du mardi, je me laisse aller et je commence à écrire avec mon clavier sans mettre de titre. C’est toujours assez amusant, voire excitant, de voir où mes pensées vont me conduire et sur quelle actualité ou quel sentiment personnel va se construire le sujet de ce mardi.

Cette semaine cependant, pas besoin de réfléchir pendant des heures, mes doigts pleuvent sur le clavier avec une vitesse peu ordinaire pour faire sortir quelque chose de lourd et de pesant; mon impuissance face aux souffrances des enfants dont je m’occupe.

Bien loin de moi l’idée de vouloir sauver le monde. Non, je n’ai pas le complexe du messie et je suis d’accord pour dire que le travail d’un éducateur n’est pas de se substituer aux parents des enfants mais de travailler avec eux, si ils sont d’accord, pour les soutenir dans leur parentalité. C’est ce que j’ai encore fait aujourd’hui.

Mais une fois ceci dit, il faut bien se rendre compte de la réalité des choses. Sur un groupe de 12 enfants en situation de handicap mental, j’accompagne aussi bien des enfants présentant des troubles du comportement qui se traduisent par des crises violentes, des enfants présentant une psychopathologie ou des troubles de la personnalité, des enfants présentant une grande immaturité affective donc relationnelle, des enfants déficients, d’autres qui ne le sont que du fait d’un manque de stimulation…etc… Bref, un important éventail de difficultés diverses pour lesquelles nous devrions donner une solution au cas par cas et non tenter de répondre de façon globale. Mais voilà nous sommes deux et en dépit de notre expérience et de nos efforts, nous n’avons toujours pas réussi la quadrature du cercle.

Ainsi du coup je me rend compte de mon impuissance surtout lorsque comme en ce moment, les enfants cessent de progresser faute d’une réponse vraiment adaptée et personnalisée apportée à leurs problématiques.

Au final je les vois se débattre avec leurs difficultés comme des alpinistes en train de dévisser sur une falaise alors que moi je n’ai qu’une seule corde bien usée à leur tendre.

Leurs souffrances m’inquiètent et leurs avenirs  me préoccupent. Le tournant ultra libéral du gouvernement actuel qui veut tous les mettre avec le moins de moyens possibles dans les écoles ordinaire pour réduire les dépenses publiques tout en prétextant une vision humaniste, m’inquiète encore plus.

Donc non, une fois de plus je ne veux pas sauver le monde, j’aimerai juste avoir un peu de soutien et des conseils pour faire avancer les choses et réduire les difficultés. Travailler l’autonomie et l’expression comme je le fait depuis des années ne suffira pas pour les aider à trouver un peu plus de stabilité et de bonheur.

Et en attendant des jours meilleurs je compatis au sens étymologique du terme, c’est à dire que je souffre avec eux en partageant en silence leurs diverses douleurs.

Parfois je me dis que je devrais porter des chemises roses pour symboliser le fait que je ne suis qu’une feuille de papier hygiénique que l’on sert pour torcher la misère du monde jusqu’au moment où recouvert de toute cette merde je ne finisse par craquer… Mais bon, la dépression ça je me l’interdit car ça n’aiderait pas plus les enfants pour qui faute d’être un éducateur miracle, je reste au moins un point de repère important.

Les américains et l’histoire…

Une fois de plus ce lundi bête nous emmène outre atlantique et plus précisément en Floride où la brigade canine du comté de lacs a fait une bourde qui d’une part montre le manque de culture historique des personnes impliquées, mais qui a aussi le mérite de tester la vigilance des internautes.

La brigade canine ( aux USA ils disent K-9 qui se lit K-nine donc canine, j’aime bien ce jeu de mot…)  Enfin bref, la tradition pour les responsables de cette brigade est de mettre à l’honneur les nouveaux chiens policiers qui arrivent en faisant un post sur Twitter. C’est ainsi que vendredi, un post a annoncé l’arrivé d’un nouveau chien policier dont le nom sur le coup n’a choqué personne… Rommel !!!  😯

190408

Ce qui avait échappé aux policiers de ce comté de Floride n’a bien sûr pas échappé à la twitosphère qui s’est déchainée avec des posts parfois grinçants comme « Quelle coïncidence extraordinaire que des policiers donnent un nom de nazi à leurs chiens » ou plus drôle comme « Mon dieu, comme ce chien est mignon, je me rendrai juste pour pouvoir jouer avec lui ». 

Du coup le post initial a été effacé (il n’en reste que cette capture d’écran) et le soir même, soit moins de dix heures plus tard, un autre post reprenant les mêmes photos écrivait que « Rommel » était le nom d’un ancien animal domestique du policier responsable du chien, qui ne sachant pas que c’était le nom d’un général nazi avait donc redonné ce nom à cet animal. Du coup son nom a été changé, il se nommera « Scout » Bienvenue  Scout !

Alors que penser de tout ça ? Tout d’abord se souvenir que Rommel bien qu’étant un général nazi responsable de l’Africa Corps qui avait entre autres choses planifié le génocide des juifs d’Afrique du nord, est encore aujourd’hui le centre de nombreuses controverses vu que son attachement aux théories nazies n’était pas si évident et que bien que poussé à ce poste par le « führer » en personne, ses liens avec les responsables du complot contre Hitler étaient eux bien réels… Bref, aujourd’hui encore on ne sait pas quel genre de personne était Rommel, mais  il reste un général nazi qui ayant été poussé au suicide par d’autres généraux nazis bien avant les procès de Nuremberg, n’a donc pas été officiellement reconnu comme criminel de guerre. Mais malgré ce flou il n’est pas pour autant, et ne sera sans doute jamais innocenté. Donc oui, il était bel et bien très incorrect de donner ce nom à un chien policier.

Il faut aussi souligner la réactivité des twitteurs qui permet de limiter le constat d’un grave manque de culture à une brigade de police et non à un pays tout entier.

Enfin remarquer le culot de cette brigade de police qui fait disparaitre la polémique tout d’abord de façon appropriée en rectifiant les choses par le nouveau post qui fait amende honorable, mais aussi de façon sournoise : le nouveau post ne contient pas le nom « Rommel » et le premier post est supprimé ,non pas en douce quelques jours plus tard, mais  de façon immédiate et en indiquant qu’il s’agit d’une suppression « accidentelle » ! Ben voyons… 🙄

Faire revivre des petits instants de bonheur…

Archive du mercredi 5 avril 2006, un petit moment de bonheur que j’avais oublié et que je redécouvre aujourd’hui… Quant à la prof dont il est fait mention, voici son portrait :

bestir

Françoise, Fujica STX 1N, funinon 50mm 1,9 HP5, tirage à l’agrandisseur sur papier RC

Mercredi 5 avril 2006

Cher Francis,

       Aujourd’hui la neige a fait son retour, ce qui n’est pas sans m’inquiéter vu que ma voiture n’est pas encore réparée et qu’en plus elle a des pneus été lisses… Mais bon je n’ai pas le choix je dois prendre le risque de descendre en ville tôt le matin pour prendre mon train et éviter les ennuis.

        Ce jour aura été marqué par le lancement de l’activité théâtre qui va nous occuper pendant 100 heures. Pour l’instant nous avons lu des textes en les choisissant pour tenter de convaincre nos camarades. Apparemment c’est le livre que j’ai choisi avec d’autres qui semble rallier le plus de suffrages. C’est une bonne nouvelle car je pense qu’il y a dans cette œuvre la matière nécessaire pour monter une pièce qui a un sens tout en permettant à chacun d’entre nous de s’éclater en trouvant le personnage qui lui plait d’incarner.

       Sinon ce matin dans les rues j’étais sous le parapluie de l’une de mes profs et en parlant de musique nous nous sommes découverts une passion commune pour Neil Young et nous avons commencé à chanter « cow girl in the sand  » tout fort en marchant dans la rue…

       Il y a des jours comme ça où je me sens moins seul… 

« All the freaky people make the beauty of the world »

Ce sont les hurluberlus qui rendent le monde si beau

Ça c’est du rock !

Ça c’est du rock, est une chaine You Tube qui propose un vrai contenu et des sujets de fond très documenté sur les grands groupes de rock. L’expert du Pink Floyd que je suis a notamment bien apprécié la vidéo que je mets en lien ci dessus comme exemple de la qualité de leur travail, en espérant que vous allez regarder les autres épisodes.

J’ai vraiment été scotché par le niveau de réalisation et la qualité du contenu, bref il est incompréhensible que seuls 20000 personnes soient abonnés à cette chaine.

A recommander de toute urgence donc !

46

190401d

Hier c’était mon anniversaire (en fait là je tape la veille donc c’est toujours mon anniversaire) :mrgreen:

Après une agréable matinée avec les enfants et les collègues qui me souhaitent un joyeux anniversaire avec des mots, des chansons et de dessins, vient le moment de la cantine avec un menu pas très anniversaire. Pour rigoler les dames de la cantine me mettent une bougie sur une moitié de pêche au sirop, une des gamines dont je m’occupe, prend la photo avec mon portable.

Que de joie, que de rires, que de plaisirs !

En fait non…

Je déteste ce jour qui revient chaque année surtout quand je suis obligé de le passer au travail et ce pour de multiples raisons :

– C’est le seul jour de l’année où mon frère et mes deux sœurs pensent à moi et m’envoient un message (SMS) vite fait dont ma réponse ne donne aucune suite.

– C’est le jour où normalement les gens passent un bon moment avec des proches et célèbrent ça au restaurant ou en famille. Moi je n’ai droit à rien car je suis seul, c’est donc l’occasion de me rappeler à quel point j’ai loupé ma vie.

– C’est le jour de toutes les hypocrisies où même les gens qui me détestent se sentent obligés de faire un sourire et de m’adresser un « joyeux anniversaire »

– C’est le jour où ma pauvre mère me file un peu d’argent car elle sait que j’en ai besoin.

– Et c’est enfin le jour le plus difficile de l’année où j’ai envie de boire jusqu’à m’en rendre malade pour oublier à quel point ma vie est merdique.

Du coup pour faire passer toute cette douleur maintenant que je suis chez moi et que j’ai fini mon travail, je vais m’envoyer trois grands verres d’absinthe avant de m’écrouler sur mon lit.

Joyeux anniversaire…

Le burger de l’espace

Ce weekend, un you tubeur américain bien connu sous le pseudo « kill’em » s’est amusé à envoyer un burger dans l’espace avec un ballon météo.

190401c

Le burger était attaché sur une petite plateforme et filmé par un go pro. Cet étrange assemblage est monté à plus de 38km d’altitude avant que le ballon ne crève et ne fasse retomber sa charge avec un parachute spécial à 160 kilomètres de son point de départ.

190401a

Le délire ne s’arrête pas là vu que ce drôle de personnage a tenté de manger ce space burger (retrouvé avec un traqueur dans la boite) avant de comprendre que le grand froid de la haute altitude avait transformé cette saleté en truc vraiment immangeable. 😈

190401b